Une première victoire contre le rapport Estrela : «Un de nous» vise maintenant les élections européennes !

Cela faisait des mois que la résolution Estrela sur les droits sexuels et génésiques n’en finissait pas d’animer le Parlement européen. Mais mardi 10 décembre, journée internationale des Droits de l’Homme, la résolution Estrela est annulée grâce à l’adoption d’une résolution alternative. Une redoutable tactique parlementaire qui a portée ses fruits. Il s’agit bien évidemment d’une grande victoire pour “Un de nous”. Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, qui a été un acteur majeur d’”Un de nous”, revient sur une année riche en mobilisation et la suite à donner à cette victoire.

Jean-Marie Le Méné, vous fêtez aujourd’hui la victoire contre le rapport Estrela. Quel parcours depuis plus d’un an…
En effet, c’est une véritable victoire que nous fêtons aujourd’hui avec l’annulation de la résolution Estrela. C’était important de remporter cette bataille politique car la résolution de cette député portugaise voulait très clairement minimiser l’impact d’”Un de nous”. Depuis un an, l’initiative citoyenne européenne “Un de nous” n’a cessé d’aller au-delà, et bien au-delà du minimum de signatures requises. Il a d’abord fallu déposer un texte auprès de la Commission qui lui a donné son agrément. Il fallait ensuite réunir un million de signatures pour que l’Initiative citoyenne européenne devienne un texte qui a valeur de proposition législative. Avec ses deux millions de signatures (dont 107 000 en France), l’objectif est largement atteint. Le texte demandant l’arrêt du financement des programmes détruisant les embryons humains va être présenté devant la Commission et le Parlement européen après les élections européennes. Des élections qui vont être très suivies par les défenseurs de la vie, surtout après l’adoption de la résolution alternative portée par le groupe démocrate-chrétien à la place de celle de Madame Estrela !

Que signifie cette victoire exactement ?
Cette victoire est un signe fort pour la suite d’”Un de nous”. La bataille qui vient d’être conduite est une étape en vue des élections européennes de mai 2014. Le rapport Estrela a été mis en échec. La résolution alternative qui a remporté la majorité des votes confirme que ces questions ne relèvent pas de la compétence de l’Union européenne mais de celle des États membres.
Cette mise en échec est un encouragement à la mobilisation des citoyens pour défendre l’embryon humain et une démonstration que l’actualité du Parlement européen est suivie par les citoyens, futurs électeurs, qui n’hésitent, et n’hésiteront pas à interpeller leurs représentants en temps voulu !

Vous pensez aux élections européennes ?
En effet, dans le cadre des élections européennes, “Un de nous” France va mettre en place un dispositif permettant aux citoyens de connaître le point de vue de chaque candidat sur les demandes d’”Un de nous”. Il est indispensable de pouvoir voter correctement et d’appuyer ses convictions à travers des résultats politiques concrets. Les candidats seront interrogés sur la nécessité de désengager l’Europe du soutien (notamment financier) des programmes portant atteinte à l’embryon humain. “Un de nous” poursuit la bataille avec les élections européennes.

Articles liés

11Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Philippe , 12 décembre 2013 @ 23 h 05 min

    Qui a dit :”ce que vous aurez fait AU PLUS PETIT d’entre les miens, c’est a moi que vous l’aurez fait” ?
    C’est Jésus, le Christ.

    Qui est donc le plus petit ? l’embryon
    Conclusion : c’est Jésus qui est dans la ligne de mire

  • xtemps , 13 décembre 2013 @ 13 h 40 min

    Nous devons empêcher par tous les moyens de laisser faire c’est fous,l’union européenne est trop dangereux,car ils ont trop de pouvoir,les peuples ne peuvent même plus se défendre contre ce pouvoir démesuré,qui détruit les peuples plus que autres chose.
    Le pouvoir aux peuples,par les peuples,pour les peuples,la vraie démocratie comme en Suisse,dehors! la dictature.
    Voir sur site “l’union des peuples pour rétablir la démocratie” l’U.P.R pour sortir l’union européenne,momment historique qui s’est passé en Grèce à Athènes,le berceau de la démocratie;expliqué par François Asselineau

  • kebir50 , 13 décembre 2013 @ 18 h 21 min

    Bravo à ” Un de Nous ” il ne faut rien lâcher. Nos enfants, nous remercieront.

  • Jo , 13 décembre 2013 @ 18 h 46 min

    A faire savoir !!

    De La Manif pour Tous au Jour de Colère du 26 janvier 2014

    Le Salon Beige a interrogé François Billot de Lochner à propos des manifestations qui vont se succéder, de dimanche prochain, au mois de janvier prochain.
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/12/de-la-manif-pour-tous-au-jour-de-col%C3%A8re-du-26-janvier-2014.html

Les commentaires sont clôturés.