Valls nous donne un bac à sable et des pelles en plastique pour manifester

par Éric Martin*

Victoire, La Manif pour Tous a réussi à négocier, en dernière minute, une distribution de capotes gratuites roses fluos estampillées “ministère de l’Intérieur” pour chaque rassemblement pacifique.

Je rigole. En fait, non, je ne rigole pas : le Gouvernement co-organise, avec la Manif pour Tous, les rassemblements chaque soir de semaine devant l’Assemblée nationale. C’est Frigide Barjot qui l’a déclaré mardi soir à la sortie du ministère de l’Intérieur où elle a rencontré Manuel Valls (“Nous sommes très contents” que le gouvernement ait décidé “d’entrer dans le dialogue” et, “après avoir pris la mesure du mouvement, ait décidé de l’organiser” avec nous). En échange, avons-nous le droit à une petite reculade, même symbolique, de François Hollande sur la dénaturation du mariage ? Non. En échange, les prochains rassemblements seront autorisés par le ministère de l’Intérieur. Comme si nous vivions dans un régime d’autorisation et pas de déclaration ! Et il faudrait que nous nous réjouissions d’un tel “accord” ?

Je ne prône pas l’insurrection, seulement parce que je constate que nous n’en sommes pas capables. Les dernières semaines l’ont malheureusement montré. Car l’insurrection est légitimée par la Déclaration de 1793, notamment son article 35 : “Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.” Vous l’avez compris, l’insurrection est par essence “républicaine” ! Peut-être, à ce propos, le 24 mars, avons-nous (encore) raté une occasion historique.

“Ce n’est pas avec des manifestations coorganisées avec l’ennemi que… l’ennemi va reculer.”

Mais peu importe. Je constate comme vous que les catholiques ou les conservateurs (puisque ceux-ci forment l’immense majorité des militants anti-dénaturation donc pro-mariage les plus actifs) sont, en France, de véritables sous-citoyens, les seuls à être ignorés par le pouvoir lorsqu’ils sont plusieurs centaines de milliers dans la rue. C’est humiliant, vous ne trouvez pas ? Malgré cela, peu d’entre eux se posent vraiment des questions sur ce que nous vivons. Nous allons résumer pour eux : le Gouvernement, et avec lui, l’État, agresse, attaque, poignarde au cœur notre civilisation et nous spolie. Si, cela, ce n’est pas de la violence, je me demande bien ce que c’est ! Tenter d’empêcher cette agression, cette spoliation, c’est résister. Nous n’avons pas entamé les hostilités, ne laissons pas l’État inverser les rôles !

Alors, cessons de rêver, ce n’est pas avec des manifestations coorganisées avec l’ennemi que… l’ennemi va reculer. Il est encore possible de le mettre sur les dents et de le décourager en intervenant régulièrement, simultanément, pacifiquement, dans différents endroits de Paris (partout sauf près de l’Assemblée nationale, en fait !). Ou en lui faisant croire que nous intervenons. Outre les huées de sinistres à chacun de leur déplacements. Les CRS étant massés sur Paris, pendant ce temps, la délinquance s’installe en banlieues et la patience des habitants des quartiers difficiles montre ses limites. Si les opposants à la dénaturation du mariage et au droit à l’enfant ne cessent pas la mobilisation underground (l’autre ne servant à peu près à rien, il faut commencer à ouvrir les yeux) après le vote de la loi comme l’espère Valls, la situation va véritablement devenir intenable.

*Éric Martin est le rédacteur en chef des Nouvelles de France.

Autres articles

62 Commentaires

  • Gisèle , 17 Avr 2013 à 12:05 @ 12 h 05 min

    On ne parlemente pas avec le DIABLE !
    On ne pactise pas avec le DIABLE !

  • Faivre , 17 Avr 2013 à 12:05 @ 12 h 05 min

    La seule réponse est celle que le Cardinal vingt trois vient de publier. Les chrétiens en avaient besoin. Cette parole vient confirmer et soutenir la voie choisie depuis le début par Frigide Barjot : celle de la résistance déterminée Et pacifique. Les deux ne sont pas incompatibles.

  • Eric Martin , 17 Avr 2013 à 12:06 @ 12 h 06 min

    Co-organiser une manif avec le pouvoir contre le pouvoir, ce n’est pas ce que j’appelle résister, dsl.

  • alain , 17 Avr 2013 à 12:07 @ 12 h 07 min

    Claude a raison, il faut féliciter Frijide pour son habileté !

    Frijide l’habile est une grande politique ! un génie !

    Hier soir BFM passe en boucle son interview après son entrevue avec Valls.

    Thème “général enfin on a pu dialoguer” !

    C’est y pas mignon tout plein !

    Ce soir gazage généralisé dans le métro ! matraquage pour tous !
    Des CRS bornés empêchent 4 députés UMP d’aller à l’Assemblée.

    Y en a même un de député , celui de Belfort; qui s’est pris un coup de bouclier dans la gueule.

    C’est grandiose le “dialogue” avec Valls

    Je connaissais le Thon à la catalane, maintenant il y a le “dialogue à la catalane !”

    Tout cela est évidemment sans importance car Frijide l’habile a vu Manuel et est sortie contente de l’entretien.

    C’est l’essentiel. Chapeau l’artiste.

    Je propose aux fans de Frijide l’habile sur ce site de lui faire une standing ovation

    Eljojo le théoricien de l’inaction fine sur Nouvelles de France a raison : il faut jouer fin pour passer entre les nuages de lacrymo et les coups de matraque.

    Et surtout ! surtout l’essentiel c’est de ne pas fédérer les CRS écolos et les gendarmes mobiles socialistes contre nous. C’est eljojo qui l’a dit. Et c’est lui l’expert du ” jouer fin”

    Je suggère à Frijide l’habile qui ,hier voulait faire un don à l’Association homosexuelle LE Refuge (qui l’a refusé – argent sale) d’utiliser cet argent pour faire

    – un don au nom de la manif pour tous en faveur des policiers blessés ce soir alors qu’ils étaient agressés par des “fachos”, des groupuscules” et des “intéfristes catholiques”

    – et d’envoyer un message de félicitation à Manuel pour sa rapidité dans son action contre les “groupuscules ” qu’elle avait dénoncé.

    Thème du message “merci Manuel de m’avoir écouté. Ta Frijide”

  • Gisèle , 17 Avr 2013 à 12:08 @ 12 h 08 min

    Monsieur Valls est il marié ?
    Comment s appelle son épouse ?
    A t il des enfants ??

  • Charles , 17 Avr 2013 à 12:08 @ 12 h 08 min

    Attention Diex
    est un supertroll qui joue le “jusquauboutiste”.

    Son but etant de decredibiliser le support NDF
    et faire peur aux nouveaux lecteurs.

    Il suffit de relire tous ses coms et de retrouver les contradictions.

  • Olizefly , 17 Avr 2013 à 12:08 @ 12 h 08 min

    Pour moi, plutôt qu’une insurrection qui ne serait pas légitime puisque nous avons encore en France des élections libres il faut parier sur un combat sur le long terme qui visera non seulement à empêcher ce “mariage” et cette adoption pour les couples de même sexe mais aussi à revenir sur la loi qui autorise l’avortement, chose plus grave encore que l’adoption par les couples de même sexe. Pour cela les nouveaux médias comme Nouvelles de France ont un rôle essentiel d’information et de diversification à jouer et il serait prudent que sa rédaction se concentre sur ce rôle plutôt que d’appeler à l’insurrection contre un pouvoir élu. Si la loi passe, il faudra concentrer nos efforts pour mettre la pression sur l’UMP et le FN pour que ces partis s’engage à revenir dessus (je crois que c’est d’ailleurs chose faite pour le FN) mais aussi pour que ces partis s’engage à débanaliser l’avortement et, à terme, à l’interdire (je me rends compte que ce n’est pas aujourd’hui envisageable par ces partis). Et il faudra aussi des manifestations de soutien pour les maires qui refuseront de ce prêter à ces cérémonies simulant des mariages.

Les commentaires sont fermés.