La délicate question des réseaux pédocriminels (1/5)

Partie 1 : 3 enfants disparaissent tous les jours en France, soit environ 1000 par an

Le 31 mai 2011, alors que vient tout juste d’éclater l’affaire DSK, Luc Ferry, ancien ministre de l’Education nationale, lâche une bombe sur le plateau du Grand Journal : un ministre français aurait été pris au Maroc dans une partouze impliquant des enfants (1).

Qu’est-il advenu de cette affaire, trois ans après ? Eh bien, autant le dire tout net, rien du tout. Comme pour beaucoup et même trop d’affaires de ce type en fait.

Les réseaux pédocriminels ? Des réseaux organisés et structurés, dont l’activité consiste à vendre des enfants, pour certains kidnappés, pour d’autres amenés par leurs propres parents (aussi choquant que cela puisse sembler) à des « clients » à des fins de viols, de tortures et de meurtres, certains de ces actes étant photographiés ou filmés, également pour que cela soit ensuite revendu, sachant que plus l’acte montré est extrême, plus le prix et cher. Qualifiés de « fantasme » ou de « délire complotiste » par certains magistrats, politiques ou policiers appartenant à la Brigade de protection des mineurs, ces réseaux n’en sont pas moins une réalité, exactement comme il en existe pour le trafic de drogue, la prostitution « classique » ou les voitures volées. Le prédateur pédophile, nécessairement solitaire et marginal, est la seule émanation raisonnablement autorisée par « ceux qui savent ».

3 enfants disparaissent tous les jours en France, soit environ 1 000 par an. Où vont-ils ? Que deviennent-ils ? Par ces papiers, qui ne se basent que sur des faits établis, notre but est de montrer à qui peut encore en douter, que ces réseaux existent, même si les médias n’en parlent quasiment jamais, ou seulement de manière épisodique. Précisons que nous privilégions le terme de « pédocriminel » à celui de « pédophile » dans la mesure où les pratiques en question ne relèvent certainement pas d’un amour pour les enfants mais d’une véritable activité criminelle. Nous n’émettrons du reste aucune accusation ad hominem, mais démontrerons toutefois que ces criminels sont loin d’être des marginaux sans emploi, mais appartiennent, bien plus souvent qu’on ne veut bien nous le dire, à la « bonne société ».

Nous évoquerons en plusieurs partis, la pédocriminalité en tant que revendication libertaire, puis parlerons de différentes affaires ayant ébranlé l’opinion publique, sans que pourtant rien de concret n’en découle. À ce titre, nous terminerons par la complicité des magistrats et des pouvoirs publics.

A suivre…

Note :

1. « Luc Ferry met en cause un ancien ministre »

Articles liés

29Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Charles , 12 août 2014 @ 22 h 23 min

    Mr Berton,

    Vous mettez le pied sur la queue du chat ripoublikain de Fronce.

    A savoir, selon Interpol,la Fronce est le pays d’Europe qui subit les réseaux pédophiles
    (pédo-pervers) les mieux implantés dans l’ensemble des zélites dirigeantes depuis 40 ans.
    Les zélites politiques,médiatiques,judiciaires,policières,conciliaires,universitaires,scolaires.

    Tout ce petit monde se tient par la queue ou la barbichette.

    Ces réseaux sont également présents au RU (affaires de Jimmy Savile et de la BBC)
    présents en Belgique,au Pays Bas (Zandvoort) et en Allemagne (le dossier cohn bendit
    est toujours protégé (interdit de consultation) par la maréchale Merkel).

    Le simple fait d’intégrer un réseau offre des protections effarantes parmi les zélites….
    Sans protection,vous ne pouvez pas “monter”. Ils se connaissent TOUS.

    In fine,les premiers responsables sont les adultes naïfs qui ferment les yeux.

    Ensuite,les philo-pédophiles sont pires que les pédophiles eux mêmes.
    Il s’agit de personnes non pédophiles qui protègent (activement ou passivement)
    les pédophiles de pouvoir.
    Exemple des complicités médiatiques en faveur de Polansky (fille de 13 ans)
    ou en faveur de Frédéric Mitterand ( le petit Taihlandais Tron de 11 ans sous la douche)
    ou en faveur de Cohn Bandit et les enfants (G&F) de 6 ans dans sa maternelle de Francfort…
    Chaque matin,il organisait un concours entre les enfants pour désigner le gagnant.
    Le “gagnant” ayant la chance de pouvoir “farfouiller” dans le pantalon du maître…
    Plus le reste….

    Un pédophile est un malade sexuel et pervers grave et toujours multirécidiviste.

  • guylux , 13 août 2014 @ 0 h 36 min

    On sait qui contrôle tout ça : la franc maçonnerie, ces gens soumis à un serment qui, s’ils le violent, les punira des pires tortures (langue arrachée, enterrement vivant, etc.) dignes des pires djihadistes.

    A chaque degré franchi un nouveau serment, et une punition plus grande encore.

    voir http://www.barruel.com/encore-de-la-lecture-sur-l-anti-france.html

    Quoi de pire que des crimes sur des enfants innocents pour s’attacher pour l’éternité des âmes noires et corrompues?

  • Guy Marquais , 13 août 2014 @ 7 h 53 min

    Certains pensent que les salles de shoot vont résoudre le problème de la drogue. Pour les homos ils ont inventé le mariage pour tous ….Quand ces gens là vont s’occuper du problème de la pédophilie ( comme ils disent ) attendons-nous au pire !

  • lhemeu , 13 août 2014 @ 8 h 54 min

    Est-ce qu’on se souvient encore de l’affaire des ballets roses , organisés par Le Troquer et plusieurs députés socialistes ? ( çà ne veut pas dire que çà leur soit réservé ! ) Cette affaire avait contribué à la fin de la IVème république .

  • lhemeu , 13 août 2014 @ 8 h 56 min

    Vous en êtes sur ? Je sais qu’ils dégradent les bavards , mais de là à leur arracher la langue ou à les enterrer vivants ….
    Ne prenez pas çà de ma part pour une plaidoirie pour les maçons !

  • Boutté , 13 août 2014 @ 9 h 27 min

    Je m’en souviens bien . J’étais étudiant à l’époque et ces histoires faisaient sourire sans alarmer vraiment . On a gagné depuis en crapulerie des élites.

  • Fred80 , 13 août 2014 @ 10 h 00 min

    Bonjour,

    Il est faux de croire que le pouvoir (le vrai, celui qui autorise la vision de l’éternité), se paie d’innocence volée à d’autres. Ceux qui (non pas le pense) mais le croient, n’ont pas saisi l’opportunité que leur offre leur passage sur la terre.

    Que valent quelques décennies de Vie sur celle-ci fasse au “Mystère” du Créateur, lui-même générant sa création; ou le futur à comme point d’horizon le passé toujours réinventé. Le moteur de cette machine c’est tout simplement le présent, ici sur terre. C’est tout simplement la vie. Cette période nous permet de “faire” nos courses de Prise de Conscience qui nourrira la portion que notre âme s’autorisera à investir dans une durée en propre, pour le coup éternelle. Cette nourriture, communément, nous l’appelons Amour. Ce n’est pas un bien avec en face un prix; non car il est “hors de prix”.
    Avec l’Entendement, ce “Pris” s’acquiére par le biais de prise de con-science animée par un “est-ce-prit sain-t”.
    Aujourd’hui la mécanique qui autorise le processus de vie, donc de vision, est en grand danger si l’on se positionne comme étant à l’image de la création, à l’image de Dieu (je pense que cette image n’est là que pour nous permettre de mieux nous identifier, de mieux nous a-juster par rapport à la création, d’être en justesse avec celle-ci. Je ne parle pas de la disparition de l’Humanité, (en tant que processus, elle peut renaître sous des formes différentes), mais des composants primaires, tel que le magnétisme produit au cœur de notre planète voire d’autres qui ne sont actuellement pas encore envisageables dans nos esprits, donc de leur coller un nom tiré de nos alphabets si petits mais d’où l’on peut tout inventer si la prise de conscience fonctionne à plein.

    Alors oui prions pour être en Justice (en justesse) individuellement et collectivement
    Dieu nous garde il nous l’a dit car sa Parole est “ça crée”.

Les commentaires sont clôturés.