État de Washington : Le fondateur d’Amazon donne 2,5 millions de dollars aux partisans du « mariage » gay

Le président-fondateur du site marchand Amazon.com Jeff Bezos et sa femme, MacKenzie, ont annoncé vendredi qu’ils donnaient 2,5 millions de dollars à la coalition pro-« mariage” gay Washington United for Marriage (site) qui défend une loi promulguée en février 2012 et contestée par la coalition Preserve Marriage Washington (site) qui a obtenu la tenue d’un référendum d’initiative populaire le 6 novembre prochain. Au total, ce sont déjà plus de 5 millions de dollars qui ont été levés par les partisans de la redéfinition du mariage contre 253 000 dollars pour ceux du mariage naturel.

En attendant, le lobby gay part favori et pourrait bien, cette fois-ci et après 32 échecs, remporter son premier référendum. Il bénéficie en effet du soutien financier de riches cadres de Microsoft, de gros employeurs locaux comme Starbucks Corp., Vulcan Materials Company, Nike Inc., la Seattle Metropolitan Chamber of Commerce ou ce lundi, Recreational Equipment Inc., mais aussi de quelques politiciens républicains comme l’ancienne sénatrice de l’État Cheryl Pflug (2004-2012), qui assure connaître de nombreux couples gays et lesbiens ensemble depuis 40 ans. Un spot la mettant en scène a d’ailleurs été diffusé par la télévision locale lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques afin de faire évoluer l’électorat conservateur de l’État sur la question du “mariage” gay.

L’Église mobilisée. En face, l’évêque de Spokane demande dans une lettre à ses paroissiens de voter contre la redéfinition du mariage par les hommes. Elle créerait “une faille majeure dans une institution qui sert de pierre fondatrice à notre société”, explique Mgr Blase Cupich. Déjà, Mgr Peter Sartain avait demandé aux catholiques de son archidiocèse (Seattle) d’apporter leur signature afin de permettre la tenue d’un référendum à l’automne. Mais un groupe en rupture de ban, Catholics for Marriage Equality, tente de semer le trouble chez les croyants, sans parler du gouverneur Christine Gregoire, paraît-il catholique, mais surtout favorable au “mariage” gay.

Intolérance. Preserve Marriage Washington rappelle aussi le sectarisme des partisans du “mariage” gay, citant le maire de Boston qui a prévenu qu’il tenterait d’empêcher l’ouverture de restaurants Chick-fil-A dans sa ville… parce que le fondateur comme l’équipe dirigeante de l’entreprise (4,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuels) défendent ouvertement le mariage naturel. Mais aussi les édiles de San Francisco, de Chicago ou encore du district de Columbia, qui ont affirmé que la chaîne n’était pas la bienvenue chez eux. Si Referendum 74 est rejeté, cette intolérance s’étendra un peu plus, s’inquiète la coalition. Les défenseurs du mariage naturel peuvent aussi compter sur le soutien des Gays Against Marriage Equality.

Sondages. Une étude réalisée du 14 au 17 juillet 2012 par Public Policy Polling sur 1 073 personnes donne 51% de partisans du “mariage” gay, 42% d’opposants, 7% d’indécis. Une évolution plutôt favorable aux conservateurs, si l’on compare ces résultats à ceux d’une étude Strategies 360 (54% “pour”, 33% “contre”, 12% indécis) datant des 22, 23 et 24 mai derniers. On reste cependant loin des résultats d’un sondage réalisé sur 617 personnes par SurveyUSA en janvier 2012 (47% pour le “mariage” gay, 46% contre, 7% ne savent pas).

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • mariedefrance , 15 août 2012 @ 7 h 15 min

    Finies mes commandes sur Amazon !!

  • Aaron , 15 août 2012 @ 7 h 52 min

    ET les USA continuent sur la voie de la décadence morale.
    Boycott Amazon..

  • Yves Tarantik , 15 août 2012 @ 12 h 26 min

    Oublions Amazon puisqu’ils se servent de l’argent de leurs clients pour imposer un type de Société qui leur convient.
    Ce n’est plus du commerce, c’est de l’idéologie : alors Boycott Amazon ok !

  • Robert , 15 août 2012 @ 14 h 00 min

    Personne n’est obligé d’acheter sur Amazon.
    Mais comme ils ont fait un choix militant, que nos achats en soient aussi un.
    En France, il est interdit d’appeler au boycott, excepté des untermenschens que sont les catholiques et les gens de droite, mais il est permis d’informer des prises de décisions d’untel ou untel et d’appeler à la conscience les personnes.
    Le porte-monnaie, c’est ce qui fait le plus mal à cet esprit du monde dont toutes les valeurs sont cotées en bourse.

  • Frédérique , 15 août 2012 @ 16 h 04 min

    Pour moi aussi, après avoir boycotter PriceMinister pour son fondateur, frére de NKM qui a appellé à voter PS, je vais boycoter Amazon pour son geste. Ce sont les consommateurs qui ont le pouvoir, mais ils ne s’en servent pas, les idiots.

  • le nouveau Croisé , 15 août 2012 @ 21 h 12 min

    Bonsoir le SS car il n’y a pas d’autre qualificatif pour quelqu’un qui nomme “untermenschen” les catholiques et les gens de droite !

  • Tchekfou , 16 août 2012 @ 13 h 55 min

    Amazon, Priceminister, etc. il n’y a plus que les derniers bouquinistes du quartier latin qui conservent le l’honneur de recevoir mes achats dorénavant.

Les commentaires sont clôturés.