Manifs pour Tous : à l’avenir, quelle stratégie adopter ?

Le printemps 2013 aura été marque par plusieurs mois de mobilisation intensive pour la défense de notre modèle de civilisation a travers le mariage hétérosexuel monogame. Afin que ce mouvement puisse perdurer et arriver a ses fins, il est nécessaire de bien analyser le rapport de force actuellement a l’œuvre, afin d’en déduire la stratégie la plus efficace a adopter.

Notre adversaire : le pouvoir et ses satellites

Au cours des derniers mois, pour étouffer la contestation a la loi Taubira, le gouvernement aura pu s’appuyer sur les moyens de l’appareil d’État : appareil policier, par définition aux ordres du ministre de l’intérieur Manuel Valls, et appareil judiciaire, par définition aux ordres du ministre de la justice Christiane Taubira via le parquet. Le gouvernement a aussi pu compter sur le soutien de ses satellites que sont les corps intermédiaires, dont les membres sont a 90% opposés a nos idées : magistrature (via le Syndicat de la Magistrature et son célèbre “mur des cons”), médias (via le Syndicat National des Journalistes), enseignement (via la plupart des syndicats qui y officient et des associations qui y militent).

Nos soutiens : l’univers catholique

Le mouvement de contestation de ces derniers mois a été essentiellement porté par le monde catholique et ses réseaux, dont une analyse sociologique permet de cerner les forces et les faiblesses afin d’optimiser leur emploi militant. Au nombre de ses points faibles, le catholique type a souvent une faible capacité au rapport de force, en raison de son conditionnement a la contrition et au repentir, ainsi qu’une aptitude réduite a l’analyse politique, en raison de sa tendance (honorable) a raisonner en terme de vérité et non en terme de puissance (caractère “impolitique” déjà soulevé par des penseurs tels Julien Freund). Au nombre de ses points forts, le catholique type est persévérant (en raison de son attachement a la vérité), et souvent doué en organisation (surtout si passé par le milieu scout). En résumé : autant la sociologie LMPT n’est pas adaptée a des actions type blocage de rue avec incendie de pneus et affrontement physique avec les forces de l’ordre, autant elle est parfaitement adaptée aux actions de longue durée a forte charge symbolique dont les “Veilleurs debout” constituent l’une des meilleures illustration. Face a un adversaire rompu au combat culturel et disposant du pouvoir de coercition, mais trop sur de lui et trop prompt a s’en servir, notre objectif doit être de l’amener a suremployer ce pouvoir de coercition par des actions symboliques de harcèlement, afin de l’amener a révéler sa nature violente et injuste.

Le modèle des cercles concentriques

On peut représenter les personnes a convaincre comme appartenant a quatre cercles concentriques, chaque action partant du premier cercle et ayant pour but de rayonner autant que possible vers les cercles extérieurs sans se couper des premiers.

  • Le premier cercle est composé des militants membres des mouvements activistes qui gravitent autour de La Manif Pour Tous, a l’exclusion de celle ci : Camping Pour Tous, Hommen, Veilleurs, Printemps Français, Antigones,… Ces personnes sont convaincues par définition.
  • Le second cercle est composé des opposants a la loi Taubira au sens large, et représentés par la Manif Pour Tous et ses responsables.Ces personnes sont également convaincues sur le fond, mais soumises a des contraintes légales et potentiellement critiques sur la forme.
  • Le troisième cercle est composé des opposants structurels a François Hollande et a son camp politique : il compte structurellement 50% des français et est représenté par l’UMP et ses responsables. Ces personnes sont pour l’essentiel favorable a notre cause (d’après les sondages), mais avec de nombreuses exceptions, et ne la considèrent pas comme une cause prioritaire justifiant un engagement ferme en sa faveur.
  • Le dernier cercle est composé de la société française dans son ensemble , représentée par les corps intermédiaires jouant un rôle d’influence sur l’opinion : médias, justice, éducation. Ceux ci nous sont, au mieux indifférents, au pire et dans leur grande majorité, hostiles.

L’emprisonnement de Nicolas Bernard Buss constitue un cas d’école de rayonnement optimal au sein des cercles : les trois premiers ont été totalement conquis a notre cause, et de nombreuses défection en notre faveur ont été enregistrées sur le quatrième.

La stratégie a adopter : le “combat asymétrique non-violent”

Théorisée par le politologue américain Gene Sharp dans son ouvrage “De la dictature à la démocratie” et mise en œuvre notamment par le syndicat chrétien Solidarnosc en Pologne soviétique, cette stratégie vise a désolidariser la population du pouvoir en place, en particulier en détruisant la puissance symbolique du couple sanctions/récompenses sur lequel il fonde sa légitimité. L’inversion au cours des derniers mois de la symbolique de la Garde a vue auprès des militants pointée notamment par la blogueuse Gabrielle Cluzel, passant de l’image déshonorante du délinquant a celle honorable du martyr, et d’autre part la dénonciation du modèle de société consumériste et hédoniste et de sa promesse de bien être matériel par une part croissante de la population, montre l’étendue des opportunités qui nous sont ouvertes dans ce domaine.

Conclusion : un combat spirituel

Au stade actuel du mouvement amorcé il y a quelques mois, nous devons avoir conscience que le combat que nous menons est essentiellement de nature spirituelle, plus que politique. Notre objectif, condensé dans l’acronyme “ONLR”, n’est pas tant de revenir sur une loi que sur l’esprit qui a inspiré cette loi. L’engagement corps et âme du monde catholique au cours des derniers mois, revendiqué par le politologue Patrick Buisson sous le terme de “populisme chrétien”, s’explique par le fait qu’il ait permit aux catholiques de retrouver la fierté d’être ce qu’ils sont, et anticipe la responsabilité qui sera la leur dans les années a venir.

Autres articles

97 Commentaires

  • LUC+ , 15 Juil 2013 à 13:58 @ 13 h 58 min

    Non ! non ! et NON il n’y a pas que les catholiques qui sont contre cette loi !!! Vous vous marginalisez ! C’est vrai les chrétiens sont les premiers à avoir réagi !!! Mais d’autres vous suivent et l’avenir de ce mouvement DOIT prendre en compte CEUX qui se sont raliés !!! Arrètez cette manie du ‘Martyre ‘a tout prix !!! C’est en acceptant que les Chrétiens pratiquants ne sont pas les SEULS a réagir que cette lutte pourra porter ses fruits ! NON AU COMMUNAUTARISMES DE TOUTES SORTES ! Ne tombons pas dans ce piège comme nous l’a tendu L’UMP !!! Ou sinon OUI c’est foutu !!!!!!!!

  • kiki , 15 Juil 2013 à 14:02 @ 14 h 02 min

    il faudra aussi convaincre les évêques:

    sur le site de la légion d’honneur promotion juillet 2013

    par le ministère de l’intérieur

    Mgr Maillard (Armand, Henri, Paul), archevêque de Bourges (Cher) ; 43 ans de services.

  • Républicain non aliéné , 15 Juil 2013 à 14:14 @ 14 h 14 min

    Je confirme : les catholiques ne forment qu’une partie du mouvement, et pas la plus grande f actuellement. Les médias se sont focalisés sur les cathos pour à la fois bouffer du religieux et décrédibiliser en minimisant la portée de LMPT.

    C’est peut-être un bon levier pour revenir sur la scène (le satanisme des socialistes ne faisant même plus débat tant dans leurs symboles que leurs idées et comportements), mais un mauvais pour fédérer : je connais des musulmans qui ne demanderaient pas mieux qu’un micro pour exprimer à quel point ils regrettent de s’être placés en 2012 du côté de ceux qui, aujourd’hui, conchient toutes les religions.

  • géodith , 15 Juil 2013 à 14:18 @ 14 h 18 min

    Il faut aller plus loin.
    Le mariage pour tous et son idéologie sont la partie emergée d’un immense iceberg, le changement de population, la spoliation économique en font partie.
    François Hollande a un ennemi, la finance, coupons lui les vivres, faisons une greve générale qui paralyse le pays jusdqu’à sa démission.
    Entre temps il faut avancer sur le plan politique, marre de ces politicards, qui ne jouent qu’à la chaise musicale (ils attendent 2014 pour profiter, et nous le peuple, on continuera à payer : STOP !)
    Nous voulons la parole.
    Nous sommes loin d’être stupides, nous avons les yeux ouverts (merci hollandescu ) et avons notre mot à dire
    => Démocratie directe.
    Pourquoi tant d’abstention ? parce qu’une grande partie de nos concitoyens ont compris leur petit jeu (chaise musicale et ne veulent plus donner le la ).
    Nos jeunes font avec leur moyens (le temps) ce qu’il peuvent, à nous français imposables à continuer le combat avec nos armes, l’argent.
    La spoliation va continuer, on peut faire greve un mois voire plus, on sera gagnant.
    Cette greve doit être pacifique : chacun chez soi, on attend la démission de françois zero.
    nous n’avons pas d’autres ….solutions .

  • Ozzy , 15 Juil 2013 à 14:42 @ 14 h 42 min

    Je trouve votre analyse orientée et fausse, vous ne citez même pas le FN qui a participé avec Marion Le Pen et Gibert Collard !! C’est toute l’ambiguïté ce ce mouvement qui se veut apolitique mais finalement sert de vivier pour l’UMP et peut-être le PS. C’est pour cela qu’il n’a pas tant mobilisé, car c’est la France de l’entre-soi qui a défilé, celle qui aura les bons postes pour ses enfants, qui habite les beaux quartiers et se regarde le nombril, celle qui ne sera pas tant choquée que ça par la suppression du porc dans les cantines scolaires parce qu’elle envoie ses enfants en privé, celle qui avait défilé en 1984. Cette myopie a de quoi inquiéter. J’ai manifesté deux fois, j’ai l’impression avec votre article d’avoir perdu mon temps !!

  • Marie Genko , 15 Juil 2013 à 14:47 @ 14 h 47 min

    @Jean-Louis de Morcourt

    Si la démarche de votre article est excellente, vous pouvez constater par les réponses deux premiers messages ci-dessus que votre “récupération” catholique est peut-être exacte, mais en tous cas elle génère immédiatement un mécontentement !

    Il me semble extrêmement important de ne pas décourager les bonnes volontés en oubliant ceux qui ne sont pas catholiques…
    Je pense qu’il vaut mieux parler d’une majorité de gens de bonne volonté et de chrétiens favorable à LMPT.
    Il y a pas mal de Protestants et d’Orthodoxes qui ont marché contre cette loi perverse, et n’oublions pas les agnostiques et tout simplement tous les braves gens!
    J’ai même vu des musulmans barbus et enfoulardés marcher dans nos manifs.
    C’est une loi contre nature que nous souhaitons faire disparaître et toutes les forces vives de notre pays sont les bienvenues pour la détruire.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France