Éric Zemmour : lundi 11 novembre 2013, la gauche a commencé à récolter ce qu’elle a semé depuis des décennies

Le Zemmour du mardi. “Il est piquant d’entendre des socialistes se lamenter à la manière des conservateurs scrogneugneu d’autrefois. Tout fout le camp, ma bonne dame, on ne respecte plus rien ! Mais à les entendre prendre leurs grands airs effarouchés de républicains atterrés, de patriotes ulcérés, on a envie de crier : ‘Ah non, pas eux, pas ça !’ Et quand la droite surenchérit dans la complainte, croyant se montrer responsable en venant au secours de la fonction présidentielle, elle montre seulement qu’elle n’a rien appris ni rien compris. Parce que, sérieusement, qui nous a inculqué qu’il fallait rire de tout, surtout des valeurs traditionnelles : la famille, la religion, la patrie. Qui a hurlé ‘Il est interdit d’interdire !’ ? Qui a érigé la culture de la dérision en idéologie officielle d’Hara-Kiri à Canal + ? Qui a déconstruit, depuis 40 ans, le roman national et nous a rabâché que l’histoire de France n’était qu’une construction artificielle pour dissimuler l’accumulation de crimes et des massacres ? Qui n’a cessé de nous présenter la France comme un pays éternellement raciste et xénophobe ? Qui nous a appris que la guerre n’était qu’une boucherie et justement celle de 14-18 plus que toutes les autres ? Que les poilus n’étaient pas des héros mais des victimes dont on avait bourré le crâne de stupides refrains nationalistes ? Qui a fait des mutins qui refusaient de se battre, des héros ? Qui nous a révélé qu’il n’y avait plus inconnu que le soldat inconnu, la femme du soldat inconnu ? Qui nous a seriné que la guerre de 14 n’avait pas été une victoire de la France, chèrement payée, mais une guerre civile européenne ? Qui nous a appris l’irrespect, le mépris, la haine de notre pays, de notre passé, de nous-même ? Qui nous a dit qu’on pouvait niquer la France et appeler au meurtre des flics au nom de la liberté de l’art ? Qui a, depuis des décennies, désacralisé et ridiculisé ? Qui s’est présenté comme un Président normal, un homme comme les autres à traiter comme les autres ?

N’est-ce pas Ségolène Royal qui jugeait que la violence des Bretons brisant les portiques de l’écotaxe, était une révolte citoyenne réconfortante ? N’est-ce pas le Président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, qui, au moment de l’expulsion de la famille de Leonarda, estimait que la loi devait s’incliner devant les valeurs de la gauche ? Et Cécile Duflot peut-elle légitimement faire barrage de son corps pour protéger son cher Président insulté par des factieux, elle dont le compagnon explique à longueur de tweet à quel point il méprise la France, vomit le peuple français qui, d’ailleurs, n’existe pas et se flatte de ne jamais assister à des défilés militaires. Défilé du 14 juillet que voulait supprimer la candidate des Verts, lors de la présidentielle. Qui a éduqué et armé les siffleurs si ce n’est ceux-là même qui se drapent aujourd’hui dans leur dignité de patriotes et de républicains. Qui sème le vent récolte la tempête, disaient nos grands-mères, vous savez, celles qui avaient connu la guerre de 14…”

Articles liés

56Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • xtemps , 12 novembre 2013 @ 15 h 55 min

    C’est vrai qu’ils ont comportement bizarre c’est gauchistes,pourquoi ne respectent ils pas nos valeurs ou faisant semblant,on dirait qu’ils regrettent que nos anciens avaient gagné les deux guerres,seraient ils pour les Nazis et les Fascistes(National Socialisme),ils sont même contre Charle Martel et toujours plus d’Islam?,toujours ce double langage.

  • Gisèle , 12 novembre 2013 @ 16 h 25 min

    En zappant tout à l’heure , j’ai entrevu la grosse colère de Jean Marc à l’Assemblée . Mais c’est qu’il est pas content !!! Mais c’est qu’il enrage !!! Oui il a raison ! Faut que ça s’arrête !!! On est d’accord !!! Mais pas sur le même sujet !

  • Gisèle , 12 novembre 2013 @ 16 h 34 min

    On ne peut mieux résumer !!! Bravo !!!

  • pas dupe , 12 novembre 2013 @ 16 h 42 min

    Zut j’ai loupé !

  • Lino46 , 12 novembre 2013 @ 16 h 58 min

    les britanniques qui ont laissés plus d’un million de morts sur notre terre de France lors de la 1ere guerre mondiale, et ensuite encore lors de la 2eme, ont eux aussi des morts en Irak, en Afghanistan etc etc.

    IL n’y a qu’une journée commémorative le 11 NOVEMBRE A 11H00 tout s’arrête pour une minute de slence, et je peux vous assurer que c’est respecté.

    Je préfère une minute de silence (les gens savent pourquoi) que une journée de congé simplement pour le plaisir de ne pas aller travailler.

    Les Britanniques sont plus patriotes que nous et respectent leurs vétérans, il n’en est pas le même en France.

    Regarder l’autoroute des Héros (Canada) vous pourrez voir aussi ce qu’est le respect des morts des conflits.

  • monhugo , 12 novembre 2013 @ 17 h 40 min

    “Touche pas à MON indignation”. Variable à vue. Voilà le vrai slogan de la “gauchoécoloboboïtude”.
    Aujourd’hui, je récupère le poilu, l’alignant sur le barbu. Car tout le monde sait bien que les 1.397.800 morts (à titre militaire : 1.315.000 morts au combat, mais aussi par accidents et maladies liés au front, ou en captivité – non comptabilisées : 300.000 pertes civiles) de la Grande Guerre (soit 27 % des hommes entre 18 et 27 ans – le plus lourd tribut du conflit à cet égard, la Serbie mise à part, pour une population d’un peu plus de 39 millions de personnes) étaient massivement des combattants musulmans. Qu’ils furent 500.000 engagés seulement (Maghreb et Afrique noire – territoires français à l’époque, toujours utile à rappeler) n’a aucune importance*. Pour l’idéologie.
    * Selon estimations, il y a eu 69.000 tués (ou disparus) soldats indigènes arabes, ou d’AOF et AEF, pendant la Première Guerre mondiale.
    Il convient (hors débat) d’y ajouter 12.000 soldats indigènes venant de l’Indochine française, morts pour la France. Curieux…. Personne ne s’intéresse jamais à ceux-là.

  • Cmartel , 12 novembre 2013 @ 18 h 07 min

    Bravo bravo, MONSIEUR Zemmour, une belle reconstitution de la vérité. Encore Bravo continuez.

Les commentaires sont clôturés.