Éric Zemmour : La finance, voilà l’ennemie…

Z comme Zemmour. “C’est une campagne française : 10 candidats mais un seul ennemi : la finance”, note lundi sur RTL Éric Zemmour. “De François Hollande à Jacques Cheminade, tous, ils veulent la réguler, la régenter, la dominer, la corseter, l’étriper, la dépecer, l’écarteler… Vieille tradition française. Les rois de France pendaient ou brûlaient leurs créanciers quand ils devaient trop d’argent. Napoléon les mettait en prison quand ils spéculaient contre le franc…” continue-t-il. “On surprendrait beaucoup Nathalie Arthaud en lui disant qu’elle est l’héritière de 40 rois et d’un empereur” s’amuse le chroniqueur réac’. “Ni droite, ni gauche, tous contre la finance et tous pour l’État, qui protège”. “Étonnant programme commun : pas le moindre Madelin qui ferait l’éloge du libéralisme, Alain Minc a depuis longtemps oublié qu’il vendait, qu’il vantait, jadis, la mondialisation heureuse. À gauche, les socialistes héritiers de Delors et de Rocard, tous ceux qui traitaient naguère les protectionnistes de réactionnaires, rasent les murs… Ils ne voudraient pas gâcher la réélection de leur frère d’arme François Hollande. Ils ne voudraient surtout pas se faire insulter par Jean-Luc Mélenchon. En 2007 encore, Nicolas Sarkozy tenait deux discours : l’un inspiré par Henri Guaino à la gloire de la nation et de l’État, l’autre, plus proche des thèses patronales, de libération des énergies dans un monde ouvert. Le second discours n’a plus cours”

Autres articles

2 Commentaires

  • la main invisible , 16 Avr 2012 à 12:17 @ 12 h 17 min

    Un départ en fanfare qui n’en fait que mieux ressortir la chute. Car chez Zemmour, c’est la chute qui fait mal. Il s’agit de mettre en parallèle le discours anti-libéral et la réalité très libérale de l’europe (que Zemmour ne semble pas porter dans son coeur). Cette vidéo n’est donc pas un plaidoyer pro-libéral loin de là

  • LECONTE DE PARIS , 17 Avr 2012 à 18:36 @ 18 h 36 min

    A défaut d’avoir des amis dans la police, M. Z. a peut-être quelques amis dans la finance…

Les commentaires sont fermés.