Les Champs Élysées ou rien !

Un coup de gueule d’Éric Martin*

Ras-le-bol de cette Préfecture de Police aux ordres du Gouvernement qui annonce aujourd’hui, que “pour des raisons tenant à la préservation de l’ordre public” (l’argument tarte à la crème qui ne veut rien dire, d’autant plus déplacé que ce n’est pas le NPA mais des Français bien élevés qui manifestent le 24…), la Manif pour Tous ne pourra pas “emprunter un itinéraire passant par les Champs-Élysées”.

La Préfecture de Police montre les muscles, elle joue la bonne princesse en rappelant dans son communiqué qu’elle reste “ouverte au dialogue”. En fait, elle inverse les rôles. Si elle ne veut pas que tout finisse beaucoup plus mal que nous l’aurions tous souhaité initialement, elle va devoir nous laisser manifester sur les Champs-Élysées. Car, même face à “seulement” 350 000 personnes, elle ne peut rien. Strictement rien. Et comme cette Méga-Manif pour Tous devrait rassembler beaucoup plus de monde (le nombre de TGV réservés atteint les 10 contre 5 pour le 13 janvier…), la Préfecture va devoir se rappeler qu’en France, c’est le peuple qui décide, pas la police ni le Gouvernement. Que ceux-ci n’existent et n’agissent que parce que nous le voulons bien et avec notre argent. À un million, il n’y a pas besoin de lancer des pavés pour avancer, forces de l’ordre devant ou pas.

Alors, le 24, je manifesterai pacifiquement. Car les amoureux des libertés (dont celle de circulation) sont pacifiques. Mais attention, ils ne se laisseront pas agresser, par quiconque. Les amoureux des libertés, dont je suis, considèrent qu’ils disposent d’un droit à l’autodéfense quelle que soit la menace ou son auteur et que l’État n’est JAMAIS légitime à le restreindre. Le 24, donc, je manifesterai. Sur les Champs, pas ailleurs. Et je prendrai ma tente, des fois que la fête se prolongerait.

Les choses doivent être claires : je n’accepterai jamais la dénaturation du mariage par l’État, ne serait-ce que parce que le mariage ne lui appartient pas – il n’a pas attendu l’État pour exister – et quelques heures au commissariat (je rigole rien qu’en pensant au million d’interpellations que devrait réaliser la Préfecture, pour rester dans sa logique stupide), une garde à vue ou une amende sont bien peu de choses à côté de ce que je suis prêt à endurer pour défendre le mariage. Pas vous ? D’ailleurs, s’il persiste à vouloir gazer et rafler des personnes âgées et des enfants devant les caméras, le Gouvernement ne tiendra pas la journée. Ce serait la cerise sur le gâteau, vous ne trouvez pas ? Alors, le 24, tous sur les Champs !

*Éric Martin est le rédacteur en chef des Nouvelles de France.

Lire aussi :
> la réaction du collectif Manif pour Tous

Autres articles

206 Commentaires

  • fanfan , 14 Mar 2013 à 17:13 @ 17 h 13 min

    Une chose est sûre et ne nous surprend plus malheureusement: tout les moyens sont bon pour museler certaines opinions, mais une chose me fait peur : j’entends de plus en plus de personnes qui le constatent et concluent que ça ne sers à rien de manifester! c’est avouer qu’ils ont raison…..continuons à nous mobiliser et à mobiliser autour de nous!
    MANIFESTONS SUR LES CHAMPS!!!!

  • NP , 14 Mar 2013 à 17:15 @ 17 h 15 min

    Pour le 14 juillet et pour l’arrivée du Tour de France, on arrive bien à libérer les Champs.
    On voit bien que les arguments avancés par la préfecture ne tiennent pas une seule seconde.

  • Cril17 , 14 Mar 2013 à 17:20 @ 17 h 20 min

    http://lamanifpourtous.fr/la-manif-du-24-mars/espace-presse

    14 mars 2013 – Communiqué de Presse suite à la décision de la Préfecture de Police d’interdire les Champs Elysées aux manifestants

    Ce jeudi 14 mars, La Manif Pour Tous apprend par voie de communiqué de presse que « la Préfecture de police tient à informer dès maintenant les éventuels participants à cette manifestation qu’ils ne pourront pas (…) emprunter un itinéraire passant par les Champs Elysées ».

    La Manif Pour Tous s’est rendue à quatre reprises à la Préfecture de police de Paris et s’est prêtée à de nombreux échanges téléphoniques avec ses représentants. Elle s’étonne de cette manière peu conforme aux usages républicains employée par la Préfecture de Police qui consiste à répondre par voie de communiqué au dernier courrier qu’elle a reçu de La Manif Pour Tous, lequel proposait un itinéraire alternatif non évoqué, d’ailleurs, dans ledit communiqué, et évitant toute approche des lieux de pouvoir,

    La Manif Pour Tous, depuis les premières manifestations qu’elle a organisées à Paris et en régions, a systématiquement fait preuve de son exigence absolue en terme d’organisation, d’ordre public et de sécurité. Pas un seul incident n’a eu lieu, y compris le 13 janvier dernier qui a vu affluer un million de personnes de toute la France.

    Alors pourquoi évoquer l’ordre public pour interdire l’accès aux Champs Elysées ? Veut-on empêcher la mise en place d’un dispositif qui permettra de compter simplement les manifestants ?

    De fait, depuis des mois, les autorités politiques refusent d’entendre les Français qui s’élèvent contre le projet de loi Taubira dit de « Mariage pour tous ». Les 17 novembre, 8 et 9 décembre 2012, comme le 13 janvier et 2 février 2013, le gouvernement n’a jamais pris acte de l’importance historique des manifestations. Le 12 février 2013, la Préfecture de Police de Paris a interdit le rassemblement prévu aux abords de l’Assemblée nationale. Enfin, les 700 000 pétitions déposées au CESE ont été déclarées irrecevables le 26 février dernier, heurtant ainsi des millions de Français.

    Face à ce déni de démocratie, La Manif Pour tous a considéré que seul un rassemblement sur les Champs Elysées serait en mesure d’exprimer ce mécontentement de la manière la plus solennelle, visible, démocratique et pacifique possible.

    Depuis 1881 et 1907, la liberté de réunion est en France une liberté fondamentale. Son champ territorial d’application est de portée générale, et la loi n’a jamais prévu de sanctuarisation de certaines zones, notamment de celle des Champs Elysées.

    Il s’agit manifestement, une nouvelle fois, de faire taire les opposants au projet de loi « mariage pour tous ».

    Néanmoins, il est très clair que La Manif Pour Tous, en aucun cas, n’appellera un public, qui s’annonce très nombreux, à manifester en-dehors d’un cadre légal.

    La Manif Pour Tous étudie avec ses avocats toutes les voies de recours possibles pour que cette demande populaire d’expression démocratique soit entendue et ce, en toute sérénité.

    Dans cette attente, La Manif Pour Tous appelle les Français à continuer à se mobiliser pour être des centaines de milliers à Paris le 24 mars prochain !

    On ne lâche rien !

  • MCT , 14 Mar 2013 à 17:31 @ 17 h 31 min

    J’y serai aussi, aux Champs Elysés, et avec ma tente.
    Je ne veux rien lâcher et n’obéirai pas à ce gouvernement qui a perdu toute légitimité.
    Au 24…et plus.

  • pauledesbaux , 14 Mar 2013 à 17:35 @ 17 h 35 min

    C’est la NOUVELLE DEMOCRATIE HOLLANDAISE en FRANCE? les champs elysées sont notre patrimoine et une artère communale que le peuple que nous sommes a le droit demprunter, dautaznt de cette manif est prévcue depuis fort longtemps le ministre de lintérieur pouvait prendre des mesures AVANT lapproche de la manif.EST CE QUE LES MANIFS CGTISTES ET LES AUTRES sont indertites NON alors çà suffit comme çà où nous ferons la grève dimpots puisque nous sommes interdits de circulation chez nous et les casseurs syndicalistes que leur fait-on ? on ne les verbalise plus au contraire et qui la casse cest toujours ce p)auvre con de contribuable….CA SUFFIT

  • pauledesbaux , 14 Mar 2013 à 17:39 @ 17 h 39 min

    çà les dérange vraiment que les 350 000 (?) personnes défilent ils avouent par ce geste qu’il y avait plus dun million de manifestants ils ne savent pas minimiser……

  • Bondet , 14 Mar 2013 à 17:40 @ 17 h 40 min

    Mobilisation générale, nationale et unitaire ! Faites circuler l’information, quoiqu’il arrive, le peuple Français sera présent à Paris pour dire NON au “mariage” homosexuel. Nous serons encore plus nombreux que le 13 janvier dernier (doit-on d’ailleurs le préciser ?). La pression monte, on ne lâche rien ! Rien du tout ! Bravo Eric Martin pour votre courage et votre détermination. C”est NOS impôts, NOTRE argent, NOUS Français donc… on va l’ouvrir ! Et haut et fort ! En avant !

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France