Femen : Belkacem juge leur action «assez inutile» (sic), Valls «condamne», actions judiciaires en vue

Dans un communiqué publié mercredi matin sur le site du ministère de l’Intérieur et des Cultes, Manuel Valls “tient à faire part de sa consternation face aux agissements des neuf membres du groupe Femen qui se sont introduites, (…) torse nu, dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris”. “Ces agissements, commis au sein même d’un lieu de culte, sont contraires aux valeurs républicaines qui offrent – faut-il le rappeler –, à chacun, la possibilité de s’exprimer librement”, continue-t-il. Manuel Valls “condamne donc cette provocation inutile et témoigne de son soutien aux catholiques de France qui ont pu être offensés par ce geste grossier”.

Un de ses proches, le député PS de l’Essonne Carlos Da Silva a écrit sur Twitter : “Je condamne la provocation stupide des Femen. La laïcité suppose le respect et l’ouverture, pas l’injure.” Nouvelles de France a rapporté mardi le coup de gueule des sénateurs UDI et UMP de Paris Yves Pozzo di Borgo et Pierre Charon qui s’interrogeaient sur “une instrumentalisation par le Gouvernement”.

Sur Twitter, le député UMP des Alpes-Maritimes Lionnel Luca ironise : “On attend avec impatience les Femen à la mosquée de Paris vendredi juste pour le fun…” Bertrand Delanoë, le maire PS de Paris, “réprouve” quant à lui “un acte qui caricature le beau combat pour l’égalité femmes-hommes et choque inutilement de nombreux croyants”.

Pour Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du Gouvernement, l’action des Femen est « une provocation qui peut paraître assez inutile » dans la mesure où la France n’est pas un pays où les libertés publiques sont dans un état de danger tel, que de telles actions seraient nécessaires… Des propos hallucinants tenus mercredi, lors du compte-rendu devant la presse du conseil des ministres hebdomadaire.

Actions judiciaires. Mgr Patrick Jacquin, recteur et archiprêtre de Notre-Dame, a déclaré que deux plaintes avaient été déposées au commissariat du IVe arrondissement pour “profanation d’un espace cultuel” et pour “coups et blessures”. En effet, un des agents du service de sécurité a une épaule démise.

L’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne de Bernard Antony indique dans un communiqué avoir “(chargé) ses avocats au Barreau de Paris de diligenter la procédure qui s’impose contre ces auteurs de la haine antichrétienne”. Elle réclame également la dissolution du groupuscule qu’elle a rebaptisé “Femhaines”.

Enfin, le Cercle des avocats libres de Me Frédéric Pichon, qui s’étonne que “les plaintes déposées par les familles contre les activistes Femen (soient) à ce jour toujours restées sans réponse” et note qu’“il y a à l’évidence une différence de traitement de la part des autorités politiques et judiciaires qui confine ici à la discrimination et au déni de justice”, “appelle à protester énergiquement mais pacifiquement devant le ministère de la justice pour dénoncer ce traitement manifestement méprisant à l’encontre des chrétiens et demander l’application de la loi”. Une date de rassemblement devrait être bientôt communiquée aux médias.

Autres articles

47 Commentaires

  • Cril17 , 13 février 2013 @ 16 h 14 min

    Il va être extrêmement intéressant pour les experts en journalisme et sociologie des religions de voir comment La Croix va réagir aux propos de la dame Najat Vallaud-Belkacem , puisque ce quotidien qui passe pour être la voix officieuse de la CEF n’a fait état de cette action menée par des folles que lorsque Delanausée et Valls se sont exprimés …

    pour mémoire :

    Le quotidien La Croix vient d’embaucher un correspondant à Paris, qui a même anticipé sur le communiqué mis à nu, au vu et au su de tous, du Ministère de l’Intérieur !

    http://cril17.fr/

  • Kergoat , 13 février 2013 @ 16 h 59 min

    Valls : “une provocation inutile” ?
    Est ce qu il faut comprendre qu’il y des attaques utiles contre lEglise ?

  • pauledesbaux , 13 février 2013 @ 17 h 17 min

    comment a-t-on pu laisser entrer ce genres de salopes dans un lieu de culte faudra-t-il y mettre des gardes républicaines c’est inconcevable mais à force laisser-aller et de laxisme on en arrive à linsupportable nous soutenons les actions en justice

  • jejomau , 13 février 2013 @ 17 h 31 min

    Oh Najat ! Toi tu es complètement inutile. Quant à tes copines les “femelles de la haine “, ce sont des pétasses qui représentent exactement ce que vous êtes toi les tiens…

    Dis comme çà , tu comprends mieux la considération qu’on éprouve pour ta caste, non ?

  • Lach-Comte , 13 février 2013 @ 17 h 52 min

    Monsieur Eric Martin,
    on ne peut d un côté trouver anormal le manque de réactions au plus haut niveau des autorités pour les attaques anti-catholiques par les Femen et d autres (je ne vois d ailleurs pas pourquoi une majorité ici dit antichrétien, lorsque les protestants ne sont nullement visés et les orthodoxes, en France, pas plus !); pour les propos de haines d une grotesque nommée Charlotte de Georges,
    et, dans le même temps, mettre en une de page, la caricature malvenue du Saint-Père par Eloi, qui, d habitude, fait preuve d un peu plus de talent.
    Je veux croire que vous n allez pas me répondre comme ce Monsieur Bern : que vous n êtes pas un censeur … parce que s il y a une fausse excuse, ce serait bien celle-là.

  • Charly , 13 février 2013 @ 17 h 54 min

    Je constate qu’après avoir encensé l’action des Pussy-Riot dans la cathédrale Saint-Sauveur, ces francs-maçons font semblant de s’indigner de l’action de leurs cousines, les Femen, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris.
    Toute cette bande (Femen, Act-Up, faux-culs du gouvernement, franc-maçons, socialistes…) est à mettre dans le même sac et hop, dans la benne à ordures.

  • Robert , 13 février 2013 @ 18 h 21 min

    Najat Vallaud-Belkacem et les Femen ont les mêmes objectifs et une connivence d’intérêts. Simplement, elles n’agissent pas au même niveau, l’une sur les lois et la société, les autres dans la provocation pour essayer de discréditer les adversaires démocratiques de ces projets.
    Le but étant de faire craquer des catholiques à commettre l’irréparable pour notre cause, à savoir une violence qui nous discréditerait nous et notre combat.
    Ne l’oublions pas, il n’existe ni complot ni “main cachée” mais une connivence d’intérêts qui sert le même progressisme qui est une religion sans Dieu, une espérance sans éternité, un paradis sur terre qui ne s’appuie que sur des mensonges et une idéologie irréaliste.
    C’est bon signe d’être attaqué par des menteurs à visées totalitaires. À nous de rester paisible et de ne pas tomber dans leurs pièges.
    Pour les révolutionnaires, la victoire est dans le rapport de force et la disparition de leurs opposants.
    Pour nous, la victoire est dans la main de Dieu et l’action des hommes pour la vérité et la défense du bien commun.
    Les Femen sont des bolchévistes adaptées à l’époque post-féministe et à la religion médiatique. Sans une caméra complice et la réaction des agressés, elles n’existent pas car leur message repose sur rien.

Les commentaires sont fermés.