“Réconciliation nationale” et “Le Suicide français”

Dans une vidéo mise en ligne sur Internet pour annoncer la création de leur nouveau parti, Soral et Mbala Mbala Mbala consacrent la majeure partie de leur intervention à démonter Éric Zemmour.

Cela commence par l’accusation de plagiat. Soral assène : « Il a avoué qu’il écrivait son bouquin depuis trois ans… Il y a trois ans j’ai écrit “Comprendre l’Empire”, je lui ai envoyé… 90% du bouquin de Zemmour, c’est “Comprendre l’Empire” ! (…) Il n’y a que la conclusion qui diffère, il dit : ‘Le problème c’est l’islam et les musulmans, et on n’échappera pas à une guerre civile en France !’ »

Puis Soral explique que le journaliste « est mandaté pour liquider l’ancienne idéologie dominante pour mettre en place la nouvelle : ‘vous pouvez être fier d’être Français à condition de vous payer les musulmans’ ».

Tombe alors l’accusation ultime : “Zemmour est le nouveau BHL”. Alors que le philosophe des années 70 dénonçait le Français coupable d’antisémitisme, Zemmour est celui qui vient désigner un nouveau bouc émissaire : l’immigré, le musulman, le jeune de la banlieue.

Soral continue : « Zemmour ment… Et même la création de l’islam radical est une manipulation américano-sioniste !  (…) Zemmour, c’est une machinerie médiatique qui se met en place… Ce qui est inquiétant c’est qu’il est repris au FN… Le CRIF qui a la haute main sur la politique nationale et qui décrète qui intègre l’arc républicain… On a fait comprendre au FN qu’il devait reprendre cette ligne, sioniste et anti-musulmane et Jean-Marie Le Pen n’était pas sur cette ligne là… Mais il n’est plus décisionnaire, quand on voit des Aliot ou des maître Collard .»

Et les deux, en bons rouges-bruns, en appellent à Jean-Marie Le Pen et à feu Georges Marchais.

Soral est outré de voir le FN abandonner l’antisémitisme pour se tourner vers le vote “petit blanc”, pour qui l’ennemi est l’allogène musulman. Car la tendance soralienne au FN (Frédéric Chatillon, Julien Rochedy, ex-gudistes) ne représente qu’une minorité aujourd’hui.

Du rififi dans la sphère dissidente caviar !

Autres articles

53 Commentaires

  • HerbeDeProvence , 13 Nov 2014 à 20:15 @ 20 h 15 min

    L’avantage d’être deux branleurs antisémites, c’est qu’ils peuvent changer de main.

  • Bread , 13 Nov 2014 à 21:05 @ 21 h 05 min

    Comprendre l’empire s’est vendu à plus de 100 000 exemplaires SANS publicité grand public, mis à part l’émission chez Taddei. Quand même.

  • Anonyme , 13 Nov 2014 à 22:21 @ 22 h 21 min

    Parce que Zemmour dans son livre annonce une guerre civil, l’annoncer c’est l’encourager pour Soral, et une guerre civil n’est pour Soral jamais dans l’intérêt du pays.

    Et vu que ce conflit de civilisation ”promis” par Zemmour est proche, selon Soral, il n’y a pas plus urgent qu’un front de la foi ou tout autre réconciliation (le R de E&R), que prône Soral depuis qu’il est parti du FN, empêchant la guerre civil !

  • Azerty , 13 Nov 2014 à 22:26 @ 22 h 26 min

    Rochedy est de la tendance identitaire, néo-païenne. Le classer parmi les soraliens est un contre sens total.
    Soral a son public de CPF et est entrain de s’assimiler lentement à lui. Egalité et collaboration sur le dos du catholique blanc. Pour ce faire il s’est fabriquer une pseudo catholicité 100% islamo-compatible absolument pitoyable. Zemmour qui a une vision maurrassienne de l’Eglise, c’est-à-dire comme institution symbole de la Raison et l’Ordre hiérarchique (qu’on retrouve aussi dans “La colline inspirée” de Barrès) est infiniment plus catholique que lui
    Je n’ai jamais entendu un “catholique” pour qui la Bible se réduisait au Nouveau Testament et pour qui le Christ n’est qu’un “messager”, un moraliste. A force de trainer avec des cheikhs crasseux cela ne m’étonne pas de lui.
    Lui qui fait mine de ne pas aimer Vatican II est en réalité aussi un sinistre effet collatéral de Vatican II.

  • patrick Canonges , 13 Nov 2014 à 23:13 @ 23 h 13 min

    Dans une conférence à Annecy en 2009, Soral parle du Christ comme d’un «juif pleurnichard en slip ».
    Dans une vidéo du 28 janvier 2011, Soral se réfère à la doctrine hindoue pour nous faire croire que la fin des temps approche : « 2011 est la dernière marche vers l’épilogue 2012, je parle de l’âge sombre, du Kali-Yuga. »
    La biographie de Soral est éloquente. Il n’a rien à voir avec le catholicisme et n’a en vue que d’instrumentaliser les catho-tradis en déshérence anti-UMP et anti-FN.

  • patrick Canonges , 14 Nov 2014 à 1:08 @ 1 h 08 min

    Ca prouve quoi?

  • Elégant , 14 Nov 2014 à 8:15 @ 8 h 15 min

    Relevé sur Wikipedia:
    La revue d’extrême droite Réfléchir et Agir commente :
    « N’en déplaise aux grincheux de notre mouvance, le dernier ouvrage d’Alain Soral, Comprendre l’Empire, est un excellent travail didactique sur la manière dont la Banque s’est littéralement emparée du pouvoir dans le monde »

    Cela prouve, tout simplement, qu’au moins 100.000 personnes sont informées des manœuvres de la banque apatride.

    Qu’est ce qui vous dérange, exactement ?

Les commentaires sont fermés.