Cholestérol : Une arnaque qui coûte plus de deux milliards d’euros par an à la sécurité sociale

Scandale. Selon le Pr Philippe Even, le cholestérol est “un ennemi imaginaire”, ce qui en fait “la plus grande erreur médicale de tous les temps” en même temps que “la plus grande arnaque, escroquerie de l’industrie pharmaceutique”. Ainsi, si nos artères se bouchent, ce n’est pas la faute du cholestérol tandis que ce dernier “est indispensables pour nos fonctions essentielles” (cardiaque, cérébrale, musculaire, etc.), “une molécule vitale” donc. Aux États-Unis, 400 000 cas de diabètes ont été provoqués par les statines, ces médicaments remboursés par la Sécurité sociale (coût annuel : plus de 2 milliards d’euros). “C’est l’heure de leur belle mort” avec l’arrivée de génériques en juin 2013, explique toutefois l’auteur de La vérité sur le cholestérol (aux édition du Cherche-midi) sur BFM TV :

Autres articles

78 Commentaires

  • PATRHAUT , 16 février 2013 @ 17 h 24 min

    Il n’existe évidemment pas deux molécules différentes de cholestérol. Mais le cholestérol est véhiculé dans le sang par des systèmes de transport aux rôles très différents : les lipoprotéines LDL (lipoprotéines de petite densité) et HDL (lipoprotéines de haute densité). C’est pour cela qu’on distingue le cholestérol-HDL et le cholestérol-LDL, l’ensemble formant le cholestérol total.
    Les HDL récupèrent le cholestérol dans les organes qui en ont trop pour le rapporter au foie où il est éliminé. Elles ont la faculté de nettoyer nos artères de tous les dépôts lipidiques de mauvaise qualité et de réduire le risque de voir apparaître une plaque athéromateuse. On parle de “bon cholestérol”.
    Les LDL déposent le cholestérol sur les parois des artères. Il se forme alors, petit à petit, de véritables plaques de graisse, appelées athéromes. On parle dans ce cas de “mauvais cholestérol”.
    Les études épidémiologiques ont permis de montrer que l’excès de “mauvais cholestérol” et le manque de “bon cholestérol” étaient des facteurs de risque de maladie cardio-vasculaire. Le cholestérol est un des agents responsables de l’athérosclérose qui conduit aux maladies cardio-vasculaires.
    Quant aux risques des produits utilisés, statines ou non, voilà un bon moment qu’ils sont étudiés notamment dans les études dites Framingham, réunissant des cohortes de malades énormes et à long terme.
    Bien-sûr qu il faut insister sur le régime alimentaire et l hygiène de vie dont larrêt du tabac et l exercice physique, mais lorsque les risques de développer des complications sont trop élevés, il faut traiter !

  • PATRHAUT , 16 février 2013 @ 17 h 27 min

    J espère que tout le monde a compris : c’est le nombre des malades qui est énorme, pas les malades eux-mêmes, quoique l obésité est un facteur de risque …

  • PATRHAUT , 16 février 2013 @ 17 h 33 min

    dans toute règle, à commencer la grammaire française, il y a des exceptions et en médecine, plus qu’ailleurs, il n y a que des cas particuliers. Ainsi, vous êtes peut-être l exception qui confirme une règle ou un cas où les statines ne devaient pas être utilisées. Ceci ne veut pas dire qu elles n ont aucune utilité ouq elles auront à coup sûr les mêmes effets (bénéfiques ou secondaires) sur les autres où elles auront été prescrites à bon escient. La médecine ne se fait pas à coup de “moi, je…”

  • PATRHAUT , 16 février 2013 @ 17 h 37 min

    cf plus haut, s’il vous plaît et arrêter de donner des “conseils” dont vous ne supporterez aucune conséquence si quelqu un les suit. ça suffit maintenant !

  • PATRHAUT , 16 février 2013 @ 17 h 40 min

    voir ça avec votre cardiologue qui, lui, doit savoir pourquoi il vous traite, ce qui n’est pas le cas de Philippe Lemaire qui, jusquà preuve du contraire, n est pas cardiologue !

  • PATRHAUT , 16 février 2013 @ 17 h 42 min

    et j’ajoute que votre cardiologue connaît forcément de Lorgeril, les études citées plus haut et peut décider en toute connaissance de cause ce qu’il est bien de faire. Ce nest pas le cas de Philippe Lemaire qui nest quun malade (impatient)

  • Philippe Lemaire , 16 février 2013 @ 17 h 44 min

    L’opposition bon et mauvais cholestérol ne correspond pas à une réalité significative. Les plaques de cholestérol ne peuvent boucher comme on dit improprement qu au maximum 10 pour cent d une artère et ne sont donc pas la cause réelle des AVC.
    Non seulement les statines sont de véritables poisons (je l ai hélas expérimenté) mais faire baisser abusivement le cholestérol par des méthodes naturelles n est pas forcément positif. Pour éviter les maladies cardio vasculaires il y a des choses à faire : exercices physiques, arrêt du tabac, diète méditerranéenne (qui n est pas un régime anticholestérol). Mesurer son taux de cholestérol n a en fait aucun intérêt (à part enrichir certains laboratoires)

Les commentaires sont fermés.