Les migrants syriens sont le boomerang de l’embargo

Les migrants syriens sont le boomerang de l’embargo

Pendant que la Syrie s’embrase, que le peuple souffre éparpillé aux quatre coins de la planète, la Coalition se prélasse dans les palaces du Bosphore et demande à l’Occident de proroger les sanctions et d’intervenir militairement en Syrie. De fait, le 28.5.2016 l’embargo a été prorogé d’un an par l’EU… Le boycott Américain décidé, lors de l’invasion de l’Irak, précise que tout article dont 10% de sa composition est Américain, tombe sous l’anathème du boycott, dont voici un résumé succinct :

En 2008, les négociations pour l’achat de 50 Airbus sont gelées et la Syrianair se retrouve avec 16 appareils cloués au sol, à cause de l’embargo sur les pièces de rechange.

L’UE. a gelé les avoirs de la Banque Centrale de Syrie et de 180 personnalités et interdit tout investissement ou exportation de technologies et d’équipements vers la Syrie.

Les cinq ans de guerre à outrance contre la monnaie nationale font passer le dollar de 50 LS. à 600 LS… Les prix se sont envolés et le simple citoyen s’est mis à courir pour survivre !…

L’embargo a privé la Syrie de vendre son pétrole. Mais Daech, qui a occupé les gisements, a trouvé le marché Turc assoiffé de pétrole, quoique membre de l’Otan qui a décidé l’embargo.

Le boycott d’exploiter les gisements gaziers et pétroliers dans les eaux territoriales Syriennes bloque la coopération avec Total, BP et Eni qui avaient acquis, au début de 2011, les cahiers de charge pour participer à l’adjudication…

Le Figaro du 20.9.2010 avait écrit : «La Syrie a alloué 144 millions dollars dans le tourisme qui a progressé de 47% entre janvier et août, avec 6.500.000 visiteurs.» Aujourd’hui L’Europe a remplacé les touristes par les Jihadistes, les mercenaires et les aventuriers !…

La Syrie, qui produisait 4 millions de tonnes de blé/an, a été contrainte d’importer 800.000, en 2015, pour nourrir son peuple, suite à l’occupation des zones de production par Daech.

La Syrie récoltait un million de tonnes de coton/an … Depuis que Daech occupe Jézirah, c’est la Turquie, l’un des décideurs UE, qui lui achète la production. (Le RFI du 14.12.2015 dixit.)

La Syrie était le 5ème producteur mondial d’olives et d’huile d’olive. Le boycott et la rébellion l’en ont réduit de 50%. De même pour l’orge, le maïs, les betteraves, les pistaches d’Alep…

La Syrie possédait 20 millions d’ovins, donnant 17 millions d’agneaux par an. Ces ovins ont été décimés par les rebelles et les contrebandiers qui les acheminent vers les pays du Golfe.

Les insurgés ont démantelé et vendu aux Turcs les fabriques et détruit l’industrie du papier de Deirez-Zor, des produits pharmaceutiques : Thameco à Damas, Oubari à Alep et du Ciment Lafarge de Jalabiya… etc

Pour perfectionner le boycott, la téléphonie et les conversations via internet sont assujetties à la surveillance et à l’interception… Même les centrales électriques ont été ravagées !…

En prorogeant l’embargo, l’Europe, qui prétend défendre les Droits de l’Homme, a réduit à la misère le Syrien qui vivait sereinement, qui mangeait et s’habillait décemment, qui n’a jamais souffert la misère, qui dormait dans un lit et qui étudiait et était soigné gratuitement !…

La rébellion a déjà 5 ans et l’embargo 5, 10 ou 15 ans !… Quel en sont les résultats ?…

• Pour ceux qui ont lancé le boomerang c’est un fiasco flagrant et évident !
• Pour la Syrie, la donne a changé : au slogan « Assad doit partir !…»
a succédé un nouveau slogan plus discret « Assad devra partir !…»
• Pour le Syrien la rébellion et l’embargo ont pour cause le Niet catégorique de la Syrie aux dictats, qui sont des crimes contre l’humanité, qui ont réduit :

.- 5 millions de déplacés à la recherche du pain quotidien ou pour fuir les rebelles.
.- 5 millions d’émigrants à fuir la misère, la faim, les massacres et les explosions.
.- Toutes les familles à pleurer un martyr, un mutilé ou un émigrant noyé ou affamé.
.- Des familles à vendre leurs jeunes fillettes aux vieillards Saoudiens, pour survivre.

Ainsi l’Europe a été submergée par un flux migratoire qui la déstabilise et l’épouvante… Ainsi l’embargo boomerang poursuit son trajectoire et se détourne vers celui qui l’a lancé…

Mme del Ponte vient de déclarer en date du 6.6.2016, au Corriere del Ticino :

« C’est une honte pour l’Europe. Pourquoi n’avoir pas créé un plan pour accueillir les refugiés, aux frontières. L’on aurait évité ainsi les nombreux décès causés par leur fuite. Je ne comprends pas pourquoi nous sommes devenus tellement égoïstes pour construire des murailles »

Le citoyen Syrien voudrait rappeler à cette Dame et à l’Europe que pour éviter le boomerang :

• N’aurait-elle pas mieux fait de lever l’embargo contre le peuple ?…
• N’aurait-elle pas mieux fait de stopper tout appui aux Jihadistes ?…
• N’aurait-elle pas mieux fait de donner les milliards aux migrants démunis, plutôt qu’à la Turquie qui fait le commerce des drames ces refugié ?…

Après une traversée cauchemar en mer, le rescapé Syrien arrive tout grelotant à Lampedusa, il se sent hébété et affligé !… Etranglé par ses larmes il se met à balbutier :

Messieurs les Décideurs du Monde, vous qui faites le chaud et le froid, voyez les souffrances des gens. Votre soutien aux rebelles et vos sanctions n’ont jamais donné le résultat escompté. Après 55 ans de boycott, Cuba est affamé, oui, mais c’est le Président Américain qui rend visite au Leader Maximo le 20.3.2016. Le boomerang revient tout droit à celui qui l’a lancé…

Messieurs les Décideurs, regardez le sourire sournois de vos partenaires Turcs !…
Attention au Cheval de Troie et aux bombes à retardement guidées par télécommande !…
La Syrie est décidée à survivre, elle survivra… Malgré votre embargo, Messieurs. »

« Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! » Matthieu 11/15

Lugano, le10.6.2016
Fouad A. Kassis

Autres articles

4 Commentaires

  • sarra , 14 Juin 2016 à 10:27 @ 10 h 27 min

    j’ai lu votre commentaire et je vous donne raison
    l’europe n’avait pas à se mêler de vos problèmes et n’avait pas à se plier aux injonctions des pays alentours qui étaient à l’affût de l’aubaine pour piller votre pays
    l’ingérence dictée par une géopolitique de l’otan quelquefois en sous main et avec des mercenaires prêts à mettre à feu et à sang des pays pour le fric me fait penser que ces technocrates réfugiés dans des bunkers en attente de leur salaire devraient tous être virés.

    la démocratie ne se décrète pas elle vient de la volonté du peuple et personne ne doit en son nom s’immiscer dans la gestion de ce peuple c’est à lui et lui seul que revient le droit de se révolter ou de négocier . DE GAULLE ETAIT SORTI DE L OTAN ET L EUROPE A EU LE TORT DE SE PLIER A SES DIRECTIVES LE PEUPLE EST LIBRE DE CHOISIR SES DIRIGEANTS QUITTE A EN SUBIR LES CONSEQUENCES

  • abramovitch , 14 Juin 2016 à 12:22 @ 12 h 22 min

    L’histoire crée des stigmates qu’il erst ensuite difficile d’effacer.Le hazard voulu que je naisse dans un beau pays alors sous protectorat Français.Bien que jeune j’ai pu me rendre compte de l’arrogance de certains responsables qui ne se génaient nullement pour nous faire sentir leur supprématie.
    Il y eut le gouvernement de Vichy, de la France,dont la forte majorité des députés d’alors avait voté les lois iniques.A ce jour et bien qu’ayant voulu entrer à la légion étrangère, pensant ainsi devenir un français à part entière,j’en voulus à ces responsables dont parmi eux le général Noguès de s’être comportés inhumainement envers les autres franges de population étrangères à la France et principalement musulmanes.Les magistrats de l’époque n’hésitaient pas d’insulter de sale juif,ceux qui espéraient un jugement équitable.
    Nous n’aurions jamais dû intervenir dans des conflits de pays souverains,car nos intentions n’étaient pas particulièrement humaines où empreintes de bons sentiments.Ce sont les intérêts partisans qui dictent la conduite des principaux dirigeants de la planète et ceux qui gouvernent actuellement ces anciennes colonies où protectorat,le savent et à leur tour avec les moyens dont ils disposent ils nous en font payer le prix.
    Lorsque le jeune Bachar el Assad fut installé au pouvoir de son pays,il était un jeune homme intelligent et avenant que rien ne prédisposait à gouverner.Il sortait sans escorte avec son épouse.Rien ne disposait alors qu’il deviendrait cet assassin que l’on préfigure aujourd’hui.
    Il ne nous appartenait pas à nous autres occidentaux,de favoriser telle où telle frange de la population afin de l’aider à disposer à son tour d’un pouvoir qui serait à n’en pas douter plus répréssible que celui en place.Nul n’ignore l’état de faillite et de désolation de ces pays à qui nous voulions apporter la Démocratie.
    En agissant hypocritement nous n’avons fait qu’attiser des haines.Nous sommes à une époque où toute information se sait et où rien où presque ne peut être dissimulé.
    J’ai souvent conseillé à de hauts responsables de ne pas faire ami ami,avec des autocrates où dictateurs de la planète,car ces derniers savent que ces fausses amitiés tentent maladroitement de dissimuler des intérêts partisans.
    Aujourd’hui dans un autre régistre les citoyens de notre pays,subissent les mêmes injustices que celles que subirent les anciens régimes colonisés où sous simple protectorat.Le peuple ne dispose d’aucun pouvoir excepté celui d’avaler toutes sortes de couleuvres
    Les Ryads qu’acquièrent nos responsables voulant vivre comme des nababs,ne servent qu’à distiller davantage de haine.
    Certains comme d’anciens ministres n’hésitent pas comme l’a fait Jack Lang à diriger l’institut du monde arabe,alors même que nous savons que la majorité des pays musulmans est contre toute forme d’homosexualité de pédophilie.
    Les boycots sont injustes car ils pénalisent tous les ressortissants de ces pays que nous faisons reculer.Ce sont donc des générations entières qui paient les erreurs de nos dirigeants.
    Nous avons été incapables de faire fonctionner une Europe qui s’arroge tous les droits et transforme les pays souverains en simples vassaux sans réels pouvoirs.Les fondateurs lorsqu’ils émirent ce souhait d’une europe,n’aspiraient qu’à éviter d’autres guerres fraticides.
    L’ONU,elle non plus ne sait assumer son rôle de gendarme du monde,,car c’est elle seule qui doit être habilitée à intervenir dans les conflits surtout lorsque ceux-ci sont meurtriers.

  • JSG , 17 Juin 2016 à 22:17 @ 22 h 17 min

    Les migrants syriens ? quels migrants Syriens ?
    Moi je ne vois que des RÉFUGIÉS, et la presse qui n’en est pas à une manip près, dit la même chose que vous !
    Bref, les réfugiés sont là provisoirement avec pour vocation repartir d’où ils viennent d’autant qu’un large pourcentage de ces gens là sont responsables de ce qui se passe en Syrie, puisque Syrie il y a.

  • Rachel , 18 Juin 2016 à 8:18 @ 8 h 18 min

    CHERCHER LA VÉRITÉ SUR CETTE IMMONDE GUERRE EN SYRIE.

    Syrie : Une guerre sans nom : Jean-Claude et Genviève Antakli.
    SYRIAPOCALYPSE : des mêmes auteurs.

    http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50720

Les commentaires sont fermés.