Quand Hollande se sarkozyfie

À l’heure où le rétablissement des finances publiques ressemble de plus en plus au travail des Danaïdes, notre président social-libéral ne lésine pas sur la dépense, surtout quand il s’agit d’inaugurer, comme il se doit, la fameuse Grotte Chauvet. Et quand l’un des représentants de la grande muette, Commandant de Gendarmerie, s’en émeut, les faits prennent tout leur relief, au point de se demander si le culbuto de l’Élysée n’est pas en train de se sarkozifier. Lisez plutôt :

« Ce mardi à 11h00, le président Hollande était chez nous, dans la Drôme. À l’heure des économies, à l’heure où il faut se serrer la ceinture, il aura encore dépensé des millions d’euros, avec 1265 gendarmes déployés. Oui, vous avez bien lu, 1265 gendarmes ! Nous montons la garde 24h/24 à l’aérodrome de Chabeuil et à la gare TGV. Son altesse ne voulant pas venir en Falcon, il vient en Airbus (plus spacieux et nettement plus “digne” de son rang, du moins le pense-t-il). Seulement, il n’y a pas de rampe pour le faire descendre de l’avion ; ce n’est pas grave, on en fait venir une, vite fait, par convoi exceptionnel, depuis Lyon !!!

Pour ne pas être gêné, le Président de tous les Français pourra emprunter à sa guise la voie rapide Valence/Romans coupée dans les deux sens pendant 30 mn (60 voitures d’usagers de la SNCF se trouvant sur son passage, seront envoyées à la fourrière, elles gênaient ! Et si jamais il y avait un contretemps, ce n’est pas grave : un hélico Puma est tenu à sa disposition, avec son hélico Gazelle en appui…

Il va donc se rendre sur deux sites (Ecole de Chatuzange-le-Goubet et Salle polyvalente d’Alixan) et pour couronner le tout, il invite 3000 personnes à un petit vin d’honneur, avant de remonter dans son avion à 14h00 précises.

Je vous laisse faire le calcul de la facture pour les contribuables que nous sommes…

En 26 ans, je ne compte plus les missions de ce genre (sous Mitterrand et sous Chirac), mais je n’ai jamais vu un tel déploiement et surtout un tel coût !

Bien évidemment, mais il bon de le rappeler, le moindre sifflet, le moindre tag ou la moindre banderole hostiles, auraient valu au préfet, ainsi qu’au Commandant du Groupement de gendarmerie, quelques admonestations suivies de sanctions.

Pauvre France, nous sommes tombés bien bas avec un tel président ! Bonne nuit à tous. Je suis non seulement écœuré, mais révolté que tant d’argent soit dépensé alors que les voitures de mon service affichent 250.000 km au compteur ».

Articles liés

16Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • marie france , 12 août 2015 @ 14 h 14 min

    je voulais mettre 5 étoiles ,mais nenni,ça ne marche pas

  • JPS , 12 août 2015 @ 18 h 23 min

    Bien sûr il faut diminuer les dépenses mais il faut surtout réduire la hauteur de ces bons à rien mauvais en tout en remettant en service la machine à raccourcir utilisée à la révolution !!!

  • charles-de , 12 août 2015 @ 19 h 47 min

    Ce ne serait pas grave, la tête, ils l’ont déjà perdue depuis longtemps !

  • Aliénor , 12 août 2015 @ 20 h 23 min

    en plus il a le bon goût de se faire teindre les cheveux , plus ça va et plus il ressemble aux caricatures de ces vieux dictateurs , corée du nord ,Staline, etc

  • xrayzoulou , 12 août 2015 @ 22 h 22 min

    Le bon à rien, au cerveau de méduse (c’est à dire néant), Va nous mettre au niveau de sous développement avancé ; plus les vandales toujours prêts à récupérer notre fric !!!
    Nous sommes mal barrés……….

  • tartemuche , 13 août 2015 @ 7 h 57 min

    ouin , ouin , nous nous lamentons en choeur
    et après, concrètement ?
    nib, nada, rien, oualou………………
    octogénaire, je n’ai plus l’âge, ni la possibilité physique, ni la fonction qui me permettraient d’agir
    mais ceux qui pourraient…………….se lamentent et écrivent………….
    bof

  • François , 13 août 2015 @ 10 h 33 min

    Tout ça pour embrasser des femmes voilées…

Les commentaires sont clôturés.