Le servage, c’est maintenant

Oh, il est beau le monde de la finance.

Voilà maintenant qu’il nous sort le taux d’intérêt négatif !

Le taux d’intérêt négatif vise deux objectifs : forcer les banques à prêter de l’argent et diminuer la valeur de l’euro sur les marchés afin de relancer les exportations et de créer un peu d’inflation.

Le prêt d’argent, c’est du crédit. Le crédit, c’est de l’argent qu’on n’a pas encore et une mainmise sur nos gains futurs.

Autrement dit, par le crédit, on engage par avance tout le travail qu’on réalise jusqu’à concurrence du montant dû, plus intérêts. Bien entendu, l’intérêt négatif ne profitera pas aux emprunteurs, surtout les petits emprunteurs.

Avez-vous remarqué à quel point en quelques décennies tout s’est centré autour du monde financier ?

La paie est déposée directement dans le compte bancaire, les achats sont réalisés avec nos cartes bancaires, on acquitte nos factures par paiements virtuels. Cela sans mentionner les prélèvements automatisés. Tout a été planifié, organisé, conçu et voulu pour placer la banque comme tierce partie à chaque transaction d’argent que nous faisons.

Tout cela mène à une chose : vivre par la banque et pour la banque.

Un peu partout dans le monde les banques se sont fait donner des privilèges régaliens et qui vont même au-delà de ce que les rois pouvaient faire.

Les banque créent de l’argent. La Banque d’Angleterre, mère de toutes les banques centrales, le reconnaît elle-même : l’argent est créé à partir des dettes et non à partir des dépôts via le système de réserve fractionnaire ! Voir l’excellent article La Banque d’Angleterre valide les thèses des conspirationnistes.

Outre le pouvoir de créer de l’argent, les banques ont le pouvoir de se renflouer à même les dépôts de leurs clients grâce à la complaisance crasse des « élites » politiques occidentales, c’est-à-dire leurs larbins.

Richard Le Hir, un ministre du Cabinet Parizeau et observateur lucide de notre société, écrivait : « Les dépôts de ses déposants (passifs pour elle) pourraient être convertis (quel euphémisme !) en fonds propres de la banque, sans le consentement des intéressés, pour éviter que le gouvernement ne soit lui-même obligé de la recapitaliser. Il s’agit d’une expropriation, d’une confiscation des dépôts, d’un vol au sens du code criminel (aller au delà de l’intérêt spécifique qu’on a dans la chose), en toute légalité » ( Le vol des épargnants par les banques : Chypre, un modèle pour les faillites bancaires au Canada ?).

M. Le Hir parlait du Canada mais l’Union des Républiques et Royaumes Socialistes Soviétiques d’Europe a aussi accordé à ses banques le même pouvoir que celui qu’on a employé pour sauver les banques de Chypre.

En d’autres termes, les États servent les banques en leur donnant en pâture leurs populations. Au Québec, on traiterait l’État de « pimp », mot anglais désignant un mac’, un proxénète.

Le roi est nu.

On est difficilement autonome quand un tiers a le pouvoir de s’approprier notre avoir d’un simple coup de plume et d’en disposer à sa guise. Vous vous pensez « autonome financièrement » avec cent mille ou un million d’euros dans votre compte de banque ou dans des titres financiers ? Attendez !

Christine Lagarde nous annonce en plus, en marge de Davos 2014, que l’économie a besoin d’un « reset », en bon français une remise à zéro.

Bref, si vous préférez, vous êtes la poule à plumer. Vous ne le saviez pas mais c’est votre rôle dans le Grand Ordonnancement des choses. Et ce Grand Ordonnancement vacille sur sa base puisqu’il ne peut plus se maintenir sans l’apport du gain d’autrui. Si vous aviez besoin d’un signe supplémentaire que notre monde tel que nous le connaissons se prépare à s’effondrer, le voilà.

Martin Prescott, de Moneymakeredge, un spécialiste du trading, indique la marche à suivre pour préserver vos avoirs.

L’avenir appartient à ceux qui ont des valeurs tangibles. Et de la lucidité. Quant aux autres, ils vivront un nouveau servage.

Victor Survivaliste est blogueur sur le survivalisme et la prévoyance.

Autres articles

5 Commentaires

  • xrayzoulou , 16 Juin 2014 à 19:45 @ 19 h 45 min

    Bientôt nous irons faire la manche !!!

  • Gisèle , 17 Juin 2014 à 10:40 @ 10 h 40 min

    Les générations futures sont dépouillées jour après jour . Le patrimoine immobilier familial , le patrimoine culturel régional , leur retraite future , la liberté de croire , de penser , de défendre , de s’instruire justement …..
    Le N.O.M s’installe ….
    * Mais c’est quand ils fêteront leur victoire , qu’ils se croiront vainqueurs que j’arriverai ……*

  • François2 , 17 Juin 2014 à 11:40 @ 11 h 40 min

    Le servage est toujours d’actualité : c’est bien le but des francs-maçons de mettre le peuple en servage.

  • durendal , 17 Juin 2014 à 19:38 @ 19 h 38 min

    Non, mais la révolution.

  • superjem , 20 Juil 2014 à 7:55 @ 7 h 55 min

    Sans oublier le discours occulte de Christine Lagarde au National Press Club…
    http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/07/christine-lagarde-sadonne-la-reduction.html

Les commentaires sont fermés.