Monsieur Hollande, prenez ces mesures de la dernière chance contre le terrorisme ou démissionnez !

Ce ne sont pas des propos que les Français attendent de ses dirigeants et de François Hollande en premier. Ce sont des actes. Une réaction immédiate au lendemain de ce drame dont tout le monde attendait de savoir quel visage il aurait. Un drame qui se répétera si..

Déclarer l’état d’urgence est un premier pas, mais ce ne sont pas des milliers de soldats faisant les cent pas dans nos rues, devant nos monuments, qui vont faire que les terroristes vont se terrer dans leur banlieue. Fermer les frontières, c’est bien, mais c’est un peu tard. Schengen est enterré. La libre circulation des armes et des soldats d’Allah aura permis de les dissimuler jusqu’au moment opportun. Et ce moment c’était le 13 novembre à partir de 22 heures à travers Paris. Convoquer le Parlement, c’est du gadget en ces heures dramatiques. A moins de lui annoncer les mesures à prendre, s’il n’est pas trop tard.

L’impuissance de ce gouvernement et de tout autre qui n’aurait pas pris, en amont, les mesures est terrible. Ce ne sont pas des déclarations attristées, dont le ton compassionnel n’est certes pas contestable, qui vont bouleverser les éléments de cette cinquième colonne. C’est une action immédiate dont on peut douter qu’elle soit prise par ce Président et ses ministres car ils n’ont jamais eu le courage de regarder la vérité en face.

La police et la gendarmerie ont dressé des listes impressionnantes, on parle de 5 000 individus, de musulmans radicaux fichés « S », fichés dangereux, futures bombes humaines. Les laisser dans la nature aujourd’hui, c’est permettre un nouveau massacre demain, dans six mois, dans un an. Il faut les arrêter tous au cours d’une rafle gigantesque. Les placer dans un camp de barbelés, préventivement. Comme les Américains le firent, sans état d’âme, avec les japonais après Pearl Harbor. La peur doit changer de camp. Il faut que ces assassins sachent que désormais, c ‘est la guerre, et que force restera à la Loi.

Il faut aujourd’hui même arrêter la centaine et plus d’imams salafistes qui poussent au djihad les jeunes de nos villes. Et fermer leur mosquée. Comme à Lunel, dans le Gard, véritable nid de terroristes.

Il faut isoler tous les prisonniers réputés radicaux, que leurs gardiens ont clairement identifiés, dans des quartiers et prolonger leur emprisonnement ou les renvoyer dans leur pays respectif.

Il faut arrêter immédiatement ce flux migratoire insensé dont on sait qu’il cache des dizaines de terroristes envoyés par l’État islamique. Et cela à l’échelle européenne. Autrement dit, Bruxelles doit mettre un terme à l’espace Schengen, et placer l’ensemble des migrants déjà arrivés dans des camps pour y être triés et le cas échéant renvoyés chez eux s’il est prouvé que leur vie n’est pas en danger dans leur pays d’origine.

Si Hollande n’annonce pas l’ensemble de ces mesures, il est indigne de poursuivre sa tâche.

Il est plus que temps de prendre ces décisions qui s’imposent à un chef d’Etat digne de ce nom car il a la sauvegarde de son peuple.

Articles liés

41Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Clovis , 15 novembre 2015 @ 10 h 52 min

    Oui, j’approuve ce que dit l’auteur de cet article, qui reprend d’ailleurs les suggestions de Robert Ménard. J’ai bien peur que FH soit en, train de nous enfumer magistralement. C’est d’ailleurs tout ce qu’il sait faire.

  • christ , 15 novembre 2015 @ 11 h 07 min

    c’et le ps dans son ensemble qui doit démissionner ; les bisounours ne sont pas fait pour diriger un pays quans celui ci entre dans une guerre même larvé ;

  • djimi , 15 novembre 2015 @ 11 h 38 min

    Jamais une statue ne sera assez grande
    Pour dépasser la cime du moindre peuplier
    Et les arbres ont le cœur infiniment plus tendre
    Que celui des hommes qui les ont plantés

    Pour toucher la sagesse qui ne viendra jamais
    J’échangerais la sève du premier olivier
    Contre mon sang impur d’être civilisé
    Responsable anonyme de tout le sang versé

    Fatigué, fatigué
    Fatigué du mensonge et de la vérité
    Que je croyais si belle, que je voulais aimer
    Et qui est si cruelle que je m’y suis brûlé
    Fatigué, fatigué

    Fatigué d’habiter sur la planète terre
    Sur ce grain de poussière, sur ce caillou minable
    Sur cette fausse étoile perdue dans l’univers
    Berceau de la bêtise et royaume du mal

    Où la plus évoluée parmi les créatures
    A inventé la haine, le racisme et la guerre
    Et le pouvoir maudit qui corrompt les plus purs
    Et amène le sage à cracher sur son frère

    Fatigué, fatigué
    Fatigué de parler, fatigué de me taire
    Quand on blesse un enfant quand on viole sa mère
    Quand la moitié des foules en assassine un tiers
    Fatigué, fatigué

    Fatigué de ces hommes qui ont tué les Indiens
    Massacré les baleines et bâillonné la vie,

    Exterminé les loups, mis des colliers aux chiens
    Qui ont même réussi à pourrir la pluie

    La liste est bien trop longue de tout ce qui m’écœure
    Depuis l’horreur banale du moindre fait divers
    Il n’y a plus assez de place dans mon cœur
    Pour loger la révolte, le dégoût, la colère

    Fatigué, fatigué
    Fatigué d’espérer et fatigué de croire
    A ces idées brandies comme des étendards
    Et pour lesquelles tant d’hommes ont connu l’abattoir
    Fatigué, fatigué

    Je voudrais être un arbre, boire l’eau des orages
    Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux,
    Et puis avoir la tête si haut dans les nuages
    Qu’aucun homme ne puisse y planter un drapeau

    Je voudrais être un arbre et plonger mes racines
    Au cœur de cette terre que j’aime tellement
    Et que ce putain d’homme chaque jour assassine
    Je voudrais le silence enfin, et puis le vent…

    Fatigué, fatigué
    Fatigué de haïr et fatigué d’aimer
    Surtout ne plus rien dire, ne plus jamais crier
    Fatigué des discours, des paroles sacrées
    Fatigué, fatigué

    Fatigué de sourire, fatigué de pleurer
    Fatigué de chercher quelques traces d’amour
    Dans l’océan de boue où sombre la pensée
    Fatigué, fatigué

    Renaud Sechan

  • Marino , 15 novembre 2015 @ 11 h 42 min

    Les 3 singes de la sagesse :

    Mizaru , Kikazaru and Iwazaru
    l’aveugle, le sourd, le muet

    « Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire »

  • Marcus , 15 novembre 2015 @ 11 h 58 min

    Je suis 100% d’accord avec cet article.
    Les véritables responsables de ces tueries sont les politiques gauchistes incompétentes et irresponsables qui tuent ce pays depuis plus de 35 ans (Chirac et Sarko compris).
    Et on est encore à déguster les hors d’œuvre. Les gros plats sont à suivre….
    Mais moi ce qui va m’énerver le plus, c’est demain quand je vais retourner à mon travail et que je vais entendre parler tous les gauchos qui m’entourent (une très large majorité de mes collègues). Je vais entendre : il ne faut pas généraliser, ce n’est pas ça l’Islam, c’est parce qu’on les a colonisés, c’est à cause du chômage, c’est parce qu’on est racistes envers eux, c’est à cause d’Internet qui les a radicalisés, il faut plutôt les aider que les punir, etc… etc….
    C’est dramatique pour tous les gens lucides et intelligents, mais quelque part les autres ont ce qu’ils méritent….

  • Goupille , 15 novembre 2015 @ 12 h 04 min

    Hollande et nous-mêmes héritons d’une situation patiemment forgée depuis le regroupement familial Giscard-Chirac-MEDEF…
    Hollande et sa clique de collabos n’ont fait qu’accélérer le phénomène jusqu’à la guerre civile et le chaos annoncés.

    Les bobos parisiens, bisounours bêlants et grands électeurs de socialistes à tous les niveaux, se sont pris un choc frontal. Eux sont abasourdis. Nous pas : ce qui arrive était prévisible et prévu et annoncé depuis des années. Il suffisait de lire le coran et de se renseigner sur les structures mentales de nos sympathiques concitoyens musulmans.

    Alors, Hollande va gesticuler vaguement.
    Mais ceux qui ont encore un minimum de courage doivent créer des groupes d’autodéfense, une Défense civile, pour ne pas dire des milices, qui, à tort, font référence aux HSDNH…

    Devant la lâcheté et la démission de nos supposés dirigeants, le peuple, seul, assurera la survie de lui-même, de ses enfants et de sa civilisation.

  • Marino , 15 novembre 2015 @ 12 h 31 min

    * Gilbert Collard demande la démission de François Hollande,
    “un traître à la Nation”

    – le député Gilbert Collard, proche du FN, n’a pas hésité à briser cette ligne, appelant à la démission de François Hollande et du gouvernement, les qualifiant de “traîtres à la nation, et à nos vies”, les affublant également de “guignols”.

    * Pétition DEMANDE DE DEMISSION A MR HOLLANDE

    Nous peuple FRANÇAIS demandons expressément le départ de Monsieur HOLLANDE de suite avant la faillite total de la FRANCE notre pays. D’autant qu’il est en train de la vendre aux musulmans et salafistes . En 300 jours de Présidence il ne nous a pas donné satisfaction nous lui demandons donc de partir avec élégance et faire ce geste d’élégance au moins une fois .

    LES FRANÇAIS DE FRANCE

    La Pétition DEMANDE DE DEMISSION A MR HOLLANDE , sera adressée au MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Elle est créée et écrite par la communauté PEUPLE DE FRANCE .

    Les signataires : Signez la pétition

    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2012N28764

Les commentaires sont clôturés.