“Charlie Hebdo” : incitation au crime contre l’humanité !

Au-delà du « racisme chromosomique » net et affiché de la tristement célèbre Une de Charlie Hebdo sur Nadine Morano, « la fille caché trisomique de De Gaulle », il y a indéniablement quelque chose qui frise l’apologie de crime contre l’humanité sur fonds publics.

Le dessinateur Luz se lamente, dans Charlie Hebdo, de ce que certaines personnes, sur les réseaux sociaux (ces lieux incontrôlables où les Français osent s’exprimer), affirment outrageusement et dangereusement que « les frères Kouachi auraient dû finir le travail ». Pourtant, ce pauvre Luz ne vaut pas beaucoup mieux que ces apologistes anonymes du djihadisme ; il fait peut-être même pire, parce qu’en s’attaquant aux personnes trisomiques (qui ne lui ont rien demandé), il s’attaque à des personnes qui ne se défendront pas, qui ne lui renverront pas une caricature dans la figure et pour qui personne ne va défiler dans la rue sous les pancartes mimétiques du « je suis trisomique ».

Les personnes trisomiques ont réchappé bien plus qu’à un massacre des frères Kouachi ! Être diagnostiqué trisomique aujourd’hui, c’est être condamné à mort dans 96 % des cas. Les 4 % de personnes trisomiques qui naissent, malgré la monstruosité eugéniste de l’État français*, sont réellement les survivantes de crimes planifiés et massifs. Et c’est dans ce genre de réalités mortifères que les rigolos de Charlie Hebdo trouvent de quoi rire ? Comme l’écrit très justement Jean-Marie le Méné : « on assiste à un phénomène nouveau qui est celui du dommage sans excuse, du préjudice sans réparation, de l’offense sans pardon ». Ce phénomène atteint presque aujourd’hui, sous couvert d’« humour », l’apologie de crime contre l’humanité.

Car certains sont persécutés pour leurs opinions, pour leurs convictions ou pour leurs dessins : ce fut le cas des salariés de Charlie Hebdo assassinés par les frères Kouachi, avec le retentissement que l’on connait. Mais d’autres sont massacrés avant même qu’il aient formulé aucun avis, ou attaqué qui que ce soit : il sont tués non pas pour telle ou telle opinion, tel ou tel acte, mais ils sont tués parce qu’ils n’ont ontologiquement pas le droit de vivre. Quoiqu’on essaye d’enrober les assassinats de trisomiques sous des versions utilitaristes (« il sera une charge lourde pour la société et sa famille ») ou humanistes (« la vie qu’il va mener sera-t-elle bien digne ?» sic !) , il n’en demeure pas moins qu’au fond, c’est parce qu’un trisomique est trisomique qu’on le tue. « Je ne te tue pas parce que tu as dit ceci ou cela, mais je te tue parce que tu es comme tu es » : c’est l’accomplissement total et complet de la définition de crime contre l’humanité.

Sous nos yeux se déroule donc une logique eugéniste qui enclenche des crimes massifs contre l’humanité, avec l’aval, le budget et les « aides familliales » de l’État. Avec aussi, en fond sonore et visuel, l’ironie macabre du journal désormais officiel, Charlie Hebdo.


Vivien Hoch, octobre 2015

 

PS : Pour de très justes raisons, l’AGRIF a lancé une pétition pour exiger la dissolution de Charlie Hebdo. L’association de défense de l’identité Française et de la vie humaine a notamment la bonne idée de demander à ce que soient restituées les sommes indûment versées à l’hebdomadaire raciste et reversées aux associations de défense des personnes en situation de handicap.

PPS : L’excellent texte de Jean-Marie le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, explique pourquoi c’est une Une raciste et abjecte.

[divider]

*Selon un rapport de la Cour des Comptes de 2003 (déjà !), l’État dépense près de 100 millions d’euros chaque année pour le dépistage prénatal (DPN) qui conduit inexorablement à l’élimination de 96% des enfants trisomiques dans le ventre de leurs mères.

Autres articles

19 Commentaires

  • didier labaune , 13 Oct 2015 à 9:22 @ 9 h 22 min

    Le personnel politique de gauche et «ses journalistes» dont ceux de Charlie ou Libération comme premiers exemples ont complètement participé à la mise à bas des valeurs de notre civilisation chrétienne…La droite molle et défroquée leur a procuré un peu d’aide…Grosse rigolade dans les rédactions, ils se sont bien marrés jusqu’ici.
    Une fois bien déchristianisée, culpabilisée, ils ont largement ouvert notre société à une autre civilisation, réfractaire à la moindre critique.
    Les chrétiens tendaient la joue gauche et les journalistes gauchistes ne se privaient pas de les gifler (faut-il rappeler les innombrables articles bien gras et bien insultants ?).
    Fatigués de taper sur les chrétiens qui se laissaient faire, leur tentative à l’endroit de l’Islam n’a pas produit les mêmes effets. Fini la rigolade….Trop tard, cette liberté née de 1968, la permissivité, la culture de l’excuse et la confiance à tout crin en l’homme a fini par leur casser la mine du crayon…
    Ils n’utilisaient contre notre Civilisation Chrétienne que leur crayon…et en sont venus à bout! A qui veut-on faire croire que le crayon n’est pas une arme? Le stalinisme, l’hitlérisme ont ouvert la voie à ces apprentis-sorciers de la communication: la propagande, la contagion idéologique, l’empoisonnement psychique des populations par les politiciens de gauche et leurs chiens fidèles de journalistes aboutissent à ce résultat….
    Alors non, JE NE SUIS PAS CHARLOT*

    Didier Labaune

    *Charlot définition: guignol, pitre crédule…

  • didier labaune , 13 Oct 2015 à 9:39 @ 9 h 39 min

    Ceux qui sont pour “éliminer” les trisomiques, sont les mêmes qui ont permis l’avortement..véritable première pierre à la destruction de la famille!
    Cela a permis ensuite toutes les dérives: avortements de confort puis location d’utérus, puis adoption d’enfants par paires d’homosexuels ( rappel: couple s’utilise pour 2 personnes de sexe différent)…
    Cela a eu comme conséquence la disparition “in utero” de centaines de milliers de petits français de souche sans défense et sans avocat chasseur de nazis ( génocide “new age” dont les nazis n’ont pas eu l’idée mais dont une rescapée des camps a été instigatrice) remplacés par une immigration “non intégrable” très féconde et qui n’avorte pas: remplacement de population progressif puis remplacement de civilisation!!!
    Voilà au grand jour le fascisme du 21ème siècle …En France!

  • lucotin , 13 Oct 2015 à 10:38 @ 10 h 38 min

    Charlie, c’est fini !

    EI ne s’est pas trompé, ils ont assassiné les meilleurs, il ne reste que des dhimmis !

  • BATMAN , 13 Oct 2015 à 11:05 @ 11 h 05 min

    L’immense bêtise , manque de classe, d’éducation, de morale et surtout d’humour de ce torchon, se fait jour avec de plus en plus de précision. Sous couvert d’humour, le comportement insultant de cette revue, no après no, est maintenant un fait connu de la majorité des gens et, c’est très bien comme cela. Charlie n’a jamais ou très rarement fait rire les Français. Il a seulement attiré des remarques du genre: ils poussent un peu fort, ils sont gonflés, que horreur, ca ne devrait pas être permis et…
    D’ailleurs leurs résultats financiers témoignent de leur échec. Sans subventions, ils étaient incapables de vivre de leur plume.

  • Alam , 13 Oct 2015 à 11:06 @ 11 h 06 min

    La piteuse retraite de cette équipe de salauds devant les menaces islamiques (Ils ne feront plus de caricature sur Mahomet parce qu’ “ils veulent passer à autre chose”) démontre qu’ils ne comprennent qu’un seul langage : celui des kalachnikovs………….. On arrête ici le raisonnement !!!!

  • jsg , 13 Oct 2015 à 11:23 @ 11 h 23 min

    “…On arrête ici le raisonnement !!!!…”
    Ah, non, il faut poursuivre !
    En partant du principe que les peuples ont les gouvernements qu’ils méritent, ce qui est bête et méchant, ont est en droit de se poser la question de l’opportunité de vouloir imposer NOTRE démocratie à des peuples qui ne savent pas quoi en faire…

  • Alam , 13 Oct 2015 à 12:34 @ 12 h 34 min

    Ah !! Mon r

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen