Entretien avec Michel Onfray : sommes-nous finis ? Notre société est-elle décadente ?

Entretien avec Michel Onfray : sommes-nous finis ? Notre société est-elle décadente ?

Sommes-nous finis ? Sommes-nous les derniers hommes ? Notre société est-elle décadente ? En d’autres termes : est-elle au bout du rouleau ? Les crises semblent se succéder les unes aux autres en ce début de siècle, et le constat du déclin semble souvent partagé. Pourtant, les thuriféraires de cette thèse se voient souvent écarter d’un revers de main méprisant par la caste politico-médiatique actuelle et se voient accusés de « déclinisme ». Alors pour aller au fond des choses, nous vous proposons de suspendre un instant notre jugement, et d’écouter un intellectuel qui assume pleinement cet argument : Michel Onfray, qui vient de publier l’essai Décadence (Flammarion, 2017) :

Autres articles

5 Commentaires

  • Pierre 17 , 18 Fév 2017 à 11:14 @ 11 h 14 min

    Notre génération rejette les principes évangéliques seule sauvegarde de la Justice et de la Paix. De surcroît elle tue les enfants dans le sein de la mère. Les AVORTEURS seront TERRIBLEMENT CHÂTIES…

  • Droal , 19 Fév 2017 à 10:40 @ 10 h 40 min

    Le genre de type qui ne parle de RIEN et notamment d’un certain Jésus-Christ qui n’a jamais existé puisqu’on n’a jamais retrouvé le corps monté au ciel.

    Mais ce n’est pas possible, parce que pour monter au ciel il faut des avions parce que on a constaté que le corps humain est plus lourd que l’air.

    Bien sûr il y a les cathédrales, les églises, etc. témoignage pierreux d’une hallucination collective lorsque on est plusieurs et d’une hallucination individuelle lorsqu’on est tout seul.

  • Charles , 19 Fév 2017 à 22:25 @ 22 h 25 min

    Marine sur le traité CETA avec le Canada qui met en concurrence nos petites exploitations laitières de qualité (ex fromage de Neuchatel) avec des groupes industriels canadiens et transnationaux qui ne font que du volume (OGM et Transgénique).
    Il y a encore dans le monde rurale des guons qui votent UMP-LR
    sans savoir que leurs députés européistes ont voté en faveur de CETA.

    https://www.youtube.com/watch?v=lY1PZjUOxjE

  • Charles , 19 Fév 2017 à 22:56 @ 22 h 56 min

    Au point de 9 mn 30 Florian prend au piège un Zornaliste BoboBaba.
    Il lui pose une question simple et se prend les pieds dans le tapis.

    Il s’agit de la distinction artificielle créée par l’OLAF de Strasbourg
    entre l’activité en France et celle à Strasbourg des eurodéputés.
    Ceci est le soit disant fondement de la demande
    de remboursement sur Marine pour son attachée parlementaire.
    En pratique il est impossible de distinguer le temps passé pour le travail sur Strasbourg et le travail à Paris, puisque les deux sont liés.
    Il cite les affaires de corruption/conflits d’intérêts chez Schulz
    comme chez Makron et chez Fuyons sur plusieurs dossiers.

    Privatiser les barrages relève du délire européiste
    pour des raisons de dimension des risques en cas de catastrophe.
    Seul un état souverain peut assumer les coûts associés.
    Voir le cas du Japon avec Fujkushima qui est en train de fondre.
    la centrale étant détenue par un groupe privé et incapable de réparer…

    https://www.youtube.com/watch?v=dCglHfDUqeo

  • Charles , 21 Fév 2017 à 20:22 @ 20 h 22 min

    Sur la question du visage du Christ,
    Onfray est d’une singulière mauvaise foi.

    http://www.laresurrectionduchrist.com/linceul-de-turin/

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen