Les causes du manque de prêtres selon Aphatie : le célibat, un salaire insuffisant et l’obligation d’avoir un habit noir toute la journée !

La cause de la crise des vocations (toute relative si l’on rapporte le nombre de nouveaux prêtres à celui des catholiques pratiquants réguliers) ? “C’est tout simple”, affirme mardi 12 novembre Jean-Michel Aphatie sur RTL. “Pour être prêtre, il faut être croyant, c’est une condition nécessaire, mais pas suffisante. Il faut aussi se préparer à accepter une vie extrêmement dure, le célibat ; et puis, vous êtes mal payés, 950 euros. Peut-être qu’il ne faut pas en parler, mais c’est quand même un critère (sic), quand, toute votre vie, vous êtes en-dessous du seuil de pauvreté, quand vous êtes jeune, bah vous hésitez à vous engager dans cette vie. Et pour symboliser tout ça, cette tristesse au fond, parce que c’est triste comme perspectives, bah vous avez un habit noir toute la journée.” Oui, vous avez bien lu !

Le chroniqueur, qui semble n’avoir jamais rencontré un prêtre de sa vie, continue : “Il faut changer tout ça. Le célibat, ça sert à quoi aujourd’hui ? Au XIIIe siècle*, on a fait le célibat parce que les prêtres faisaient des enfants partout (sic), mais ça c’est terminé. Donc, autant permettre à un prêtre de se marier. Il faut regarder ces dogmes, les revisiter et les abandonner s’ils ne servent à rien. Et puis réfléchir à mieux payer un prêtre, lui permettre de mieux vivre dans la société, et peut-être lui permettre de porter quelques couleurs. Je ne sais pas, s’il a envie de mettre une chemise rouge, il met une chemise rouge (sic). Ou est le problème ?”

Je crois qu’autant de bêtises en si peu de temps, je n’avais encore jamais entendu/vu ça !

*Les prêtres n’ont jamais été autorisés à se marier même si certaines personnes mariées ont été ordonnées y compris en Occident, mais c’était bien avant le XIIIe siècle, ainsi que le montre le regretté Cardinal Alfons Stickler dans Le Célibat des clercs, aux éditions Téqui (1998).

Articles liés

53Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • JSG , 13 novembre 2013 @ 16 h 03 min

    Mais, a-t-il été une seule fois à la messe ? est-il baptisé ? (chez les catho s’entend).
    Bref c’est fou ce que les grosniqueurs peuvent être volubiles sur l’église catho !
    Il devrait nous faire un exposé sur les developpements de la foi islamique en fronce, et le pourquoi du comment.
    enfin, je ne lui veit pas de mal, je lui fait même une grosse bise.

  • pas dupe , 13 novembre 2013 @ 16 h 08 min

    Monsieur est sans doute franc-maçon ! D’où ce Nième refrain sur le célibat des prêtres !
    Maintenant, il peut aider l’Eglise et faire des dons, c’est déductible ! Et l’Eglise l’accepte.

  • esprit libre , 13 novembre 2013 @ 16 h 20 min

    Pauvre homme !
    RTL paye un incapable inculte.

  • hermeneias , 13 novembre 2013 @ 16 h 30 min

    Apathie , qui porte bien son nom , ne voit pas ou ne veut pas voir que la crise REELLE des vocations est du au ralliement et trahison de nombreux clercs , notamment épiscopes , qui prêchent plus les droits de l’homme , le vivre ensemble et la mondialisation que la conversion et les Evangiles par idéologie et/ou opportunisme

    Cette crise arrange bien les macs et assimilés comme lui à la solde de quelques grands manitous et bailleurs de fonds enturbannés ou non

  • Antoine , 13 novembre 2013 @ 16 h 36 min

    Qu’il se mêle de ses affaires ! Cela ne regarde que l’Église. Et après, il vient nous faire des leçons de morale sur la laïcité “les cons ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait”.

  • Paule C , 13 novembre 2013 @ 16 h 47 min

    La bêtise de ces gens n’a d’égale que leur inculture et leur suffisance.

  • Catholique & Français , 13 novembre 2013 @ 17 h 18 min

    Merci pour ce passage sidérant !!! Dans un sujet complexe que je crois bien connaitre, et depuis longtemps, je suis suffoqué par l’infantilisme, la nullité et l’état d’abrutissement de ce polichinelle ! L’aplomb des imbéciles et l’insolence des barbares ! Et ce docte monsieur a également certainement un avis tranché sur bien des sujets que je connais peu : la politique internationale, l’économie, le tiers-monde etc… Merci encore !

Les commentaires sont clôturés.