Giesbert VS Poutou, Arthaud, Joly, Cheminade, Dupont-Aignan…

Jeudi soir, dans “Des Paroles et des actes” sur France 2, Franz-Olivier Giesbert a épinglé tous les “petits” candidats à l’élection présidentielle. Philippe Poutou ? “Il ne connaît absolument rien de ses dossiers. (…) Il ne sait pas du tout de quoi il parle. (…) Avec le programme le plus dingue”. Nathalie Arthaud ? “Franchement, ça fait froid dans le dos quand on pense qu’elle est prof d’économie. (…) Son programme, c’est quand même les Bronzés pour l’économie”. Jacques Cheminade ? “Il serait bien mieux en première partie de la prochaine tournée de Nicolas Canteloup ou de Laurent Gerra ». Eva Joly ? “Franchement, c’est l’erreur de casting absolue. On ne comprend rien de ce qu’elle dit. D’ailleurs, tout le monde s’en fout”. Nicolas Dupont-Aignan ? Un “mini-gaulliste, tout petit petit petit”, un “gaulliste de poche”

Autres articles

5 Commentaires

  • Papatangotchao , 13 Avr 2012 à 11:39 @ 11 h 39 min

    Elle sert à quoi l’autre à côté?

  • Ferrari , 13 Avr 2012 à 13:27 @ 13 h 27 min

    Monsieur Giesbert, comme d’habitude, a fait son show et il aime çà. Seulement concernant Nicolas Dupont-Aignan je trouve que le traiter de petit gaulliste est caricatural et ne fait rire que ces potes.. J’ai regardé l’émission et j’ai trouvé Nicolas Dupont-Aignan concret devant trois journalistes (toujours les mêmes d’ailleurs) qui n’ont de cesse d’envoyer des peaux de banane et qui n’ont qu’un objectif le faire passer certains candidats pour des imbéciles, c’est vrai que Nicolas Dupont-Aignan veut sortir de l’euro et çà, çà ne passe pas mais pas du tout pour les journaleux. Dommage que nous n’ayons plus de vrais journalistes qui prennent leur métier à coeur et qui ne sont pas là simplement pour amuser la galerie;

  • beced , 13 Avr 2012 à 17:02 @ 17 h 02 min

    Bonjour,
    Les Politiques ont parlé aux Français et ces derniers ont compris ce qu’ils ont dit et ce qu’ils ont voulu dire.
    On a donc du mal à comprendre (littéralement) l’utilité que des journalistes par après nous expliquent ce que nous devions …. comprendre.
    Cordialement
    A.BECED

  • diego , 13 Avr 2012 à 18:22 @ 18 h 22 min

    D’accord avec le poste de Ferrari…Giesbert l’éditocrate qui est passé sans sourciller du Nouvel Obs au Point du haut de sa suffisance se permet de nous dire quoi penser?? Il nous trouve trop bêtes pour nous faire une idée par nous mêmes ?? Lamentable !!!! A zapper les “chiens de gardes”

  • Selvah , 22 Avr 2012 à 0:30 @ 0 h 30 min

    En même temps, Giesbert et l’honnêteté intellectuelle…
    Mais d’ailleurs, il n’est pas seul coupable de prôner la haine des petits candidats, des petits partis, le mépris profond avec lequel ils sont traités dans les médias en témoigne.
    Les chaînes nationales, TF1, Canal +… Il n’est pas un média télévisé qui n’aille de sa petite pique, ironisant sur le devoir du respect des temps de parole, sur la crédibilité douteuse d’un candidat…
    La verve satirique des journaleux vis-à-vis d’un candidat est inversement proportionnelle au nombre de ses sympathisants. Ces journalistes sont sans doute de “courageux intellectuels” – du moins, c’est ainsi qu’ils aiment à se voir, sans doute -, mais attention !… Ne fâchons pas trop de gens, ça pourrait être dangereux pour les recettes. Les partis à 1 ou 2%, on s’en tape.
    C’est étonnant de constater comment, malgré la haine qu’ils peuvent leur vouer, les attaques et le mépris sont moins virulents sur Mélenchon et le Pen que sur les 5 petits, et moins encore sur Hollande et Sarkozy que sur tous les autres.

Les commentaires sont fermés.