Roland Chassain : « J’ai reçu environ un millier de messages de félicitations ! »

16e circonscription des Bouches-du-Rhône. Roland Chassain (22,62% au premier tour) a annoncé lundi qu’il se désistait, laissant les électeurs choisir au second tour entre la frontiste Valérie Laupies (28,98%) et le socialiste sortant Michel Vauzelle (38,40%). Entretien.

Roland Chassain, d’où vient cette détestation que vous avez de Michel Vauzelle ?

Michel Vauzelle, depuis qu’il est en politique, a triché par tous les moyens pour être élu. Emplois fictifs, détournement de 750 000 euros de subventions… À chaque fois, c’est les autres ! Ce n’est jamais lui ! Je ne parle pas des 30 000 euros d’argent public dépensés pour des nuits au Sofitel, de ses déplacements en jet privé et en hélicoptère aux frais du contribuable pointés du doigt par la Chambre régionale des Comptes ou du licenciement de sa femme de ménage : après 12 ans de bons et loyaux services, elle n’a reçu que 1 000 euros d’indemnités ! Le suppléant de Michel Vauzelle aux élections législatives a été impliqué dans l’affaire de la MNEF. Vous n’avez pas idée de ce qui se passe ici !!! Michel Vauzelle fait campagne au travers d’associations subventionnées qui, en échange, appellent leurs adhérents à voter pour lui. J’ai des courriels qui le prouvent ! Mais, à chaque fois, Michel Vauzelle passe à travers les gouttes. Le fait qu’il soit un ancien garde des Sceaux n’y est sans doute pas étranger…

Je n’ai rien contre le PS, j’en ai après le système Vauzelle qui vaut bien le système Guérini. Comme vous le voyez, ce n’est pas de la haine. Je défends juste les contribuables et les intérêts de chacun. Après, il ne faut pas s’étonner que les Français disent de leurs hommes politiques : “Tous pourris !” Moi, je n’accepte pas de faire partie des “pourris” ou de contribuer à leur réélection en me maintenant au second tour. Je n’ai rien à voir avec Michel Vauzelle qui a surendetté la région PACA : depuis mon élection comme maire des Saintes-Maries-de-la-Mer en 1995, j’ai réduit de 80% la dette sans augmenter les impôts locaux et investi des dizaines de millions d’euros.

Donc, dimanche 17 juin, vous appelez vos électeurs à faire quoi ?

Dimanche, je laisse chacun voter en son âme et conscience : Michel Vauzelle ou Valérie Laupies, la candidate du Front, dont les propositions sont en partie les miennes, notamment sur quatre thèmes : le refus du droit de vote des étrangers, la renégociation du Traité de Schengen, le refus de l’assistanat et la lutte contre l’insécurité, endémique en région PACA.

“En me retirant, je souhaite donner un coup de pied dans la fourmilière.”

Comment vivez-vous au fait que la gauche s’allie avec l’extrême-gauche pour battre la droite qui, elle, est interdite d’alliance avec le FN ?

Très mal ! Cela fait 50 ans que la gauche s’acoquine avec l’extrême-gauche, j’aurais honte à leur place ! Pour ce qui concerne le Front national, je suis ouvert à la discussion et au dialogue. En me retirant, je souhaite donner un coup de pied dans la fourmilière et dire que je ne supporte plus, comme les électeurs de droite d’ailleurs, les cris de la gauche dès qu’on aborde les thèmes du programme du Front national alors que c’est le même que celui de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle. Quand je vois qui anime le barrage républicain contre le FN, je rigole ! Ce n’est pas Mélenchon qui a présenté un candidat antisémite ?

Comment réagissez-vous à la polémique qui a suivi votre décision ?

Enfin, nos élus parisiens se réveillent. Je les invite à quitter les dorures de la capitale et à venir sur le terrain. Un stage de trois ans en province, après l’ENA, leur ferait le plus grand bien…

Quelles sont les réactions, pour l’instant ?

J’ai reçu environ un millier de messages de félicitations ! J’étais loin d’imaginer cela !

Et de la part de la direction de l’UMP ?

Je n’ai pour l’instant eu aucun retour négatif de Paris. J’ai juste remarqué que Nathalie Kosciusko-Morizet, que je connais bien, avait changé d’avis, lundi sur le plateau du JT de France 2 (la député-maire de Longjumeau prône désormais le “ni Front républicain ni Front national”, ndlr). Je m’en réjouis ! Elle qui voulait plaire au MoDem ou au Parti radical a enfin choisi entre la droite et la gauche…

Vous n’avez pas peur de vous griller politiquement ?

Je suis maire des Saintes-Maries-de-la-Mer depuis trois mandats : j’ai été élu en 1995 dès le premier tour avec 53%, réélu en 2001 dès le premier tour avec 67%, puis en 2008 avec 71%… Je me représente en 2014 et en 2020, puis je chercherai un successeur… J’espère trouver.

“Marine Le Pen, ce n’est pas Jean-Marie Le Pen.”

Une alliance entre UMP et FN est-elle possible et souhaitable à court terme ?

Pour ma part, j’ouvre des portes, je propose de discuter. J’espère que ça fera date ! J’affirme aussi que les frontistes ne sont pas tous des pestiférés, loin de là ! Et puis Marine Le Pen, ce n’est pas Jean-Marie Le Pen, même si je ne suis pas d’accord avec son opposition à la contraception et à l’euro. Je note par contre que Michel Vauzelle, ce garçon très républicain, se sert des électeurs égarés du Front national pour asseoir son pouvoir. C’est lui qui, en 2002, a fait recompter trois fois les bulletins pour s’assurer que le FN participe finalement au second tour. Il doit être bien content de les avoir car ils le font élire à chaque fois, triangulaire oblige !

> Dans un entretien accordé mercredi à Ouest France, François Fillon estime que Roland Chassain “doit être exclu” de l’UMP et critique l’attitude “des socialistes à l’égard du Front de gauche”. Le maire des Saintes-Maries-de-la-Mer indiquait mardi soir à l’AFP qu’il appelerait mercredi François Fillon et le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé pour résoudre cette “ambiguïté”.

Articles liés

17Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Richard , 13 juin 2012 @ 8 h 15 min

    Félicitations à M.Chassain il ne tient pas compte de Paris, ce sont les électeurs qui mettront les choses d’aplomb.

  • gzz 40 , 13 juin 2012 @ 8 h 36 min

    TOTALEMENT d’accord avec vous Richard !
    M.Chassain a les C….. de le faire et d’assumer ,c’est tout en son honneur,bien d’Autres devraient s’en inspirer..

  • LAPERLIER , 13 juin 2012 @ 10 h 39 min

    Bravo pour le courage et la lucidité de M. Chassain, je pense que sa position amènera les pontes de Paris à l’UMP à refléchir, car, si la droite veut revenir au pouvoir (à condition qu’il ne soit pas trop tard!) elle sera obligée de faire des accords avec le FN qui devient incontournable désormais. il faudrait peut-être reconnaître que nous soummes des citoyens normaux, qui voulons seulement défendre nos idées, point barre, nous ne sommes pas des tarés comme je l’ai lu sur certains sites, plus sûrement réalistes, face à ce que tout ce que l’on nous a imposé depuis 30 ans.

  • gigi , 13 juin 2012 @ 10 h 42 min

    j’ajoute mes félicitations au millier de messages déjà reçus

  • Nasanboy , 13 juin 2012 @ 11 h 23 min

    Merci Monsieur Chassain de prendre position contre l’UMP de Paris qui;un bandeau sur les yeux,ne peut comprendre que le FN en bleu Marine est, à l’heure actuelle le seul interlocuteur valable pour que nous soyons enfin entre nous. Je vous félicite Monsieur Chassain pour votre position de Patriote et de votre clarivoyance,vous avez fait preuve de longévité à la tête de la mairie des Saintes.

  • Lach-Comte , 13 juin 2012 @ 11 h 36 min

    Bonjour ! Avez-vous une adresse électronique de Monsieur Chassain pour que je me joigne à ceux qui l’ont déjà félicité. Sinon, qu’il sache que je l’appuie totalement et que la seule chose qui compte est que Vauzelle s’en aille et que la région PACA revienne à la Droite, ce qui n’aurait jamais du cesser.

  • Bernard , 13 juin 2012 @ 13 h 53 min

    Très bien Monsieur Chassain.

Les commentaires sont clôturés.