Xavier Raufer : “Cette histoire d’État islamique, d’un bout à l’autre, elle est bizarre”

“Aucun groupe terroriste dans l’histoire de l’humanité n’a eu plus de chars d’assaut que l’armée française” révèle le criminologue ce samedi sur le plateau de TV Libertés. “C’est une armée mercenaire”, affirme-t-il, avant de s’interroger : “Au service de qui ? (…) Qu’est-ce qui se cache derrière ? Cette entité a-t-elle son libre-arbitre ou y a-t-il quelque chose de très trouble derrière ?” Selon Xavier Raufer, les 50 personnes les plus importantes de l’organisation terroriste ne sont pas des islamistes. “Sert-elle de faux-nez et de paravent à des Etats X ou Y de la région, et dans ce cas, lesquels ?” insiste l’expert :

Articles liés

18Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Marino , 16 novembre 2015 @ 8 h 16 min

    WASHINGTON – La plupart des armes expédiées à la demande de l’Arabie saoudite et du Qatar aux groupes rebelles syriens qui combattent le gouvernement de Bachar al-Assad parviennent au front extrémiste des djihadistes islamiques, et non aux groupes d’opposition les plus laïques que l’Occident veut renforcer, selon des responsables étatsuniens et des diplomates du Moyen-Orient.

    En décembre 2012 – La France finance les rebelles syriens dans une nouvelle offensive pour évincer Assad

    La France est apparu comme le bailleur de fonds le plus important de l’opposition armée de la Syrie et finance à présent directement les groupes rebelles autour d’Alep dans le cadre d’une nouvelle offensive pour renverser le régime d’Assad assiégé.

    Selon des sources diplomatiques, de grosses sommes d’argent ont été données, à la frontière turque, par les mandataires du gouvernement français aux commandants rebelles le mois dernier. L’argent a été utilisé pour acheter des armes à l’intérieur de la Syrie et pour financer des opérations armées contre les forces loyalistes.

    En août 2014 – Hollande a confirmé que la France a livré des armes aux rebelles syriens.

    En juin 2014 -Deux des factions les plus efficaces combattant les forces d’Assad sont les groupes extrémistes islamistes : de Jabhat al-Nosra et de l’Etat islamique d’Irak et de Syrie (EIIL ou bien EI), dont le dernier a maintenant conquis de grandes zones de territoires en Irak et menace de déstabiliser davantage l’ensemble de la région. Et ce succès est en partie dû à l’appui qu’il a reçu de deux pays du Golfe : le Qatar et l’Arabie saoudite.

    Les largesses militaires et économiques du Qatar ont profité à Jabhat al-Nosra, au point qu’un officiel qatari important a dit qu’il pouvait identifier les commandants d’al-Nosra par les blocs qu’ils contrôlent dans diverses villes syriennes. Mais l’EI est une autre affaire. Comme un responsable qatari important l’a déclaré . “l’EI est un projet saoudien”.

    La France a bénéficié dans son soutien pour le projet de changement de régime voulu par les Etats-unis et l’Arabie Saoudite (et d’Israël, NdT) en Syrie et en Irak de l’obtention d’énormes commandes de matériel militaire de la part des régimes wahhabites.

    En septembre 2015 – François Hollande avait déclaré qu’Assad devait partir

    Le Président François Hollande devant l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré lundi que son pays allait “assumer ses responsabilités” dans les efforts mondiaux visant à mettre fin aux combats en Syrie, mais que le conflit ne pourrait être résolu que si le président Bachar al-Assad était écarté du pouvoir.

  • HuGo , 16 novembre 2015 @ 8 h 19 min

    Quand même: depuis 622, soit depuis le début du passé ‘criminel’ (pour reprendre les mots Xavier Raufer) de Mahomet …ce sont 270 millions de morts violentes dues à l’Islam (mais ce ne sont pas de islamistes -XR- !!!!) ….dur à avaler…le problème n’est donc pas l’idéologie sectaire qui sous-tend tous les agités. Bien, alors, ….sûr qu’ainsi on comprend plus….et les prêches salafistes et d’autres sectes islamistes, la multiplication des mosquées, l’éradication acceptée des églises et de la Croix sur les terres ‘islamistes’ et l’immigration de masse, essentiellement mohamétane, sous prétexte de devoir moral ?
    Si on ne nomme pas la chose, on tombe dans le déni ! C’est vrai !

  • Paul-Emic , 16 novembre 2015 @ 8 h 37 min

    il y a un fait c’est que des véhicules appartenant aux USA, des Toyotas en l’occurrence, sont arrivées dans les mains des “rebelles” et qu’on a retrouvé la trace de parachutages d’armes US lorsque récemment les troupes irakiennes ont réussi à remonter un peu vers le Nord. Le général irakien qui montrait cela était complètement remonté contre son “allié” US.
    Pour mémoire, c’est une situation que l’on a connu pendant la guerre d’Algérie où plusieurs fois il est apparu que le FLN était armé par les Américains.

  • Parole , 16 novembre 2015 @ 8 h 53 min

    LE QATAR, L’ ARABIE SAOUDITE …………………il a du nez ce monsieur
    Xavier Raufer !!!

  • delaye , 16 novembre 2015 @ 9 h 40 min

    C’est cette pourriture de H qu’il faut écarter du pouvoir. Combien de lois anti-françaises va-t’il encore promulguer jusqu’à 2017?

  • claudine , 16 novembre 2015 @ 10 h 35 min

    Très bonne question !!!! Qui est derrière ???? Ce n’est pas fortuit !

  • Tonio , 16 novembre 2015 @ 12 h 39 min

    “… le but de l’administration Obama a toujours été de renverser le gouvernement syrien. Pour y installer…? qui ?
    Israël et son “Eretz Israel”: de l’eau, des terres comme Canaan ( tout ça gratis, comme promis à Moïse), du pétrole, du gaz; en passant on mettrait la main sur le petit et inutile Liban, un protectorat de plus au P.-O. ça ne fait rien.

    Et qui finance ces opérations de déstabilisation ? Soros, bien sûr et son coreligionnaire Rockefeller, de vieux amis.
    Et cela vous étonne ? Relisez votre bible tout y est déjà annoncé …

Les commentaires sont clôturés.