Élection présidentielle : concours Lépine de la démagogie

Coup de gueule. Sur BFM TV, Nicolas Doze revient sur les promesses démagogiques des candidats à l’élection présidentielle : “Si on prend les 75% de Hollande, si vous ajoutez la fiscalité : CRDS, CSG… Si vous ajoutez l’ISF, si vous ajoutez les taxes sur l’immobilier, on explose les 100%. Ça n’existera pas ! C’est pareil sur l’histoire de la renégociation du pacte budgétaire. François Hollande, il veut mettre le mot croissance ? Il veut surtout revoir la règle d’or, très contraignante, à 0,5%. Berlin ne voudra pas ! Et idem sur l’histoire de Schengen. On veut renégocier Schengen ? Ça fait déjà un an que c’est en cours, les négociations !” Le chroniqueur n’a pas de mots assez durs pour qualifier ces discours : storytelling », “fables faites de bons et de méchants” ou encore “hold-up total sur l’imaginaire” :

Autres articles

1 Commentaire

  • Vincent Jappi , 18 Mar 2012 à 2:42 @ 2 h 42 min

    Quitte à devoir s’attendre à ce qu’elles ne soient jamais tenues, on préfèrerait des promesses électorales qui aillent dans le bon sens. Cette incitation à la haine sociale traduit une véritable folie au sein de la classe politique, dont on ne peut qu’espérer qu’elle ne corresponde pas à l’état de l’opinion.

Les commentaires sont fermés.