Mort de David Edward Jenkins, l’évêque anglican qui ne croyait pas en Dieu

Mort de David Edward Jenkins, l’évêque anglican qui ne croyait pas en Dieu

Mort de David Edward Jenkins, l’évêque anglican qui ne croyait pas en Dieu

Il y a quelques jours, nous apprenions la mort de David Edward Jenkins, prélat anglican britannique, qui fut évêque de Durham de 1984 à 1994. Celui-ci était bien connu des médias pour avoir professé des enseignements disons… « sortant de l’ordinaire ».

En 1985, alors qu’il participait à une émission de télévision sur la place des miracles dans la doctrine chrétienne, Jenkins y exposa ses propres croyances. Il y balaya d’abord la doctrine de la conception virginale qu’il considérait comme une doctrine païenne et misogyne. Il critiqua ensuite la définition de Jésus comme Sauveur de l’humanité, qu’il considérait comme un simple mythe, tout comme le chant des anges ou les rois mages. Enfin, il considérait que le christianisme n’est pas la seule révélation divine, que toutes les religions amènent à Dieu et que les découvertes scientifiques sont supérieures aux croyances religieuses.

Dès 1985, la presse populaire, en particulier le Daily Mail, s’était emparés de ces déclarations. Quelques semaines après sa consécration épiscopale, la foudre tomba sur la cathédrale d’York. La presse fit alors le lien entre ces deux évènements, et en profita pour dénoncer l’infestation de la hiérarchie anglicane par l’athéisme. Ce ne sont pas les prêtres et évêques qui ont récemment rejoint l’Église catholique qui diront le contraire !

Autres articles

6 Commentaires

  • Paul-Emic , 12 Sep 2016 à 15:49 @ 15 h 49 min

    Il fallait bien manger alors évêque ou vendeur de voitures d’occases pour lui ce devait être la même chose.

  • HuGo , 12 Sep 2016 à 17:19 @ 17 h 19 min

    Le relativisme teinté d’athéisme sous l’habit épiscopal d’une Église réformée, drapée de modernisme !
    Un ‘prêtre’ démon du monde qui a évacué Dieu.
    Vanitas vanitatum !

  • mouillac , 12 Sep 2016 à 22:07 @ 22 h 07 min

    n’était il pas embauché chez les Francs maçons? Il en avait la couleur, l’odeur et l’esprit. Je suis sûre que Dieu l’accueil mais LUI pourra t il accueillir l’Amour de Dieu?
    Que Dieu ne le lâche pas.
    Union de prière pour lui et ses confrères.
    Philippe Mouillac

  • balaninu , 13 Sep 2016 à 14:33 @ 14 h 33 min

    Vade retro Satanas !!!!!!!!!!

  • Chevalier- de Moncaire , 13 Sep 2016 à 18:13 @ 18 h 13 min

    Je ne veux pas penser qu’il se soit converti en un agent du Démon sur terre mais plutot qu’il avait perdue la boussole. Que Notre SDeigneur ai eu pitié de sa pauvre âme.

  • hu de bzc , 14 Sep 2016 à 18:49 @ 18 h 49 min

    c’est clair et net ,NSJC ne peut avoir de pitié sauf si, in articulo mortis , cet homme a fait repentance complète.
    sinon le châtiment est acquis selon les paroles de NSJC : illico presto , subito dans les flammes éternelles de l’enfer où il n’y a aucune espérance.
    et moi qui suis-je pour dire, sans juger ? un simple catholique romain basique de la Sainte Eglise Apostolique

Les commentaires sont fermés.