Cholestérol : Une arnaque qui coûte plus de deux milliards d’euros par an à la sécurité sociale

Scandale. Selon le Pr Philippe Even, le cholestérol est “un ennemi imaginaire”, ce qui en fait “la plus grande erreur médicale de tous les temps” en même temps que “la plus grande arnaque, escroquerie de l’industrie pharmaceutique”. Ainsi, si nos artères se bouchent, ce n’est pas la faute du cholestérol tandis que ce dernier “est indispensables pour nos fonctions essentielles” (cardiaque, cérébrale, musculaire, etc.), “une molécule vitale” donc. Aux États-Unis, 400 000 cas de diabètes ont été provoqués par les statines, ces médicaments remboursés par la Sécurité sociale (coût annuel : plus de 2 milliards d’euros). “C’est l’heure de leur belle mort” avec l’arrivée de génériques en juin 2013, explique toutefois l’auteur de La vérité sur le cholestérol (aux édition du Cherche-midi) sur BFM TV :

Autres articles

78 Commentaires

  • Philippe Lemaire , 16 Fév 2013 à 11:03 @ 11 h 03 min

    On peut arrêter immédiatement. Si certains conseillent l’arrêt progressif c est pour des raisons psychologiques : certains sont très anxieux et croient (tout à fait à tort) que les statines les protègent alors qu elles les détruisent à petit feu.

  • Gisèle , 16 Fév 2013 à 11:09 @ 11 h 09 min

    @MarcS
    Merci de me remettre à ma place .
    C’est vrai que par moments je suis excédée par la manipulation mentale de certains redresseurs de tords .
    Je ne doute pas des compétences de ce professeur . Ce dont je doute plus c’est de son impartialité politique .
    Cette histoire vient à point nommé ( comme par hasard ) au moment où le gouvernement cherche à gérer la santé publique comme il cherche à gérer le code civil …..

  • Gisèle , 16 Fév 2013 à 11:17 @ 11 h 17 min

    Et l’ hypercholestérolémie familiale ??? Qu’en fait on ???
    Des enfants naissent avec cet * handicap * . Pourquoi ?? cela n’a rien à voir avec leur hygiène de vie pourtant .

  • Lundi , 16 Fév 2013 à 11:30 @ 11 h 30 min

    Jai lu il y a peu cet ouvrage du Docteur Lorgeril, cardiologue… sur le Cholesterol. Le connaissez-vous ?

    Voici en résumé… :

    Le cholestérol, c’est la vache sacrée de la médecine. Plus il serait bas, mieux on se porterait. Allons-y donc !

    Près de sept millions de Français prennent des médicaments anti-cholestérol, qui rapportent chaque année un milliard d’euros à l’industrie pharmaceutique et coûtent autant à l’Assurance maladie.
    Une vache sacrée qui est aussi une sacrée vache à lait. Pourtant, moins de cholestérol, ce n’est pas moins d’infarctus ni moins de morts !

    C’est ce que démontre ici le Dr Michel de Lorgeril, un cardiologue connu dans le monde entier pour ses travaux sur la prévention des maladies cardio-vasculaires.
    Ce chercheur rigoureux a longuement enquêté. Il livre ici toutes les preuves que la lutte contre le cholestérol est fondée sur des données statistiques biaisées, tronquées, voire manipulées.

    Lorsque seules les données scientifiques vérifiables sont retenues, il ne reste rien !
    Michel de Lorgeril expose au passage la collusion entre laboratoires et médecins experts qui amène des millions de personnes à prendre des médicaments inutiles pour le cœur – les statines – et aux effets secondaires parfois dramatiques. Il répond enfin à deux questions fondamentales : si le cholestérol est innocent, quelles sont les vraies causes de l’infarctus et peut-on manger n’importe quoi ?
    A lire… http://www.livresenfamille.fr/p7428-michel_de_lorgeril_cholesterol.html

  • Philippe Lemaire , 16 Fév 2013 à 11:34 @ 11 h 34 min

    La grande injustice c’est que le docteur Lorgeril dit tout cela depuis des années ( cf 3°vidéo) et peu l écoutaient. Sans doute est-il moins médiatique que le Pr Even.. Peu importe, ce qui compte c est que la vérité progresse (cf ce docteur qui s est longtemps battue seule contre le médiator).
    p.s. je précise que je ne suis pas de la famille du docteur Lorgeril et que je n ai aucun intérêt financier à la vente de ses livres…. Je voulais simplement réparer une injustice car je le considère un peu comme mon sauveur.

  • xyz , 16 Fév 2013 à 11:52 @ 11 h 52 min

    Coûtant deux milliards d’euros par an à la sécu. il fallait bien trouver une raison de préparer sa suppression de la liste des produits remboursés. Alors une bonne argumentation scientifico politique tombe à point nommé pour préparer le terrain.

    Maintenons les cotisations.

    Maintenons l’A.M.E qui assure le remboursement à 100 % de tous les médicaments,actes aux ét séjours hospitaliers aux étrangers en situation irrégulière et à leur famille.

    Finançons les salles de shoots et la circoncision.

    Mais supprimons un à un ( ou plutôt liste par listes) les médicaments utiles

    Et … tout ira pour le mieux.

    Quand un quelconque Monsieur EVEN viendra t- il nous dire que l’anesthésie n’est qu’un médicament ” de confort ” ?

  • Goupille , 16 Fév 2013 à 12:01 @ 12 h 01 min

    Le problème est – et, sur un site “libéral”, je vais me faire insulter – que : sans malade, pas de médecin, pas de labo, etc. Toute la médecine allopathique repose sur ce postulat.

    Primum, non tomber malade… Peu de graisses, peu de sucre, pas de viande, pas de conservateurs, colorants, résidus de phythosanitaires et pesticides, pas de malbouffe toute préparée, plus de légumes, plus d’exercice, de la respiration profonde : et ne restent plus que les maladies non induites.

    C’est révolutionnaire, et c’est pourquoi tout continue comme avant, comme après l’empoisonnement des terres dans les années 60, comme après les mises en garde écolos des années 70, comme après le colloque sur Santé et Cancer du Défunt Professeur Mathé dans les années 80…
    Et, puisque c’est révolutionnaire, osons tout : de la médecine extrême-orientale d’entretien du terrain, du shiatsu, par exemple.

    Mauvais pour le tiroir-caisse de certains, tout cela.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen