Les élections de 2017 seront-elles annulées ?

Tout un peuple français anxieux, patiente dans l’espoir que 2017 le délivrera du cauchemar.

Son pays envahi, sa culture méprisée, insultée, sa religion (ou ce qu’il en reste) réduite à la portion congrue, son génome même voué aux gémonies, il demeure sans réaction.

Les Polonais, les Hongrois, les Slovaques, les Tchèques, et bientôt les Autrichiens et les Danois, descendent dans la rue pour dire NON à la plus grande forfaiture depuis les grandes invasions, mais les Français se taisent.

Pourquoi ?

Parce que les sondages font croire à un peuple exténué et anesthésié, que l’histoire c’est le calme et la raison quand elle fut toujours la force biologique et la tragédie réunies.

Alors ce peuple attend 2017, pour changer de cap dans la légalité.

La légalité a-t-elle autorisé des centaines de milliers d’entrées illégales par an en France depuis 25 ans ?

La légalité protège-t-elle les Français dans leur propriété de l’installation de squatters et des cambrioleurs qu’il leur est interdit de violenter même si leurs vies, à eux Français, sont en jeu ?

Qu’est-ce que la « légalité » ? Ce qu’une collectivité homogène a établi pour vivre en paix et que chacun respecte et que l’état fait respecter.

Quand l’état démissionne, que devient cette « légalité » ? La plus grande arme de destruction par sidération qui soit.

Alors, comme les Français respectent cette « légalité », ils pensent que tout changera en 2017. Et en effet cela semble possible.

Et donc, si vous les en croyez, les socialistes, qui n’ont jamais été aussi durs et violents que depuis 2012, et qui le demeurent en dépit de la perspective de perdre le pouvoir en 2017, seraient assez fous pour poursuivre leur politique mortifère ?

Et bien non. Ils sont parfaitement lucides et sûrs de le conserver ce pouvoir. Les exemples de tensions entre eux et le reste de la population se multiplient sans qu’ils ne cessent leurs provocations. Il opposent, au mépris de la démocratie, un absolu refus de discussion à tout opposant, même élu, s’il se dresse contre leur politique.

J’affirme que tout ceci est prévu.

Se souvient-on que Nadjat Vallaud-Belkhacem proposa il y a peu de rendre l’arabe obligatoire ?

Et que s’est-il passé ensuite ? Le début de la plus grande vague migratoire de tous les temps, venue des parties musulmanes d’Afrique et du Moyen-Orient, et encouragée par les gouvernements de l’Europe de l’Ouest. Or cette immigration est en grande partie arabophone.

Coïncidence ?

Et que se passera-t-il d’ici 2017 ? L’augmentation des confrontations entre les Français patriotes et la frange immigrationiste de la population. Cette opposition arrivera vite au stade de la violence, permettant la mise en œuvre par le parlement des mesures prévues par la Constitution : l’état d’urgence et le gouvernement par le président de la république grâce à l’article 16.

Dés lors les élections seront suspendues et les mesures d’internement des opposants, rendues « légales », seront appliquées sans délai.

A partir de là, il n’y aura plus qu’à donner le droit de vote aux étrangers pour que la « légalité » revienne sous une autre forme qui sera hostile aux Français européens résiduels.

Attendre c’est se pendre. La légalité n’est plus la légitimité, et « élections, piège à cons ».

Articles liés

54Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Trucker , 14 septembre 2015 @ 18 h 18 min

    Daisy

    Vous préconisez que NdF se fasse le coordinateur d’un mouvement ayant pour objectif de renverser le pouvoir ????

    Vous travaillez pour la police ?

  • cochonnailles99 , 14 septembre 2015 @ 18 h 42 min

    il faut préparer un mai 2016,et,ou un 14 juillet 2016 tout simplement.et dés maintenant un gouvernement provisoire bis.comment ont ils fait les révolutionnaires..refaire le coup de la libération de paris.et désigner des politiques qui n’ont jamais participés au déclin de la france

  • Catholique & Français , 14 septembre 2015 @ 18 h 45 min

    Certes, les gens qui tiennent la France seraient trop heureux, s’ils ne le provoquent pas eux-mêmes, d’un tel “mouvement”, dans les circonstances présentes :
    – cela leur permet de faire oublier leurs fautes, leurs responsabilités, et leurs prévarications en détournant la colère.
    – cela leur permet de se présenter, devant les masses, en défenseurs de l’Ordre et de la Paix et en rempart contre l’anarchie ou le “fâchisme”.
    – avec quelques martyrs de la “démocratie” en prime, c’est toujours bon à prendre pour redorer le blason de leur boutique.

  • Made in France , 14 septembre 2015 @ 19 h 03 min

    Certes, mais le pouvoir a besoin pour se maintenir que l’armée continue à le considérer comme légitime.
    Et là, le calcul de l’état d’urgence est sensiblement plus risqué…

  • patrieactus , 14 septembre 2015 @ 19 h 04 min

    Cette interprétation est à notre avis la plus vraisemblable, beaucoup de gens ont compris que le Parti Satanique n’a d’autre choix pour rester au pouvoir que de créer des guerre inter-ethniques et non civils pour provoque le chaos afin d’annuler ou retarder les élections grâce à cet article. Mais il y en a une autre encore plus sournoise que nous étudions et que nous diffuserons très prochainement. Patrie Actus.

  • Laurent , 14 septembre 2015 @ 19 h 28 min

    Une de ses déclarations :
    « sa qualité de ministre de l’enseignement, dans la politique qu’elle mène pour développer les langues vivantes étrangères, l’arabe sera évidemment dans le panel des langues parce qu’il faut la développer parce qu’on a besoin de cette diversité des langues ».

    Après, même si elle pousse à enseigner l’Arabe, j’ai du mal à voir le lien de cause à effet entre ses actions/paroles et la vague d’immigration soulignée dans l’article …

  • Laurent , 14 septembre 2015 @ 19 h 33 min

    En tant que personne sensée (vous êtes censé être capable de d’utiliser le bon mot), enfin je le suppose, je pense ou crains plutôt que mon pays va rester anesthésier et continuer tranquillement sa route.

    Les grosses pontes du pouvoir vont s’appuyer sur une psychologie toujours plus pointue et précise des masses pour éviter un épisode violent (dangereux pour eux plutôt). Jouant sur les bons sentiments, les tiraillements internes, de distractions, de micro conflits savamment dosés.

Les commentaires sont clôturés.