Les hallucinations de BHL

Tribune libre de Robert Ménard*

Vingt morts de plus le week-end dernier en Syrie. Tous les jours, la liste des victimes s’allonge. De part et d’autre. Combattants et civils. Le régime de Bachar Al-Assad est une horreur… qui ne date pas d’hier, certains devraient s’en souvenir.J’ai encore en tête de m’être trouvé bien seul quand, avec une poignée de militants de Reporters sans frontières, nous nous faisions arrêter sans ménagement sur les Champs Élysées. Nous étions le 14 juillet 2008 et le potentat syrien était l’invité de Nicolas Sarkozy pour le défilé de notre fête nationale…

Un dictateur, Bachar Al-Assad ? Il n’y a pas de doute et rien ne saurait justifier de le taire. Mais de là à dire n’importe quoi… Les journalistes Marc de Miramon et Antonin Amado le rappellent avec justesse dans la dernière livraison du Monde diplomatique. On y lit, par exemple, que le site de Bernard-Henri Lévy affirmait, dès septembre 2011, que « des tueurs d’Assad [ont] lancé dans la région d’Al Rastan, non loin de la ville rebelle de Homs, des opérations aériennes avec utilisation de gaz toxiques ». Rien que ça ! Mais sans aucune preuve, souligne l’Agence France-Presse. Qu’importe : la fin justifie les moyens. Comme les fameuses « armes de destruction massive » de Saddam Hussein, inventées de toutes pièces par l’administration Bush, histoire de justifier l’invasion de l’Irak.

Autre grande figure de notre intelligentsia, l’inénarrable Caroline Fourest. Cette fois, c’est dans Le Monde qu’on peut lire sous sa plume : « D’après Al-Arabiya, des opposants au régime iranien affirment que leur gouvernement a fourni un four crématoire à son allié syrien. Installé dans la zone industrielle d’Alep, il tournerait à plein régime… Pour brûler les cadavres des opposants ? » Hitler est de retour ! Mais notre écrivaine se garde bien de préciser que la chaîne satellitaire, qui diffuse la « nouvelle », appartient à l’Arabie saoudite, comme chacun sait un modèle de probité en matière d’information et, surtout, le véritable « parrain » de l’opposition syrienne. On ne va quand même pas se compliquer la vie avec ce genre de détails…

Nos va-t-en-guerre sont décidément prêts à tout pour nous pousser à intervenir dans la guerre civile qui ravage la Syrie. Comme déjà en Libye, avec les conséquences que l’on sait… Des faucons à qui notre droite ferait bien de ne pas emboiter le pas. Tous les arguments ne sont pas bons pour critiquer la gauche. Cette fois, la prudence de François Hollande a du bon. Il faut savoir le reconnaître.

*Robert Ménard est journaliste et fondateur de l’association Reporters sans frontières.

> Son blog : robertmenard.fr

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • bandit81 , 14 septembre 2012 @ 7 h 32 min

    J’arrive pas à comprendre comment on peut donner de l’importance à cet escroc, cet imposteur et ce bouffon. En quoi est-il crédible ?

  • Gérard (l'autre) , 14 septembre 2012 @ 14 h 09 min

    Assad est un dictateur Soit ! Mais connaissez vous un pays musulman démocratique ? De plus on commence à savoir que ces dictatures là sont remplacées par d’autres dictatures qui imposent la “Charia” … et Assad ne fait que les empêcher de livrer son pays à cette abomination. J’ai du mal à comprendre que l’Occident, en envoyant des armes aux rebelles, est en train de se couper une main pour mieux se faire couper la tête. Quant aux Fourest et BHL ce ne sont depuis longtemps que des fauteurs de troubles qui se complaisent dans la haine de leur propre civilisation.

  • Michel , 14 septembre 2012 @ 19 h 57 min

    Ah mais c’est très simple !

    Le but est d’éradiquer le christianisme. Et à ce sujet, l’islam a été créé au VIe s. pour ce faire.
    Créé par qui ? par les mêmes qui sont actuellement à la tête de chaque pays ou presque.
    Les “presque” se font d’ailleurs évacuer manu militari (Serbie, Lybie, Irak, etc., ces deux derniers, on peut rajouter “pétrole” et au dernier, on peut rajouter “désir de vendre du pétrole en euros et non en $US” (les USA ne tenant financièrement que par le fait que le pétrole se vende dans leur monnaie) et bientôt Iran (la Syrie n’étant qu’une figure tactique à éliminer avant)…)

    C’est sûr que l’islam aura raison des chrétiens si les gouvernements des ex-pays chrétiens sont du côté de l’islam.

    Maintenant on comprend mieux qui aide les “rebelles” !

    Et à se demander depuis quand ce plan est monté ? avant ou après le 2ème guerre mondiale ?

    PS : si la France se fait bouffer, elle l’aura bien cherchée, du moins à Paris ou je vis.

  • jejomau , 14 septembre 2012 @ 22 h 37 min

    @BHL

    Salut ! Comment tu vas mon pote ? Inch Allah ! J’ai pensé à toi comme prochain ambassadeur en Lybie ? Si t’es OK… On écris un petit mot au cousin Hollande et on t’attend pour une petite fête Qatarienne rien que pour toi !

    Allez ! A+ … Inch ALLAH. pas vrai ?

  • Gomez Aguilar , 17 septembre 2012 @ 4 h 44 min

    Vous avez juste oublié de nous dire qui est ce “qui”…

    Oubliez les périphrases. Assumez vos idées aussi abjectes que grotesques (le grand complot qui dure du VIe au XXIe siècle, chapeau les mecs ils sont persévérants – passons sur l’Islam créé au VIe siècle, rappel : Hégire 622, no comment)

    Alors? Lâchez le nom, qu’on y voie clair… Qui?

  • albert , 19 septembre 2012 @ 14 h 24 min

    les deux journalistes que vous citez du Monde diplo n’ont jamais couvert un seul conflit, pire l’un d’eux est cité dans la préface d’un historien révisionniste et connu pour son antisémitisme dans un ouvrage conspirationniste sur le 11 septembre …. bravo, toujours des références à la pointe.

Les commentaires sont clôturés.