Charlie Hebdo : un choix de Une égoïste

Analyse personnelle de la fameuse une de Charlie Hebdo : la couverture montre Mahomet la larme à l’œil. S’agit-il d’une ultime provocation, du droit à revendiquer le “droit au blasphème”, le prophète étant interdit de représentation du point de vue de l’islam ? Il me semble qu’il s’agit plus pour Luz, d’une volonté de dissocier, de marquer la différence comprise entre l’islam et un islamisme radical meurtrier.

C’est pourquoi il appuie son credo dessiné, avec la mention : “Tout est pardonné”.

Alors, y avait-t-il une urgence à dissocier les deux ? Certes, si l’on en croit les signes d’une montée de la méfiance à l’encontre des musulmans vivant sur notre sol.

“L’horreur vécue par des milliers de chrétiens et de musulmans, persécutés par les mêmes qui ont encouragé et applaudi l’attentat contre Charlie hebdo, appelait un geste minimum de solidarité.”

Toutefois, la situation est extraordinairement grave, l’horreur vécue par des milliers de chrétiens et de musulmans, persécutés par les mêmes qui ont encouragé et applaudi l’attentat contre Charlie hebdo, appelait un geste minimum de solidarité.

La réalité des persécutions, des exils, de l’esclavage, des condamnations iniques, des châtiments du même acabit, reste occultée. Le choix de la une est à mon sens, un choix égoïste, la solidarité s’arrête là où on le décide, là où il faut bien penser, au nom d’un vivre ensemble qui tient plus du “vivre entre soi”, un vivre-ensemble sous conditions.

Je ne suis pas déçue, je n’ai jamais rien attendu de ce journal, je ne m’y suis jamais auparavant intéressée, et ma solidarité avec eux est gratuite, je ne demande rien en échange, je ne m’attends même pas au respect de mes opinions et convictions qui m’ont fait prendre le deuil. Mais le point est posé. Retour au clivage. Circulez, il n’y a rien de plus à voir, ou à dénoncer.

Autres articles

33 Commentaires

  • hermeneias , 13 Jan 2015 à 15:10 @ 15 h 10 min

    D’un même coup de crayon Charlie épingle ici tout les hypocrites larmoyants à commencer par les zimmames de service et en passant par hollan,douille la fripouille

  • roger rabbit , 13 Jan 2015 à 18:05 @ 18 h 05 min

    tout le monde a vu que c’était une tête de bite renversée, donc foutage de gueule.

    Quant aux braves naïfs qui ont cru l’unité nationale et à la liberté d’expression : Dieudonné est attaqué par cette même liberté d’expression !

    incroyable non ?
    on s’est foutu de ta gueule ?
    oui, depuis 1789.

  • HIBISCUS , 13 Jan 2015 à 19:20 @ 19 h 20 min

    alainpsy, vous feriez un beau duo avec Monsieur Zemmour,
    vos propos sont toujours justes rt représentent bien ce que
    nous pensons.Merci

  • Gisèle , 13 Jan 2015 à 19:55 @ 19 h 55 min

    Ou plutôt : c’est loin … pas ici …faut pas exagérer quand même …..

  • Gisèle , 13 Jan 2015 à 19:57 @ 19 h 57 min

    Je répondais à @Aaron

  • Gisèle , 13 Jan 2015 à 20:02 @ 20 h 02 min

    J’y avais pensé aussi en voyant la forme du turban .
    Sinon , on nous prend pour des imbéciles depuis que les élections existent .

  • Gisèle , 13 Jan 2015 à 20:07 @ 20 h 07 min

    C’est * encore * de la provocation !
    Même pas un mot pour parler de la douleur des mamans , de l’épouse , des familles …
    Au moins , une foi un peu de dignité …
    Mais même pas … leur dignité , c’est celle dont on nous rebat les oreilles pour justifier une prochaine loi mortifère .

Les commentaires sont fermés.