Éric Zemmour soutient Christian Vanneste et allume Jean-François Copé

Jeudi matin sur RTL, Éric Zemmour a pris la défense du député UMP du Nord Christian Vanneste, au centre d’une polémique depuis mercredi matin.

“C’est l’alliance des ignorants et des lâches. Les ignorants qui crient au révisionnisme historique alors que ce sont eux qui falsifient l’Histoire. Des lâches qui crient avec les loups de peur d’être accusé d’homophobie” a dénoncé le célèbre chroniqueur réac’.

“Jamais les homosexuels français n’ont été envoyés dans des camps de concentration pour leur orientation sexuelle. En Allemagne, si. En France, non. Les seuls Français qui ont été envoyés dans ce sens furent des Alsaciens citoyens du Grand Reich donc allemands”, a rappelé Éric Zemmour.

Serge Klarsfeld, qui a consacré sa vie à l’étude des camps de concentration, confirme les propos de Vanneste sans l’ombre d’une hésitation. Il y eu surement des homosexuels dans les camps parce qu’ils étaient résistants, communistes, juifs ou tziganes. Le reste est manipulation, propagande, réécriture par l’idéologie d’une Histoire de plus en plus ignorées. Elaboration idéologique d’une fierté homosexuelle qui aurait besoin de se fonder sur une grande persécution”.

Au passage, le secrétaire national de l’UMP en prend pour son grade : “En excluant Christian Vanneste, l’UMP ressuscite les pratiques staliniennes d’un temps lointain. A l’époque Maurice Thorez était le premier secretaire du Parti communiste français. On ignorait que Jean-François Copé l’avait pris pour modèle”

Une chronique “scandaleuse”, “passible de poursuites judiciaires pour négationnisme et homophobie” selon certains

Autres articles

6 Commentaires

  • CHRETIEN , 16 février 2012 @ 14 h 01 min

    Bravo Zemmour,

    les francmaçons veulent sans cesse réécrire l’histoire pour nous abrutir et faire de nous des moutons pour instaurer leur NOUVEL ORDRE MONDIAL !!!

    Resistons avec Vanneste !!!

  • Ernest Petiot , 16 février 2012 @ 16 h 09 min

    Si Vanneste est sincere dans sa demarche ( on subodore quelque mouvement tactique pre-electoral…) il aurait du quitter le radeau de la meduse depuis des lustres.

    Personne ne parle du taux 200 fois plus eleve d’infection au virus HIV des homosexuels et des 72 % du chiffre total de syphillis qu’ils capitalisent alors qu’ils representent 1,6 % de la population…. ( Chifffres etude PREVAGAY de l’INVS novembre 2009 ).

    Le ‘bare-backing’ , sorte de roulette russe pratiquee dans les lieux specialises consistant a avoir le plus de relations sexuelles possible sans protection est la marque de fabrique de cette aberration comportementale. C’est tout simplement inadmissible d’un point de vue prophylactique.

    Il faut en finir avec cette inquisition omnipresente qui annihile tout debat intellectuel sur cette question.

  • mais encore... peux mieux faire.. , 16 février 2012 @ 19 h 00 min

    Heu..ben si vous en parlez vous..et je ne constate aucune levée de boucliers…que le taux de VIH soit plus élevé chez la population dite “gay” n’est pas un fait nouveau, ce n’est pas non plus un fait caché…je ne connaissait pas le taux exact, mais apparemment vous citez une étude qui en fait part…donc encore une fois, pas d’omerta…
    La pratique dont vous parlez à la fin,..je faisait la même étant adolescent (et pourtant je suis farouchement hétéro!) sauf qu’on se protégeait, et que moi c’était avec des partenaires de sexe opposé (que de bons et agréables souvenirs de perversion!^^)bon ceci étant dit, on approuve ou pas, chacun sa morale propre, rien n’est contraire à la loi..
    j’en arrive au coeur du sujet…qu’ éspèrez vous donc démontrer, que voulez-vous donc dire en faisant ce constat factuel? Parce que je sens que le sujet vous tient à coeur mais je n’arrive pas à saisir le sens réél de votre argumentaire; ni le lien avec cet article, mis à part l’homosexualité, mais ça fait un peu léger non?

  • Ernest Petiot , 16 février 2012 @ 21 h 01 min

    Les homosexuels sont les vaches sacrees de la republique. Il est interdit d’evoquer le desastre sanitaire que leur comportement a genere depuis l’apparition du SIDA sauf a etre taxe d’homophobe. C’est pourtant bien d’un probleme sanitaire dont il s’agit et, partant, d’interet public.
    A tel point que le centre national de transfusion sanguine refuse les dons de sang d’homosexuels ( directive mnistere de la sante ) ( en vigueur… )

    Des centaines de personnes ont ete contaminees suite a des transfusions lors d’operation chirurgicales ou autres accidents de la route par des individus au comportement irresponsable et inconsequent et on fait comme si il ne se passait rien par refus de ‘ stigmatiser ‘.

    Faut-il rappeller que le Sida a fait 30 000 morts dans la seule ville de San Fransisco entre 1985 et 1995….

    Il est grand temps de mettre les homosexuels devant leur responsabilites et de leur demander des comptes.

    Ce que la sortie de Vanneste omet de preciser c’est que sur 63 homosexuels deportes ( en zone Allemande ) 52 sont rentres a la maison. Le bilan est donc de 11 morts sur toute la duree de la guerre ( source musee national de la resistance cite par le journaliste Paul Parant du journal TETU) Des chiffres qui ne manquent pas d’interroger les consciences a plus d’un titre.

  • ostrogone , 21 février 2012 @ 10 h 34 min

    erratum, c’est Thierry Séchan et non Pierre Seel qui a écrit à M. Vanneste

Les commentaires sont fermés.