Exigez de l’UMP qu’elle conserve à Christian Vanneste son investiture !

Voici le message que Nouvelles de France vous propose d’envoyer en un clic aux instances dirigeantes de l’UMP et, en copie, aux députés de la majorité :

Monsieur le Secrétaire général,

Je suis profondément choqué par le traitement que l’UMP réserve à Christian Vanneste suite à ses propos controversés sur la déportation des homosexuels de France au cours de la Seconde Guerre mondiale. Cette attitude témoigne d’un grand mépris vis à vis de la vérité historique, de la liberté d’expression, et du dévouement dont a fait preuve Christian Vanneste pour soutenir l’action de la majorité présidentielle. Elle n’est que le reflet de la pression médiatique orchestrée par une gauche militante et revancharde dont l’UMP ferait mieux d’ignorer les oukazes et le sectarisme.

Monsieur Vanneste a peut-être fait preuve de maladresse dans ses propos, mais en aucun cas de négationnisme. Et seule la vérité historique compte. Or, Serge Klarsfeld comme de nombreux historiens de renom abondent dans le sens du député du Nord. Pierre Vidal Naquet n’a d’ailleurs pas mâché ses mots en déclarant en 2005 au Nouvel Observateur que « dire que Vichy a déporté les homosexuels n’est peut-être pas du révisionnisme, mais c’est un mensonge ». Les historiens Michel Celse et Pierre Zaoui, qui se sont penchés, dans leur ouvrage « Négation, dénégation : la question des triangles roses », sur la question de la déportation des homosexuels, rappellent même que « l’homosexualité, pour les mêmes raisons qui justifiait aux yeux des nazis qu’elle fut combattue dans les populations allemandes, n’avait pas à l’être au sein de populations non-allemandes, dont elle ne pouvait que contribuer à précipiter le déclin. Les homosexuels non-allemands ne furent expressément visés par la répression nazie qu’en cas de relations impliquant un ou des partenaires allemands ».

En revanche, la thèse de la déportation a été portée de façon militante par des individus sulfureux et controversés, tels Thierry Meyssan, aux côtés duquel il serait curieux que s’affiche le Secrétaire général de l’UMP !

L’histoire de cette douloureuse période est trop grave, trop sensible, pour être l’objet de méprisables récupérations communautaristes et de manipulations politiciennes. Le débat historique doit pouvoir s’exercer librement et sereinement en France sur ces questions, à l’abri des anathèmes.

C’est pourquoi je vous demande instamment de conserver à Christian Vanneste son investiture pour les élections législatives. Et je vous demande, tout aussi instamment, de résister aux scandaleuses pressions des divers lobbies communautaristes et médiatiques visant à expulser ce député de l’UMP.

Restant vigilant sur votre traitement de cette pénible affaire, je vous prie d’agréer, Monsieur le Secrétaire général, l’expression de mes sentiments distingués.

Autres articles

17 Commentaires

  • Pierrot , 17 février 2012 @ 13 h 32 min

    M. Vanneste ne veut pas rejoindre le FN. Bien que sur de nombreux points il a les mêmes idées…
    Il faut qu’il assume sa position entre 2 chaises.

  • Jean-Claude Backe , 17 février 2012 @ 19 h 47 min

    S’il faut exclure, je suggère d’exclure ‘Gaylib’ dont les prestations passées à la ‘Gay Pride’ (sic) étaient totalement répugnantes de chairs avachies indécentes.

  • tverheyde , 19 février 2012 @ 15 h 53 min

    assez du politiquement correct qui ré-écrit l’histoire

  • Uliani , 19 février 2012 @ 16 h 52 min

    Encore un témoignage du déni de vérité, abject ! l’UMP vient de lancer un pétard qui va lui claquer au nez.
    Je n’envisageais pas de voter pour eux, j’en fais maintenant une question de principe . Si Hollande arrive au pouvoir, ils en seront pour beaucoup responsables (au fait, n’est-ce pas ce qu’ils souhaitent ?) .

  • BREIZHIL , 20 février 2012 @ 2 h 33 min

    L’arroseur arrosé !!!
    A vouloir draguer sur les terres du FN on finit par en subir les mêmes pressions, la même diabolisation, les mêmes procès d’intention. Personnellement je préfère être dans un parti (le FN) qui assume totalement ses convictions en face de ses adversaires politiques plutôt que de voir ses élus lâchement abandonnés par leur dirigeant à la moindre polémique douteuse et cela sans aucune concertation ni recul !
    L’UMP se tire encore une balle dans le pied… Le malheur ( pour ne pas dire la faiblesse) des uns faisant le bonheur des autres, je vous souhaite une bonne campagne à tous !

  • GAGNE , 21 février 2012 @ 10 h 04 min

    On est dans le systeme, ou en dehors, CHRISTIAN VANNESTE a fait le choix de cotoyer des menteurs voilà ou celà le conduit. Il a du courage mais pas encore assez pour couper les ponts avec ces amis voyous.

Les commentaires sont fermés.