VIDÉO | Les élus de droite appliqueront-ils la loi sur le « mariage » gay ?

Mercredi, notre confrère StreetPress.com est allé à la rencontre de députés de droite (souvent maires), dans la salle des pas perdus de l’Assemblée nationale, pour leur demander s’ils appliqueront la loi sur le “mariage” homosexuel lorsqu’elle sera promulguée. Jean-Christophe Fromantin, Patrick Balkany, Édouard Philippe, Philippe Gosselin, Lionnel Luca, Franck Reynier, Patrick Ollier, Claude Goasguen, Jean-Frédéric Poisson, Jacques Myard, Gilbert Collard et Yves Nicolin nous révèlent ce qu’ils comptent faire

Autres articles

23 Commentaires

  • jejomau , 13 Sep 2012 à 14:08 @ 14 h 08 min

    Il fau,t à partir de maintenant, que le peuple comprenne que tout a été ficelé en haut lieu et “qu’ils” ont décidé de nous imposer cette stupidité.

    Par conséquent il faut engager un combat : pétitions ( ici : http://www.nonaumariagehomosexuel.com/ ou encore ici : http://www.catholiques-en-campagne.fr/index.php?option=com_chronoforms&view=form&Itemid=75 ) ; manifestations en masse et répétées dans les rues ; demander massivement la parole dans les médias ; exiger des droit de réponse et faire des interviews, etc.. etc.. etc… Bref : s’exprimer. S’exprimer parcequ’ils ont jusqu’ici cadenassé la parole.

    Mais surtout il faut RAPPELER fortement à tous les maires et à tous les députés qu’un très grand nombre d’élus marqués identitairement ou adhérents au FN se sont positionnés publiquement comme PRO-VIE lors des dernières élections législatives. Donc leur positionnement ( à ces élus et édiles ) au sujet du vote de ce mariage Homosexualiste les condamnera définitivement à leurs yeux pour 2014 .. ou en revanche les confirmera dans leur circonscription ou mairie. Il faut le leur FAIRE SAVOIR massivement en écrivant à son maire ou par exemple sur ce site : http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14

    Il faut désormais que les choses soient très claires dans ce pays qui se moque des majorités et écoute sempiternellement et excessivement les revendications d’une extrême minorité.

    D’autres actions peuvent toujours être mises en oeuvre tout à fait légalement par des associations représentatives . Une idée comme çà serait par exemple de payer ses impôts uniquement en pièces de 1 ou 2 centimes… C’est légal mais la désorganisation de l’administration sera rapidement atteinte : et en ces jours sombres pour l’économie française celà peut faire mal. Mais au fond : que le gouvernement choisisse : ou il s’occuppe de la gestion du pays correctement et comprend qu’il doit cesser d’ e……… les citoyens sur ces sujets.. . Ou il joue à l’autiste et ouvre la boîte de pandore !

    Je note que je ne suis pas seul à avoir compris que ce gouvernement ne voulait aucun dialogue. A lire ici : http://www.itinerarium.fr/bataille-ou-debat-precis-de-manipulation/

    Et là , les simples péquenots que nous sommes soulignons que nous avons bien compris à quel niveau se situait la trahison… Il faut SE PRENDRE EN MAINS !

  • Corbeyran , 13 Sep 2012 à 22:44 @ 22 h 44 min

    «Si un maire, dont la seule mission est d’appliquer la loi, la viole délibérément, il sera à l’avenir impossible de demander aux jeunes des banlieues de respecter l’ordre et les lois de la République» … c’est de Philippe de Villiers exigeant des sanctions contre Noel Mamère, à l’époque du mariage de Bègles. Ça vous plait mieux comme ça ?
    Et, à la même époque, le député UMP Richard Mallié faisait savoir qu’il trouverait «légitime que Mamère soit sanctionné sur le plan pénal».
    Enfin, interrogé à ce sujet sur cet évènement Jean-Pierre Raffarin répondait “On ne peut pas être un agent de l’Etat et ne pas respecter la loi».
    Voilà, calmez-vous maintenant …

  • jejomau , 14 Sep 2012 à 0:11 @ 0 h 11 min

    Il y a des choses qui sont illégitimes mais qui sont légales. Le premier à l’avoir fait comprendre au monde entier est Jean-Paul II avec Solidarnosc en Pologne. Ils sont entrés dans une résistance passive contre des lois iniques votées par un Parlement illégitime…

    Voilà, à vous de comprendre maintenant

  • Ajax , 14 Sep 2012 à 9:18 @ 9 h 18 min

    C’est en se mêlant de leur vie privée que le gouvernement emmerde les gens (comme le dit gracieusement Jejomau) et s’occupe de ce qui ne le regarde pas. Or c’est bien ce que fait un texte qui restreint, pour un individu donné, le champ des conjoints potentiels (ou plutôt, qui le restreint au delà de ce qui est utile pour prévenir les dénis de droit, qui interviendraient par exemple dans le cas des mariages d’enfants).

  • Corbeyran , 14 Sep 2012 à 9:40 @ 9 h 40 min

    C’est donc un peu quand ça vous arrange.
    Plutôt que d’entrer seul dans une résistance invisible, rejoignez Guillebon dans son martyre, ça fera deux recrues.

  • Pesneau , 14 Sep 2012 à 9:42 @ 9 h 42 min

    Pour qu’une loi soit respectée, il faut qu’elle soit raisonnable ( Siat Ex in Le Petit Prince )

  • Paul-Emic , 14 Sep 2012 à 10:56 @ 10 h 56 min

    le problème n’est pas de savoir si tel ou tel respectera la loi. Un maire qui serait opposé à ce type de cérémonie devrait tout simplement démissionner. S’il y en avait 3 ou 4000 qui le faisaient sur les 36000 que compte le pays, cela ne passerait pas inaperçu.
    Maintenant, le but doit être d’empêcher cette loi d’aboutir, non pas parce que nous serions homophobes (la belle invention) mais parce que cette loi, c’est le levier pour démolir complètement la société, créer un homme nouveau comme le rêvent les utopistes socialistes depuis plus de deux siècles. Un homme privé de toute attache ne s’en remettant qu’à la société : la scolarisation envisagée dès 2 ans !, la procréation et la mort assistées…
    Cet homme était déjà en germe dans la révolution française, dans la révolution soviétique, dans la révolution fasciste aussi. Ce que la violence n’a pas réussi à faire, les caramels mous risquent bien d’y parvenir et après ce sera la porte ouverte au grand n’importe quoi.
    Si je vous dis “Le meilleur des mondes” cela évoque-t-il quelque chose en vous ?

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen