Mistral : la France soumise à tous les vents…

Photo Wikimedia Commons : Le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Mistral

Champagne ! la France a connu une croissance de 0,3% au 3e trimestre. Trois fois plus que l’Allemagne. A force de ne plus connaître que la médiocrité, on se contente de peu. Ces chiffres sont dérisoires. Ils ne permettront nullement de réduire le chômage. Si l’Allemagne, manifestement victime de la politique anti-russe que les Etats-Unis imposent à l’Europe, fait moins bien, l’Espagne et la Grèce rebondissent plus (0,5 et 0,7%), à partir d’une pauvreté qui en s’accentuant est devenue plus compétitive. Entre le nord de l’Europe, qui a procédé aux réformes structurelles nécessaires, parfois sans adopter pour autant l’Euro et le sud qui s’est imposé un régime sévère d’appauvrissement, la France n’a fait ni les réformes ni subi la cure draconienne. A son habitude, elle s’est tenue dans la voie moyenne, c’est-à-dire médiocre. Non seulement la croissance est insuffisante, mais elle est même franchement mauvaise, puisqu’elle cache sous une légère augmentation un recul qui annonce des lendemains plus difficiles encore. En effet, la petite croissance s’appuie sur la consommation des ménages (0,2%), et surtout sur la dépense publique de fonctionnement (0,8%). Les investissements, la création de richesse, diminuent : – 0,6% ; les investissements publics de – 1,2% et ceux de ménages, le logement essentiellement, de -1,7%. Quand on augmente la dépense sans augmenter la richesse, cela se traduit par des déséquilibres, notamment pour le commerce extérieur qui dit la vérité sur l’évolution du pays au 3e trimestre. Les exportations croissent de 0,3% et les importations de 1,2%. Le déficit se creuse de 1,2 Milliard à 15,4 Milliards. Le solde déficitaire manufacturier est le plus élevé depuis le 3e trimestre 2011. Les importations d’automobiles ont cru de 2,9% malgré la bonne tenue des marques françaises, puisque leurs véhicules sont pour les petites cylindrées surtout fabriquées à l’étranger. Bref, nos collectivités territoriales, qui vont continuer à augmenter leurs impôts, dépensent plus et nos usines produisent moins : cherchez l’erreur !

Dans ce contexte, la vente de deux Mistral à la Russie revêt une double signification économique et politique. En effet, puisqu’il s’agit d’un contrat entre Etats, c’est la France qui subirait le coût d’une annulation. Les tergiversations assez minables de notre exécutif sur la question semblent se situer essentiellement sur le plan économique, l’alignement sur les Etats-Unis paraissant la constante politique. Soit nous dénonçons le contrat, et nous devrons rembourser la part des bateaux déjà payée par la Russie, verser en outre des indemnités, et nous retrouver avec un bateau que notre marine n’a pas les moyens d’acheter et d’utiliser, qu’aucun autre pays n’a manifesté le désir d’acheter. Les chantiers STX de Saint Nazaire seront en panne pour le second Mistral et un millier d’emplois menacés. Des problèmes annexes se poseront : les poupes ont été construites en Russie ; celle-ci considérera que la rupture du contrat lui permet d’utiliser les plans pour construire les BPC elle-même. En outre, la crédibilité du pays sera atteinte, et son industrie d’armement touchée. Que va devenir la vente éventuelle des « Rafale » à l’Inde ? Mais, par ailleurs, la Pologne qui est à la pointe de l’opposition de l’Europe à la Russie du Président Poutine constituerait un marché de 12 Milliards ouvert à la France, avec près de 6 Milliards pour le bouclier anti-missiles de MBDA/Thalès. On voit se dessiner le chantage…

C’est sur le plan politique qu’il faut donc se situer, pour honorer le contrat avec la Russie et pour le faire avec grandeur. Il est déjà arrivé à la France de soumettre des livraisons d’armes à embargo pour des raisons politiques. Ce fut le cas après la guerre des 6 jours, lorsque la France mit fin à la livraison de « Mirage » à Israël en 1969. On peut par amitié pour Israël regretter cette décision, mais elle correspondait à une politique qui visait à affirmer l’indépendance de notre pays à l’égard des Etats-Unis et à reprendre pied dans le monde arabe. Cela s’est traduit d’ailleurs par de nombreux contrats de fourniture d’armement à des pays arabes. De même, aujourd’hui, la France peut affirmer son indépendance en devenant l’interlocuteur privilégié de la Russie en Europe, en disant clairement qu’elle n’est pas solidaire de la guerre froide que les Etats-Unis continuent d’entretenir avec la Russie. Mais cela implique la livraison des Mistral à la marine russe. Quant aux éternuements des pays qui, à force de craindre la Russie d’une manière pathologique, ont conduit à humilier et à ostraciser ce pays dont la fierté est prompte à réanimer le nationalisme, il faut leur donner une importance limitée. Ce sont les mêmes qui ont suivi aveuglément l’Amérique dans son aventure irakienne, quand la France avait vu juste. On se souvient de la réponse cinglante de Chirac aux deux lettres adressées par 10 et 8 pays candidats à l’Union Européenne et membres de celle-ci, et dont il apparaissait clairement qu’ils agissaient comme clients de l’oncle Sam. Enfin, en matière de ventes d’armes, la solidarité européenne est un vain mot : la Pologne est équipée en F16 américains, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne réalisent l’Eurofighter , le rival heureux du Rafale, et le suédois Gripen NG de Saab vient de s’imposer au Brésil. Si les alliances industrielles sont parfois efficaces, dans un domaine de grande concurrence, il n’y a aucune raison pour que l’alignement de notre pays soit un handicap supplémentaire. Il faut au contraire à la fois pratiquer l’indépendance politique et le souci de nos intérêts économiques, l’un en premier, l’autre en second. La livraison des Mistral les réunit à l’évidence.

Autres articles

60 Commentaires

  • Alex , 17 Nov 2014 à 17:45 @ 17 h 45 min

    Prenez du recul sur les événements et constatez comme moi les choses suivantes :

    L’humanité entière fonctionne toujours selon des modèles de comportements préhistoriques avec des régimes de féodalités, partout dans le monde, y compris dans les pays démocratiques tel que la France ou les USA.

    L’Homme descendrait du singe.

    Les chimpanzés sont une espèce très violente, qui sans cesse cherche à régler le moindre conflit par le combat au prix de nombreuses victimes.

    Les singes bonobos eux gèrent les conflits par le sexe et les femelles sont dominantes, il n’y a donc jamais de combats chez les bonobos.

    L’Homme emprunte certainement un peu à tout cela et il est un animal unique qui peut choisir d’exprimer les réflexes conditionnés de son cerveau animal ou de les contredire par la volonté et par le conditionnement de son environnement social.

    Lorsqu’on parle de la guerre, des armes de guerre ou des Mistrals, il faut donc comprendre ce qu’est l’espèce humaine et ce qui induit chez elle ses comportements guerriers, suicidaires ou auto-destructeurs.

    Que cela soit l’homosexualité, les bombes atomiques, les guerres, le suicide, la pollution, tout cela appartient au comportement de l’espèce humaine sur terre.

    Tous les humains n’ont pas développé la même capacité à contredire leurs réflexes conditionnés animaliers et issus de la préhistoire.

    Il en résulte une multitude de peuples, de cultures, de langues, de conditionnements, de formatages, de tribus, de croyances qui partout sur terre sont diversement évolués et qui partout sur terre se font la guerre, d’une façon ou d’une autre.

    On peut idéaliser l’Homme, mais on ne peut pas changer sa génétique, donc ses comportements ou la vitesse d’évolution de ses comportements.

    Pour cela il faut reconnaitre que l’humanité est en guerre et qu’elle le sera toujours jusqu’à son auto-destruction définitive sauf si elle modifie son comportement.

    D’ici là, pour que cesse les guerres, il faut qu’un seigneur féodal domine tous les autres seigneur féodaux.

    Depuis la fin de la seconde guerre mondiale les USA sont ce seigneur féodal et grâce à cela depuis la fin de la seconde guerre mondiale l’espèce humaine n’a pas péri dans une guerre atomique.

    Grâce à cela la Russie, la Chine et le monde musulman n’ont pas tiré de bombe atomique, n’ont pas dramatiquement détruit avec ces armes le biotope de la terre et l’espèce humaine sur terre.

    Oui, tous les seigneurs féodaux sont diversement pourris, autant que peuvent l’être les comportements de l’espèce humaine et c’est justement pour cela, qu’ils doivent tous être dominé par une même tutelle, pour qu’ils cessent tous de ce faire la guerre.

    La Russie et la Chine remettent aujourd’hui en question cette fragile harmonie, alors que Obama et les USA prétendent renoncer à protéger l’Europe…

    Nous retournons donc à la lutte totale des féodalités entre elle, cette même lutte qui fut à l’origine de la première et de la seconde guerre mondiale.

    Dans ce contexte la paradigme militaire anglo-saxon est le seul qui puisse permettre à court terme, la survie de l’espèce humaine, malgré les éventuels aspects féodaux des USA, néanmoins bien moins marqués que chez les dictatures de Russie, de Chine et d’Iran.

  • Christiane , 17 Nov 2014 à 17:53 @ 17 h 53 min

    @Marie-France, je suis d’accord, je hais les Américains pour tout le mal qu’ils continuent de semer depuis la première guerre mondiale et même, en ce qui nous concerne directement depuis la révolution: : misère des peuples, destruction de pays prospères, désordre économique, social et sociétal, création d’un terrorisme dont ils se servent pour implanter la terreur et l’horreur afin de pouvoir exercer un chantage honteux pour l’amour du pétro-dollar; Mais, leur hégémonie touche à sa fin: ils vont, sous
    peu, connaître ce qu’ils font endurer aux autres: l’effondrement de leur économie avec la fin de règne du dollar. et, je dois dire que je m’en réjouis.
    Il ne faut pas oublier que leur premier crime contre l’humanité a été le massacre concerté des Indiens
    d’ Amérique, les vrais autochtones.
    Les occidentaux, en particulier cet ectoplasme qui nous sert de président, devraient agir dans les intérêts de leur peuple et de leur pays; si demain, ils sont au bord du gouffre, qu’ils ne comptent pas sur les Amerlocs pour leur tendre une main secourable, ces derniers feront tout pour les achever; c’est exactement le but de leur politique.
    Alex doit être sourd et aveugle aux réalités qui s’imposent à nous tous à moins qu’il ne soit comme nos médias, vendu au politiquement correct.
    J’espère que Vladimir Pöutine qui lui, défend son pays et les intérêts de son peuple mette les USA à genoux; nous connaîtrons enfin la paix.

  • pas dupe , 17 Nov 2014 à 18:03 @ 18 h 03 min

    montecristo,

    Au printemps dernier, souvenez-vous, Kerry voulait que la France cédât ces Mistrals !
    A quel prix ???

    En 2009, je crois, des américains voulaient faire passer une loi au Congrès pour interdire aux états européens de vendre de l’armement à la Russie !!!!! J’ignore si cette loi fut votée !!!

    Petit rappel !!

    “…calendrier prévisionnel militaire des États-Unis enjoint le Pentagone de se préparer à déclencher jusqu’à une demie douzaine de guerres simultanément, y compris des guerres dans lesquelles les adversaires possèdent des armes nucléaires.

    “Ce n’est pas les USA qui se battent ils utilisent des tiers

    “Ce document, intitulé « Ensuring a Strong Defense for the Future » (« Assurer une défense forte pour le futur »), a été rédigé par le National Defense Panel, un groupe d’anciens hauts responsables civils et militaires, missionnés par le Congrès pour fournir un regard critique sur le calendrier prévisionnel officiel du Pentagone publié cette année, le plan quadriennal de défense 2014…”
    http://www.les-crises.fr/les-plans-de-washington-pour-une-guerre-mondiale-par-patrick-martin/

  • pas dupe , 17 Nov 2014 à 18:04 @ 18 h 04 min

    Désolé, j’ai fait du nettoyage de texte et j’ai avalé la fin de ma phrase !

    “Au printemps dernier, souvenez-vous, Kerry voulait que la France cédât ces Mistrals à l’Otan !”

  • pas dupe , 17 Nov 2014 à 18:13 @ 18 h 13 min

    Il y a des prédictions que j’ai lues il y a quelque temps, si elles se réalisent l’Angleterre et l’Amérique vont disparaître !!!
    Dans combien de temps ? je l’ignore. Le monde aura peut-être capoté avant ???

  • claude34 , 17 Nov 2014 à 18:48 @ 18 h 48 min

    Quel c…

  • claude34 , 17 Nov 2014 à 18:50 @ 18 h 50 min

    Heureusement,Poutine sait se tenir,lui.

    Il aurait dû lui mettre une baffe!

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France