Ces jeunes Français qui osent en Oz

À la recherche de l’excellence, de débouchés mais aussi de l’aventure : en cinq ans, le nombre de jeunes Français étudiant en Australie a été multiplié par deux. Ce reportage diffusé le 11 mars 2013 dans le JT de France 2 permet de mieux comprendre leurs motivations :

Voir aussi :
> Australie : Un eldorado pour les jeunes Français

Autres articles

20 Commentaires

  • Tarantik , 13 Mar 2013 à 19:45 @ 19 h 45 min

    Quand on vit dans un pays dont nos politiques font TOUS les jours un enfer on les comprend et on les approuvent.
    Ils fuient la sclérose socialiste et sa chienlit gauchiste !

  • Hela Pernollet , 13 Mar 2013 à 21:24 @ 21 h 24 min

    Nos jeunes ont raison, si je l’étais je partirais aussi. Sauf pour la France qui restera pour relever le niveau? Les retraités, et les musulmans! qu’en pensez-vous?

  • PAD , 13 Mar 2013 à 22:00 @ 22 h 00 min

    Et bien non, je ne suis pas du tout d’accord avec les deux commentaires précédents! Si on est un vrai Français on reste sur son territoire et on se bat envers et contre tout jusqu’à la mort pour sauver notre si beau pays. Ce ne sont que les lâches qui fuient! Vous croyez que la chienlit socialiste et l’immigration de masse vont continuer à vie? Le socialisme qui est né avec la révolution industrielle et l’immigration de masse issue d’un dérèglement démographique n’est apparu qu’en 1970 avec l’exploitation massive du pétrole et du gaz, qui permettent de soutenir via les transports mais aussi l’agriculture et l’élevage intensifs dus aux engrais pétrochimiques une démographie mondiale devenue folle! Mais l’effondrement des ressources énergétiques changera complétement la donne et nous Européens en général et Français en particuliers pourrons reprendre notre destin en main. Et puis l’Australie comme les États-Unis ont été conquis par des anglo-saxons, de la basse société, ignares parfois bandits et surtout puritains qui après avoir massacrés les indiens ou aborigènes n’ont produits, eux qui se croient la Nouvelle Sion bénie par Dieu, que des Cheesburger et des Spider-man. L’ Australie n’est qu’un no man’s land culturel, est un néant civisationnel!

  • bernique , 14 Mar 2013 à 0:26 @ 0 h 26 min

    Qui vous dit qu’ils ne reviendront pas, comme en 44, bottez le …fond des envahisseurs enkystés ?
    Restons, certes ! Mais donnons de l’air à ces jeunes qui risquent fort de s’étioler dans les miasmes européens tout en faisant qu’ils n’oublient pas la mère-patrie !

  • PAD , 14 Mar 2013 à 1:24 @ 1 h 24 min

    D’accord avec vous: qu’ils voyagent, se reposent et se changent les idées, avant la la grande guerre!

  • JSG , 14 Mar 2013 à 7:24 @ 7 h 24 min

    La fuite de NOS jeunes… hélas ; vaudrait mieux que ce fut ceux qui ne se considèrent pas comme des nôtres, et il y en a un paquet…

  • raptor , 14 Mar 2013 à 10:55 @ 10 h 55 min

    Et puis l’Australie comme les États-Unis ont été conquis par des anglo-saxons, de la basse société, ignares parfois bandits et surtout puritains qui après avoir massacrés les indiens ou aborigènes n’ont produits, eux qui se croient la Nouvelle Sion bénie par Dieu, que des Cheesburger et des Spider-man. L’ Australie n’est qu’un no man’s land culturel, est un néant civisationnel!”

    Encore un commentaire futile et minable d un esprit rabougri et aigri. Si vraiment ces pays étaient si miséreux et incultes, comment se fait-il qu ils se portent si bien, que l un d eux soit la première puissance mondiale, que tous deux fassent tant rêver et que la France ne le fasse plus? Il fut savoir se poser les questions qui font mal dans ces circonstances. Quant à vos prédictions sur l évolution économique, elles sont pour le moins hasardeuses, voire irréalistes.

Les commentaires sont fermés.