Eric Zemmour à propos de notre pays : “Ce n’est même pas qu’on n’aime pas cette France, on ne la reconnaît pas ! Ce n’est plus la France !”

“L’histoire de France ? Plus personne ne la connaît, plus personne ne la défend, plus personne ne la poursuit” regrette Eric Zemmour ce lundi 13 octobre sur le plateau d’un Jean-Jacques Bourdin plus agressif que d’habitude sur RMC et BFM TV. Dans la foulée, l’essayiste dénonce “une alliance de toutes nos élites pour détruire, consciemment ou inconsciemment, tout ce qui a fait la France”.

Autres articles

40 Commentaires

  • Alainpsy , 13 Oct 2014 à 15:53 @ 15 h 53 min

    Comme chacun peut le constater, Zemmour a raison, il faut maintenant passer à la seconde phase : quelles sont les solutions ? La première solution qui me vient à l’esprit c’est le vote FN, massif, déterminé et solidaire, c’est la solution politique la plus pragmatique, avec un peuple déterminé à s’en sortir, et vous verrez alors une partie des politiciens de l’UMPS commencer à retourner leurs vestes et envisager que, peut-être, c’est une idée interessante etc…Il ne s’agit plus de savoir si vous avez des doutes sur Marine Le Pen, ou si vous avez trouvé un point qui vous fait hésiter, la seule solution politique qui renversera définitivement les positions mortifères et suicidaires de l’UMPS qui nous vendent à l’islam du qatar, c’est le vote massif pour Marine, courageuse et tenace, et qui symbolise cette lutte. Il faut se rendre à l’évidence, en dehors de cette option, nos divisions seraient une aubaine pour les fossoyeurs de la France. Il faut oser ce boulversement et l’assumer ensemble jusqu’au bout. Nous sommes chez nous, nous nous réveillons et remettons de l’ordre dans l’espace qui nous appartient, sans haine, mais avec une légitime détermination. Nous reprenons possession de notre patrimoine et de notre destin, il n’y a pas à avoir peur, ce sera une date dans l’histoire de France, celle où le peuple chasse le méprisant de la République et reprend la main sur ses valeurs, avec une femme pour guide. Nous assumerons notre volonté devant le monde, et si d’autres pays préfèrent le grand remplacement, qu’ils s’en débrouillent. Nous avons l’intelligence, trop longtemps étouffée, il nous manque l’audace, elle est là, à portée de nos mains soudées.

  • Cap2006 , 13 Oct 2014 à 17:55 @ 17 h 55 min

    Zemour a vraiment raison quand il s’indigne du manque de connaissance de l’histoire de notre pays.

    Sauf qu’il y a autant d’histoire que d’historiens, chacun apportant une lecture suivant son regard personnel, rarement neutre.

    Et la France n’a pas toujours été ce pays figé par la peur, tourné vers un passé qui n’a jamais existé tel qu’il est idéalisé par certains.

  • Centulle , 13 Oct 2014 à 18:49 @ 18 h 49 min

    Encore une émission qui va faire date. Tout juste si Bourdin ne s’est pas autorisé à demander a Zemmour s’il préférait la position du missionnaire ou celle de la levrette.Pour qui vous votez?Etes vous révisionniste? etc….

  • Droal , 13 Oct 2014 à 19:56 @ 19 h 56 min

    On ne peut pas aimer quelque chose qui n’existe plus.

  • Charles , 13 Oct 2014 à 22:06 @ 22 h 06 min

    Gourdin très agressif avec le grand Z.
    on sent une haine recuite fumer par les oreilles.
    Pour mémoire,Gourdin a voté Bayrou en 2007 et en 2012.
    Au T2 de 2012, il a voté ollandouille

  • Raymond , 14 Oct 2014 à 0:17 @ 0 h 17 min

    Les deux , Bourdin et Zemmour sont les mêmes ! !
    Il n’y a qu’une chose qui les intéresse , l’audience , ils se gargarisent l’un l’autre !
    Oui , Pauvre France avec deux “sujets” de cet acabit !
    Pour qui ils se prennent ces donneurs de leçon , ça des journalistes , même pas !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen