Borloo renonce

Addendum 16h35 : Le scoop de Geoffroy Lejeune et Arnaud Folch n’en était pas un : Jean-Louis Borloo n’est pas candidat et l’exprime dans un communiqué ce jeudi après-midi.

Il y va. Valeurs Actuelles révèle ce jeudi que le Président de l’UDI “a finalement décidé, mercredi matin, d’être candidat dans la capitale” après avoir pris le temps de la réflexion puis annoncé “en début de semaine” à Jean-François Copé et François Fillon qu’il renonçait… Jean-Louis Borloo doit les rencontrer de nouveau vendredi “pour évoquer les conditions de sa candidature”, écrit notre confrère. Devraient notamment assister à la réunion Philippe Goujon, président de la fédération UMP de Paris, et Jean-François Legaret, président du groupe UMP au Conseil de Paris.

La Banane VS Marie-Antoinette. Pendant ce temps, Nathalie Kosciusko-Morizet, que le député de la 21e circonscription du Nord cherche à décourager par cet effet d’annonce, tente de se faire désirer et demande à des élus parisiens (Bernard Debré, Philippe Goujon, etc.) d’initier une pétition l’appelant à présenter sa candidature tandis que certains copéistes (dont Rachida Dati et Pierre Charon) militent en faveur de Jean-Louis Borloo. On résume l’alternative : un parachuté de Valenciennes ou une parachutée de Longjumeau. Tous deux courant après un destin national et tous les moyens (dont Paris) d’y prétendre, sans la moindre conviction de droite (étatistes, hostiles aux valeurs traditionnelles, etc.).

Autres articles

22 Commentaires

  • J.75 , 14 février 2013 @ 15 h 05 min

    Pour les parisiens lecteurs de NdF, je vous conseille aux primaires ouvertes de ne voter ni pour lui (a voté pour la dénaturation du mariage) ni pour elle (s’est abstenue), ils sont des parachutés et il y a d’autres candidats, dont un jeune élu de l’Est parisien me semble-t-il du 18e arrondissement (M. Pierre-Yves Bournazel) et aussi un élu UMP-PCD qui partage nos valeurs sur la famille – cf son annonce de candidature dans le JDD – (M. Franck Margain).

  • diego , 14 février 2013 @ 15 h 06 min

    Ahhh les magouilles politiques!!!! Pendant ce temps bons français, dormez tranquille.On s’occupe de vous.

  • Léon , 14 février 2013 @ 15 h 08 min

    Le Front National présentera quand à lui Wallerand de Saint-Just pour les municipales de Paris.
    Avocat, père de 4 enfants, tradi.

    Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wallerand_de_Saint-Just

    Perso, j’ai déjà choisi … 🙂

  • hoplite , 14 février 2013 @ 15 h 12 min

    Youpiiii ! Paris va rester à gauche ! Par ce qu’entre Borloo et Delanoé ou est la différence ?

  • Léon , 14 février 2013 @ 15 h 31 min

    Pierre-Yves Bournazel est le candidat copéiste par excellence. Aucunes véritables convictions et d’une ambition démesurée. Margain : un Rasitgnac de première. Ne perdons pas de temps avec ces pitres.
    A droite vous avez malencontreusement omis de citer Maître Wallerand de Saint-Just. Il représentera le Front National. Un oubli sans doute…

  • J.75 , 14 février 2013 @ 15 h 50 min

    Vous êtes au FN (sympathisant ou adhérent je ne sais pas), je n’y suis pas, donc ma préoccupation était de savoir quels étaient les candidats qui représentaient la droite à ces primaires en dehors des parachutés de service, il est logique que vous rejetiez d’un revers de main tous les candidats non frontistes puisque vous semblez pro-FN. Mais cela ne signifie pour autant que le FN ait des chances à Paris, je vous le dit, Paris est une terre peu favorable au FN, moins favorable que les villes de la banlieue petite ou grande couronne d’IdF (les scores en attestent).
    Sinon je ne savais pas qu’il se présentait pour le FN, en effet.
    Toutefois, votre portrait des deux candidats que j’ai cité me semblent bien caricaturaux.

  • Léon , 14 février 2013 @ 17 h 19 min

    Ce qui est caricarural monsieur, c’est la manière dont se comportent et se comporteront les prétendants UMP à l investiture pour la mairie de Paris. Ce sont des requins qui ne pensent qu à leur petite carrière. Ils se foutent éperdument de leurs électeurs, de leurs sympathisants.
    Il suffit de voir se qui sest passé durant l élection du président de l UMP…
    Par un comportement lamentable, la droite à la papa a perdu deux fois de suite les élections à Paris. Ils échoueront une 3ème fois.

    Par ailleurs mes éventuelles sympathies politiques importent peu. Il s agit d un jugement de votre part sur ma personne.Merci de vous abstenir la prochaine fois et de vous limiter au débat d idées.

    Je suis un électeur de droite. De toute la droite. Pour moi voter UMP ou FN importe peu. Cest la personnalité du candidat, les idées qu il représente qui m intéressent. Le parti auquel il appartient passe au second plan.
    Il est en revanche certain quil est hors de question que je vote pour la Dati, la Banane, ou Marie-Antoinette (mariée à un ancien maire PS…).

Les commentaires sont fermés.