“Charlie Hebdo” : incitation au crime contre l’humanité !

Au-delà du « racisme chromosomique » net et affiché de la tristement célèbre Une de Charlie Hebdo sur Nadine Morano, « la fille caché trisomique de De Gaulle », il y a indéniablement quelque chose qui frise l’apologie de crime contre l’humanité sur fonds publics.

Le dessinateur Luz se lamente, dans Charlie Hebdo, de ce que certaines personnes, sur les réseaux sociaux (ces lieux incontrôlables où les Français osent s’exprimer), affirment outrageusement et dangereusement que « les frères Kouachi auraient dû finir le travail ». Pourtant, ce pauvre Luz ne vaut pas beaucoup mieux que ces apologistes anonymes du djihadisme ; il fait peut-être même pire, parce qu’en s’attaquant aux personnes trisomiques (qui ne lui ont rien demandé), il s’attaque à des personnes qui ne se défendront pas, qui ne lui renverront pas une caricature dans la figure et pour qui personne ne va défiler dans la rue sous les pancartes mimétiques du « je suis trisomique ».

Les personnes trisomiques ont réchappé bien plus qu’à un massacre des frères Kouachi ! Être diagnostiqué trisomique aujourd’hui, c’est être condamné à mort dans 96 % des cas. Les 4 % de personnes trisomiques qui naissent, malgré la monstruosité eugéniste de l’État français*, sont réellement les survivantes de crimes planifiés et massifs. Et c’est dans ce genre de réalités mortifères que les rigolos de Charlie Hebdo trouvent de quoi rire ? Comme l’écrit très justement Jean-Marie le Méné : « on assiste à un phénomène nouveau qui est celui du dommage sans excuse, du préjudice sans réparation, de l’offense sans pardon ». Ce phénomène atteint presque aujourd’hui, sous couvert d’« humour », l’apologie de crime contre l’humanité.

Car certains sont persécutés pour leurs opinions, pour leurs convictions ou pour leurs dessins : ce fut le cas des salariés de Charlie Hebdo assassinés par les frères Kouachi, avec le retentissement que l’on connait. Mais d’autres sont massacrés avant même qu’il aient formulé aucun avis, ou attaqué qui que ce soit : il sont tués non pas pour telle ou telle opinion, tel ou tel acte, mais ils sont tués parce qu’ils n’ont ontologiquement pas le droit de vivre. Quoiqu’on essaye d’enrober les assassinats de trisomiques sous des versions utilitaristes (« il sera une charge lourde pour la société et sa famille ») ou humanistes (« la vie qu’il va mener sera-t-elle bien digne ?» sic !) , il n’en demeure pas moins qu’au fond, c’est parce qu’un trisomique est trisomique qu’on le tue. « Je ne te tue pas parce que tu as dit ceci ou cela, mais je te tue parce que tu es comme tu es » : c’est l’accomplissement total et complet de la définition de crime contre l’humanité.

Sous nos yeux se déroule donc une logique eugéniste qui enclenche des crimes massifs contre l’humanité, avec l’aval, le budget et les « aides familliales » de l’État. Avec aussi, en fond sonore et visuel, l’ironie macabre du journal désormais officiel, Charlie Hebdo.


Vivien Hoch, octobre 2015

 

PS : Pour de très justes raisons, l’AGRIF a lancé une pétition pour exiger la dissolution de Charlie Hebdo. L’association de défense de l’identité Française et de la vie humaine a notamment la bonne idée de demander à ce que soient restituées les sommes indûment versées à l’hebdomadaire raciste et reversées aux associations de défense des personnes en situation de handicap.

PPS : L’excellent texte de Jean-Marie le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune, explique pourquoi c’est une Une raciste et abjecte.

[divider]

*Selon un rapport de la Cour des Comptes de 2003 (déjà !), l’État dépense près de 100 millions d’euros chaque année pour le dépistage prénatal (DPN) qui conduit inexorablement à l’élimination de 96% des enfants trisomiques dans le ventre de leurs mères.

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Alam , 13 octobre 2015 @ 12 h 39 min

    Ah ! Mon raisonnement ne me conduisait pas vers ce type de considérations. J’en serai plutôt venu à : “puisqu’il ne comprenne que ce langage, employons le…” Mais ça, c’est une idée “streng verboten”, n’est-ce pas ? Alors, j’arrête mon raisonnement avant qu’il ne m’entraîne par là !

  • Le Ket , 13 octobre 2015 @ 14 h 22 min

    Bien évidemment !
    Mais de quoi se plaignent-ils, ceux qui ont élu les présidents Sarko le nabot et Hollandouille le marshmallow de l’Elysée ?

    Et dans la foulée une armada de députés qui ont voté des lois liberticides et coulé dans le droit hexagonal les directives des eurocrates de Bruxelles ?

    Face à cette indigence cérébrale, à cette absence de mémoire, à cette frénésie d’hédonisme, à ce manque de bon sens, à cette collusion de la classe politico-médiatique qui nous abreuve de mensonges à longueur de journée, les charlatans qui nous gouvernent ont de beaux jours devant eux !

    OSER PENSER, OSER AGIR …..

  • maintenon , 13 octobre 2015 @ 16 h 04 min

    Je me demande ce que (moi je)attend pour disoudre cette ordure de journal si c’etait un journal de droite il y a longtemps qu’il n’ existeré plus encore une liberté PS

  • tapautour , 13 octobre 2015 @ 17 h 40 min

    eh les mecs, vous charriez un peu !

  • Denise , 13 octobre 2015 @ 19 h 34 min

    En général je ne suis pas pour l’avortement ; mais il faut penser au personnes violée , ainsi que les femme n’ont pas de choix car on les a forcés , et ce trouve enceinte et risque de tout perdre ; je suis dans ce cas car une personne enceinte dans mon milieu de travail a ce moment là ! était très mal vu , , je perdais mon travail ; je me suis donc mariée , sans le désiré , on ne peu pas vraiment ce mettre dans la peau de tout le monde ; On ne pas faire toujours ce que l’on veut !

  • Denise , 13 octobre 2015 @ 19 h 41 min

    Pour en venir a Charlie hebdo , oui le lendemain de la tuerie, enfin le magazine suivant je l’ai acheté pour un peu les faire remonter , mais j’avoue que c’était la toute première fois que je prêtais attention a ce magazine , mais je n’ai pas continuer , c’est un magazine qui ne m’a pas accroché , pour ce moquer de n’importe quoi , çà ne m’intéresse pas

    Dommage pour eux je ne sais ?

  • stark , 13 octobre 2015 @ 20 h 06 min

    Charlie Hebdo doit continuer, les Français aiment les ordures et les élisent.

Les commentaires sont clôturés.