Un traître, c’est toujours quelqu’un qui était un ami…

La nouvelle est tombée à 17h42 le mercredi 12 juin : sans attendre l’université d’été annoncée par la Manif pour tous en septembre prochain, deux associations fondatrices viennent de faire dissidence. Dans un communiqué de presse lyrique, les AFC (Associations familiales catholiques) et le Collectif des maires pour l’enfance invitent les militants de la Manif pour tous à s’engager dans les associations et les partis politiques, bref, n’importe où, même au PS, avec la caution des Poissons roses, également signataires de l’appel. Partout, sauf à la Manif pour tous !

Manuel Valls l’a rêvé, Antoine Renard l’a fait… Dissoudre la Manif pour tous de l’intérieur, il fallait oser. Maintenant, c’est devenu possible. Mais quelle mouche les a piqués ?

Un indice nous est fourni par la liste des signataires de cet appel implicite à déserter les bataillons de la Manif pour tous : à côté d’Antoine Renard et de Philippe de Roux, co-fondateur des Poissons roses, figure Pierre-Yves Gomez, co-fondateur de l’Ecologie humaine. Ce serait donc ça ! L’éloignement discret de Tugdual Derville de la Manif pour tous après le 13 janvier a précédé de quelques semaines le lancement de son nouveau label, l’Ecologie humaine. Un mouvement auto-construit qui doit tenir des assises le 22 juin prochain pour émerger, après 14 mois de gestation, quand François Hollande sera à mi-mandat, quelque part en 2014. Vous ne saisissez pas ? 2014 : ses élections européennes et régionales ! Ah, enfin, vous y êtes ?

Tout ça pour ça… Après avoir contribué à la levée en masse de la société civile contre la loi Taubira, les AFC, le Collectif des maires pour l’enfance et l’Alliance Vita, qui n’est autre que la matrice originelle de l’Ecologie humaine, ont choisi le quitter en haute mer le navire de la Manif pour tous pour aller naviguer sur les canaux sinueux d’un « Tour de France pour s’engager en politique » aux allures de pré-campagne électorale. Ils ont simplement remplacé les trotskistes contre la PMA et la GPA par une caution de gauche empruntée au PS : les Poissons roses. Ils ne font même plus l’effort de se prétendre non-confessionnels : ce sont tous les groupes cathos qui s’assemblent. En clair, les catholiques du mouvement familial, du courant pro-vie et du parti socialiste ont décidé de signer un pacs à trois, en présence des maires pour l’enfance qui leur liront le code civil version Taubira.

“Manuel Valls l’a rêvé, Antoine Renard l’a fait… Dissoudre la Manif pour tous de l’intérieur, il fallait oser.”

Comme militants de la Manif pour tous, on ne peut être que déçu de cette aventure solitaire, qui vient parachever la démolition d’un formidable véhicule d’opposition populaire et pacifique au gender et au mariage unisexe. Nous espérions, après le psychodrame de l’union civile au mois de mai, que la Manif pour tous retrouverait son unité, sa détermination à ne rien lâcher, son remarquable dynamisme issu de toute la France. Les combats de la rentrée s’annonçaient rudes : contre l’enseignement du gender à l’école, contre la PMA et la GPA dans la future loi famille, contre le changement de civilisation qu’on veut nous imposer. Au lieu de ça, nous assistons au retrait tactique de trois des principales structures de la Manif pour tous. Destination : l’engagement dans les associations (jusque-là rien de nouveau, ce sont toutes trois des associations), et dans les partis politiques. Vous avez bien lu : les partis politiques ! Pas seulement le PS et ses Poissons roses. Pour ceux qui n’auraient pas saisis, ce pluriel de circonstance désigne en réalité l’UMP.

Ce que l’UMP n’a pas obtenu avec l’union civile, un gadget hâtivement vendu à Frigide Barjot pour qu’elle s’en fasse la bonimenteuse au sein de la Manif pour tous, elle tente de le récupérer avec le Tour de France de l’engagement politique. Chassée par la porte, l’UMP revient par la fenêtre, et par un savant mouvement de courant d’air, siphonne la Manif pour tous de trois de ses principales composantes. La manœuvre révèle tout le savoir-faire des partis politiques, habitués comme des vieux singes à grimacer pour mieux nous attendrir. On commence par soutenir la manif en y envoyant des dénicheurs de talents, on poursuit en nouant des alliances avec les entités qui fournissent les plus gros bataillons et l’essentiel de l’encadrement, on achève en annonçant, sans coup férir, qu’il est temps de passer à autre chose que défiler dans la rue en criant « Hollande, ta loi, on n’en veut pas ! ». Et, pour avancer masquer, on brandit le cache-sexe d’un appel à s’engager en politique dans « les partis » et les associations.

Au fond, dans cette opération, tout le monde est gagnant : l’Ecologie Humaine et les AFC, qui peuvent faire leur marché parmi les nombreux primo-militants que la Manif a mobilisés, l’UMP, qui peut détourner vers ses listes les meilleurs cadres du mouvement, les Maires pour l’enfance, qui se constituent une clientèle captive en vue des municipales. Tous gagnants ? Non, pas la Manif pour tous. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir multiplié les mises en garde contre la Ré-cu-pé-ra-tion. Souvenez-vous, ce n’est pas si vieux, quand tous les porte-paroles affirmaient vertueusement qu’il n’était pas question de laisser la Manif pour tous être récupérée. La façon d’y arriver quand même, ce fut de récupérer, non pas toute la Manif, mais ses meilleures forces. Bravo l’artiste !

Maintenant que la manœuvre est éventée, certains crieront à l’esprit de division. Nous en appelons, nous, à l’esprit d’unité. Puisque des entités fondatrices de la Manif pour tous ont choisi de quitter le navire, nous proposons de le rendre plus agile, plus rapide, plus manœuvrable. Non pas grâce aux partis politiques ou aux associations qui tentent de nous séduire, mais grâce à la jeunesse admirable qui s’est révélée dans ce combat, des Veilleurs au Camping pour tous, des Hommens au Printemps Français. Alors, le renouveau que nous voulons construire deviendra une réalité, sans récupération ni de droite ni de gauche, mais par un saut au-dessus de la mêlée, vers l’essentiel : la résistance autonome de la société civile à la prise de pouvoir idéologique que la loi Taubira à signée.

Autres articles

136 Commentaires

  • JF , 13 Juin 2013 à 9:56 @ 9 h 56 min

    Arrêtons de voir de la trahison là où il n’y en a pas forcément. Chaque initiative constructive, tant qu’elle est coordonnée avec les autres, va dans le bon sens.

    Et il va de soi que l’on doit aussi investir le champ politique si l’on veut avoir une capacité concrète d’influencer les choses et les décisions qui touchent de près ou de loin la famille.

    Espérons que les AFC et T. Derville travailleront de concert avec la Manif PourTous et notre formidable réseau de cadres et de militants. Je suis moi même militant UMP, militant Manif Pour Tous, membre des AFC, et je ne vois pas en quoi tout ceci serait finalement contradictoire.

  • K. , 13 Juin 2013 à 10:05 @ 10 h 05 min

    Pourquoi dites vous que c’est un “appel implicite à déserter les bataillons de la Manif pour tous”? Je n’y ai rien lu de tel, je n’y ai que lu “rentrez en politique et dans le monde associatif”.

    C’est une très bonne chose si la manif pour tous accouche de gens rentrant en politique!

    Le Saint Père vient d’y appeler et LMPT – la base, les marcheurs – c’est quasi exclusivement des catholiques (à l’inverse du podium).

    Ou voyez-vous un traître? Je ne me bouge pas pour LMPT, je me bouge pour la famille. Si une option est à jouer dans le monde politique, très bien.

  • Pablo , 13 Juin 2013 à 10:11 @ 10 h 11 min

    Je relève dans le “flyer” accessible via le lien de l’article que l’un des objectifs du nouveau collectif, est de surmonter la tentation des extrêmes (sic).

    Quant au retrait de la loi Taubira (aux ambitions pourtant “extrêmes”), il n’est plus indiqué !

    C’est donc bien de la politicaillerie basse-classe qui est promise avec cette usine à gaz. Bien loin de l’ADN de la Manif Pour Tous.

    Bref, encore une “maritonnade”. Non merci.

  • Paul Makamea , 13 Juin 2013 à 10:12 @ 10 h 12 min

    Madame “Brigitte”,

    Je pense que vous êtes sensiblement paranoïaque.

    J’invite tous les lecteurs à aller consulter l’appel en question sur le site des AFC. Ils pourront juger sur pièce que cet article n’est finalement que du délire.

    La mobilisation des ces derniers temps à bien montré qu’il n’y a pas de frontières entre les “mouvements” né de la contestation à la loi Taubira : nombreux sont ceux qui appartiennent simultanément à la Manif, au Printemps, aux Hommen ,aux Veilleurs, etc…

    La Manif pour Tous, c’est l’organe contestateur qui rassemble opérationnellement associations et simples citoyens.

    Les AFC et les Poissons Roses, pour ne citer qu’eux, existaient avant la Manif, ils ne sont pas dissous dedans. Il n’y a donc rien de choquant à ce qu’il propose des modes d’actions pour transformer la contestation en action politique.

    Il y a suffisament de place pour tous les types d’actions, les goût et les compétences de chacun.

    C’est vous qui finalement attisez les braises de la division ! Je trouve ça irresponsable, en même temps (au vu de ce que vient d’expliquer), un tantinet malhonnête.

    P.M.

  • Charles , 13 Juin 2013 à 10:13 @ 10 h 13 min

    Sur le coup je n’avais pas bien lu.
    Je croyais que c’était encore Frigide Barjot la signataire.

    Il s’agit donc de Brigitte Farjot. Tres bien vu et excellente idée.

    Simple suggestion ,pour éviter la confusion ,
    merci d’ajouter un 2 a Brigitte Farjot.

    De suite,le lecteur comprendra la feinte de corps.

    Soit Brigitte 2 Farjot,soit Brigitte de Farjot,soit Brigitte Farjot 2,ou autre.
    En face,ils sont tres forts les frangins et les frangines.
    Ils ont compris le danger du tsunami 2014.
    Ils viennent de lancer une enieme manip,pour tout stopper.

    Ce qui est un peu guon de leur part.
    Mainetant on sait que les AFC sont controlées par eux…

  • Electron Libre , 13 Juin 2013 à 10:18 @ 10 h 18 min

    Tout cela me répugne.. Merci les traitres on s’en souviendra..

  • Thibault Doidy de Kerguelen , 13 Juin 2013 à 10:25 @ 10 h 25 min

    Hélas, trois fois hélas. D’une part le système “républicain” de démocratie déléguée ne connait qu’une seule voix, celle des urnes. Pour que cette voix soit en concordance avec celle du peuple, il faut que les partis politiques, qui présentent des candidats, soient en adéquation avec le peuple. Pour qu’ils soient en adéquation, ce n’est jamais, jamais jamais par l’extérieur que cela arrive mais toujours par l’intérieur. C’est ce qui s’appelle “l’entrisme”. Lorsque l’on est porteur d’une vérité, on investit une structure politique et on la fait évoluer de l’intérieur vers sa vérité pour que cette structure la fasse sienne.
    C’est ce qu’ont fait les trotskistes des années 70, c’est ce qu’ont fait les anarcho libertaires des années 90, c’est ce qu’ont raté les cathos des années 70…. Est ce que les cathos des années 2010 le réussiront?
    En tous cas, la pression extérieure, aussi forte soit elle, n’aura de sens que relayée par un appareil politique et cet appareil ne s’engagera que si, de l’intérieur, des militants engagés s’en font les chantres.

    A tous mes frères veilleurs qui citent Gandhi comme exemple de victoire non violente, je rappelle quelques vérités fondamentales: Gandhi aurait il réussi sans le relais du Parti du Congrès? Sans Nehru, sans l’appareil politique, sans les cadres que le parti lui envoyait régulièrement, sans le soutien financier de quelques milliardaires qui finançaient le Parti du Congrès, la voix de Gandhi, aussi juste eut elle été se serait perdue comme tant et tant d’autres et rien de son message ne vous serait parvenu. C’est parce qu’il a eut l’intelligence de s’appuyer sur un parti politique que sa voix a percé et parce qu’il a eut l’intelligence de s’exprimer en dehors du parti que celle ci a touché tant de monde.

    Ne rejetez pas ceux qui s’engagent politiquement. Si votre combat, notre combat, a un jour des chances de triompher, c’est parce que vous maintiendrez la pression et que celle ci sera relayée, portée sur le terrain politique.

    Plutôt que de vous lamenter sur ce que vous analysez, probablement à tort, comme une trahison, réorganisez votre mouvement! Faites de la Manif pour Tous un organe secret de coordination où siégeront tous les mouvements, politiques ou non, qui s’engagent dans la lutte pour l’abrogation de la loi taubira. Chaque mouvement conservant son autonomie et ses particularité, combattant sur son terrain et coordonnant ses actions avec les autres afin d’encercler, d’encadrer, d’asphyxier l’adversaire, bref relisez les classiques de la guérilla, de l’agit prop, retournez les armes des ennemis de la France contre eux, devenez des combattants!

Les commentaires sont fermés.