Hollande et Ayrault ou la guerre civile tranquille

Le rapport sur l’intégration vient d’être remis au Premier ministre et répond aux attentes de son commanditaire, il est tout sauf une expertise mais un solide bloc d’idéologie. Surtout, il constitue un bouleversement sans précédent dans l’histoire de France, un changement de paradigme comme il l’avoue lui-même. Aux apparences sociétales vécues a minima, ce changement est en réalité un ferment de guerre civile à terme.

Le rapport est écrit dans un langage abscons, caractère propre à la novlangue. C’est un mélange d’amphigouri sociologique et de franche idéologie, avec égalitarisme, antiracisme, multiculturalisme obligatoires à tous les étages et remboursés par la sécurité sociale. On y lit que l’intégration est une exigence de solidarité nationale, comprenez que vous allez payer pour cela, c’est le tribut aux tribus ! On y invoque le “vivre ensemble égalitaire” pour parvenir à faire de “l’en commun”. On aimerait avoir devant soi l’auteur de cette magistrale formule : “l’en commun” et se demander comme Arletty, s’il a une gueule “d’en commun”. Ce Diafoirus doit être issu de quelque filière universitaire de sociologie qui produit tant de Trissotins juste assez formés pour nuire à la société, pas assez pour lui être utile. Le goulag postmoderne à son langage, il a aussi ses commissaires. Ceux-ci dissimulent leur survie électorale par un langage social, ils veulent par l’intégration sauver “les victimes de la mondialisation”. Autrement dit, il va nous incomber d’assumer les conséquences d’une politique qu’ils ont voulue.

“Le PS est littéralement devenu le parti de l’étranger.”

Bref, il s’agit d’une vaste entreprise de rééducation des masses, et l’on attend avec impatience ce que les médias couchés vont faire au service de cette rééducation. En fait de rééducation, nous avons ici une contradiction tout à fait stupéfiante entre la rééducation à la laïcité prônée par le ministre de l’Éducation nationale et sa charte de la laïcité qui prohibe tous les signes religieux à l’école alors que le rapport veut faire accepter le voile .

Pourquoi une telle contradiction ? Simplement parce que le think tank socialiste Terra Nova fait apparaître que, sans l’électorat d’origine immigrée et singulièrement arabo-musulman, les socialistes n’ont aucune chance de se maintenir au pouvoir. Le PS est littéralement devenu le parti de l’étranger. Il n’en est même plus au stade de la présomption républicaine qui lui donnait à croire que l’islam était soluble dans la république. Ce faisant, il renie jusqu’aux fondements mêmes de son identité politique propre, traître à lui-même, traître à ses électeurs. Faute de pouvoir changer LE peuple, il entreprend de changer DE peuple et cela pour des considérations bassement électoralistes. Ainsi, pour la prospérité matérielle à court terme d’une poignée de socialistes, le passé millénaire de la France et l’avenir de nos enfants et de nos petits enfants vont se trouver anthropologiquement bouleversés. C’est tout simplement inacceptable !

“Les inspirateurs d’un tel rapport sont des fauteurs de guerre civile. Ils devront être jugés, à tout le moins électoralement, pour ce qu’il faut bien appeler une trahison.”

Dans ces conditions, le médiocre Hollande et le piètre Ayrault porteront une responsabilité écrasante dans le grand remplacement. Les homoncules, parfois dans l’histoire, provoquent des bouleversements en proportion inverse de leur importance. Néanmoins, ce calcul apparaît hasardeux et l’on peut s’étonner qu’après une année de révolte du peuple français, ils aient pris le risque de provoquer un peu plus son réveil par ces actes de haute trahison.

Risqué donc par les conséquences électorales qu’un tel rapport peut provoquer, s’il est mis en œuvre, parce qu’à court terme, la machine à discriminer va tourner à plein en faveur des Arabo-musulmans et négativement en défaveur des Français de souche ou même d’origine arabo- musulmane et assimilés depuis longtemps comme la courageuse Malika Sorel qui dénonce “la perspective d’une traque des Français de souche culturelle européenne” et “une véritable police de la pensée”. Il n’est pas douteux que le réveil en cours du peuple français rendra difficile la mise en œuvre de ce rapport et, qu’à forcer les peuples à se plier à un destin qu’ils n’ont pas choisi, les violences et les troubles se produiront. Les inspirateurs d’un tel rapport sont des fauteurs de guerre civile. Ils devront être jugés, à tout le moins électoralement, pour ce qu’il faut bien appeler une trahison.

Autres articles

59 Commentaires

  • Jean-Jacques Fifre , 13 Déc 2013 à 17:11 @ 17 h 11 min

    LA France EST GRAVEMENT EN DANGER
    ELLE EST MENACEE AUSSI DE L’INTERIEUR
    …‎
    Si quelques doutes pouvaient encore subsister dans notre esprit sur la volonté de François Hollande, de Jean Marc AYRAULT et de tous les socialistes de liquider la France par perte et profits, le rapport scélérat commandé par le premier ministre à Thierry TUOT, doit définitivement ôter toute illusion aux patriotes Français de croire que la France puisse avoir un avenir en tant que NATION.
    Pour commencer, voici la phrase référence qui introduit le rapport. Citation sortie de son contexte, elle laisse peut de doute sur le parti pris de l’auteur : « Et plus qu’eux tous, l’Étranger, Superbe aux yeux profonds, à la démarche légère, aux lèvres mi closes, toutes frémissantes de chants ».

    Un mot d’abord sur Thierry TUOT : comme vous pouvez vous en douter ce monsieur est un haut fonctionnaire, c’est-à-dire un agent de l’état grassement rémunéré pour occupé chaudement les bureaux confortables des Palais de la République.
    Diplômé de l’ENA, il pense, il réfléchit beaucoup et il traduit sa pensée dans des textes tels que ce rapport que nous nous proposons d’analyser. Connaît-il ce dont il parle ? Certes oui, mais façon académique, livresque et de façon dépourvue de toute authenticité.
    Mais le plus grave c’est que les propositions qu’il est amené à formuler sont loin d’être départies de toute implication partisane liée à sa démarche cognitive hémiplégique gauchisante et mondialiste. Sans doute admirateur des positions Nietzschéennes, il n’a jamais de mots assez forts pour accuser, vilipender et passer au pilori la pensée moderne, occidentale et chrétienne de notre pays.
    Observons le déroulement de son projet :
    1) Le postulat de base est : Il faut refonder la politique d’intégration. Pourquoi ? « Pour faire de la France une société inclusive ! » nous assène t-il. Si les mots ont un sens, alors, il faut comprendre que la France doit inclure et simplement contenir en son sein.
    Il faut refonder parce que force est de reconnaître que jusqu’ici cette politique n’a pas fonctionné.
    2) Mais alors qu’est ce que l’intégration me dirait vous ? « C’est le phénomène social par lequel se dissipe le rôle majeur de l’origine réelle ou supposée comme facteur des difficultés sociales rencontrées par une personne. » Il y deux façon de concevoir ce rapprochement par dissipation des pesanteurs de l’origine : que l’immigré s’unisse à la société qui l’accueille, ou bien que cette société s’adapte à ce nouvel arrivant. C’est naturellement la seconde voie que préconise Monsieur TUOT. Relevons au détour que ce Monsieur prétend que nous ne pouvons maitriser les flux migratoire et c’est heureux au nom d’une certaine idée de la dignité et de la morale ajoute t-il. Ce propos n’engage bien entendu que lui.
    3) Aimer son pays, être attaché à ses valeurs et ses traditions, garder le souvenir unique et exemplaire de son histoire est une niaiserie selon ce garçon qui traite les patriotes de vieux ringards.
    4) Il va même jusqu’à oser dire « laissons les musulmans prier ! ». Mais qui les empêchent de prier ? La foi est du domaine de l’intime. Qu’ils prient s’ils le veulent personnes ne peut les priver de ce droit. En revanche, qu’ils ne prétendent pas imposer à la France des pratiques qui ne fleurissent sous notre ciel que par le fait de leur présence.
    En conclusion, ce rapport est un brulot au sens propre comme au sens figuré tant il suscite la déstructuration de notre Nation voire sa destruction tout comme il engage le pays dans une polémique qui ressort sans doute insoupçonnés.
    Pour ma part, je qualifie ce texte de propagande ignoble et d’acte de haute trahison.

  • Gisèle , 13 Déc 2013 à 17:12 @ 17 h 12 min

    Au fait ! N’était ce pas hier que le tribunal devait rendre son jugement pour le port du voile dans les espaces professionnels publiques ??

  • Bernard , 13 Déc 2013 à 17:52 @ 17 h 52 min

    Pourquoi dialoguons nous encore ICI ?
    La France est dirigée par des “… “, la France vendue par l’ UMPS…..
    La France est foutue, j’en suis vraiement convaincue !
    GRAVE, mais courage à tous !

  • Jo , 13 Déc 2013 à 18:35 @ 18 h 35 min

    C’est clair, ils cherchent l’affrontement ! Ils veulent la guerre civile pour imposer leur sauveur : le nouvel ordre mondial !

  • Jo , 13 Déc 2013 à 18:44 @ 18 h 44 min

    De La Manif pour Tous au Jour de Colère du 26 janvier 2014

    Le Salon Beige a interrogé François Billot de Lochner à propos des manifestations qui vont se succéder, de dimanche prochain, au mois de janvier prochain.

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/12/de-la-manif-pour-tous-au-jour-de-col%C3%A8re-du-26-janvier-2014.html

    Il est grand temps de réagir ! Faîtes le savoir.

  • Charlotte Corday , 13 Déc 2013 à 19:07 @ 19 h 07 min

    Inscrivez-vous à JDC et faites circuler l’information.

    La “coagulation” est en marche!!

  • sheridan , 13 Déc 2013 à 19:20 @ 19 h 20 min

    “Delenda est Normalus primus”

Les commentaires sont fermés.