Jean-Paul Garraud : « La question du maintien d’un cordon sanitaire autour du FN se pose »

Interrogé dans 20 Minutes, Jean-Paul Garraud, co-fondateur de la Droite populaire et candidat à sa réélection (difficile…) dans la 10ème circonscription de la Gironde explique que contrairement aux dirigeants de l’UMP, “les gens ne font plus la différence entre les partis au sein du bloc de droite”.

Demande populaire

“Sur le terrain, nous, élus de la Droite populaire, entendons sans arrêt, la question suivante de la part des sympathisants de droite : ‘Nous perdons sans arrêt les élections alors que les valeurs que nous défendons sont majoritaires. Quand est-ce que vous vous entendrez avec le FN ?’. Une demande populaire existe, on ne peut le nier. Il nous appartient d’en tirer les conséquences”, ose-t-il avant de parler de “convictions communes avec le FN, notamment sur le souci de préserver notre identité française”.

Comme “une majorité des électeurs du FN ne sont pas des extrémistes, des pestiférés”, “la question du maintien d’un cordon sanitaire autour du FN se pose donc”.

Juppé condamne

“C’est la responsabilité de la droite populaire que d’y répondre. Après les élections, nous nous réunirons et nous y répondrons”, continue Jean-Paul Garraud. “À partir du moment où le bloc de gauche, c’est la gauche et l’extrême gauche ; le bloc de droite, c’est la droite et l’extrême-droite”, conclut-il logiquement.

Mercredi matin, Alain Juppé a indiqué dans un communiqué qu’il “désapprouve fermement ces propos en totale contradiction avec la position du bureau national de l’UMP” et qu’“en conséquence il n’ira pas soutenir Jean-Paul Garraud avant le deuxième tour”. Bon, en même temps, le soutien de Juppé…

Autres articles

10 Commentaires

  • Tchekfou , 13 juin 2012 @ 12 h 29 min

    Ne cachons à personne que la Droite populaire est sûrement la dernière chance de l’UMP pour ne pas sombrer et éclater…

  • Komdab , 13 juin 2012 @ 13 h 15 min

    La droite populaire n’est qu’une invention de l’UMP. Les mésententes sont factices et ne sont “joués” que pour tenter de faire voter les électeurs FN pour la droite populaire.

    Ne nous laissons pas avoir une énième fois !

  • Nasanboy , 13 juin 2012 @ 15 h 34 min

    Pas question de se faire avoir mais hors question de voter à gauche…….
    Nota: Je ne suis pas UMP mais Patriote.

  • L'epéron , 13 juin 2012 @ 15 h 52 min

    La Droite Populaire est une machine électoraliste inventée par l’UMP. Cette branche de l’UMP est bien plus réactionnaire et conservatrice, voir proche du FN, que la ligne officielle de l’UMP (Copé, Jupé, Bertrand…). C’est cette droite populaire qui, avec d’autres de l’UMP, fera office de passerelle vers les souverainistes, c’est eux qui participent aux rencontrent secrètes avec Paul-Marie Coûteaux (comme l’indiquait NDF dernièrement). Les digues vont exploser ! Le cordon sanitaire n’a jamais été aussi fragile que depuis l’ère Chirac, c’est vraiment impressionnant ! Les trois droites peuvent se retrouver (la droite FN-PDF-MNR-NDF, la droite MPF-CNI-DLR-RPF-RIF et la droite UMP-DROITE POPULAIRE) face à une gauche qui a, faut-il le redire, tous les pouvoirs.
    Un large majorité des électeurs UMP veulent des alliances avec le FN, la direction parisienne déconnectée du réel soit se le mettre dans le crâne ! Alors bien sûr, l’idéal franc-maçon que nous combattons en tant que patriote (et merci à NDF pour cela) n’est pas vraiment en accord avec ce genre d’alliance… et bien on s’en fiche !

  • BUREAU , 13 juin 2012 @ 19 h 41 min

    Moi non plus, surtout pas l gauche. Je suis patriote avant tout

  • Richard , 14 juin 2012 @ 9 h 50 min

    Pour faire barrage à la gauche , je voterai JP Garraud, Je ne vois pas pourquoi les Ténors de la droite
    font tellement de difficultés à s’allier avec le FN, alors que les électeurs le demande,qu’ils mettent de côté leurs ambitions personnels, pour une fois que le peuple à la parole.

  • Bernard , 14 juin 2012 @ 12 h 24 min

    Juppé est d’une autre époque …celle des “has been”

Les commentaires sont fermés.