Gauche et droite siamoises

Tribune libre de Robert Ménard*

Tout cela est pitoyable. Je ne parle pas seulement de la manière dont a été désigné Harlem Désir comme futur premier secrétaire du Parti socialiste, mais du spectacle que nous offrent gauche et droite confondues.

Commençons par le nouveau patron de la rue Solférino.

Il aura donc été nommé à l’issue de conciliabules dans la plus pure tradition socialiste.

Produit d’un accord d’appareil, de marchandages interminables – il a même fallu repousser la date limite de dépôt des motions -, de combines de courant. Un« leader minimo » se moquent déjà certains. Qui, faut-il le rappeler, a été condamné en 1998, pour avoir bénéficié d’un emploi fictif alors qu’il dirigeait SOS Racisme. Vous me direz que son challenger, Jean-Christophe Cambadélis, a, lui, été condamné dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF, et, une autre fois, pour un emploi fictif – décidément ! – dans une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés.

Match nul donc. Les éléphants socialistes avaient à choisir entre deux « ex-repris de justice »… N’est-ce pas François Hollande qui s’était engagé pendant sa campagne à ne pas s’entourer de personnes condamnées par la justice ? Vous me direz qu’Harlem Désir ne siège pas au gouvernement : il ne sera que le patron du parti majoritaire…

À droite maintenant.

Question divisions, associations de circonstances, jeu à trois bandes, arrière-pensées en tout genre, difficile d’égaler les apparatchiks de l’UMP ! Copé et Fillon sont décidément du même tonneau que leurs camarades socialistes. Et leurs meilleurs alliés. L’absolue priorité, vous l’avez compris, est au recueil des signatures nécessaires pour se présenter au vote des militants.

Le reste, chômage qui ne cesse de grimper, prix qui s’envolent, insécurité qui perdure, désindustrialisation qui nous affaiblit, quelle importance ?

Ils ont mieux à faire : se déchirer pour les meilleurs places.

*Robert Ménard est journaliste et fondateur de l’association Reporters sans frontières.

> Son blog : robertmenard.fr

Articles liés

9Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Frédérique , 17 septembre 2012 @ 13 h 16 min

    Vous vous en occuperiez vous des problèmes alors que vous n’avez plus aucun pouvoir pour les résoudre? Et bien pour le gouvernement c’est pareil. Celui-ci et celui d’avant et peut-être même avant l’avant, mais comme il faut bien s’occuper un peu, les petites lois qui sément la zizanie sont les bienvenues. Une mémorielle par ci, un mariage gay par là, ne pas oublier surtout celles qui vous dispenseront de rendre des comptes lorsque vous brocardez la constitution, la démocratie ou les droits de l’homme.
    Il faut se rendre à l’évidence, notre système a vécu. Il s’est suicidé pour les beaux yeux d’une Europe dévoyée par les multinationales et la finance. C’était il y a 30 ans qu’il fallait le dénoncer, à cette époque on pouvait encore le faire. Maintenant soit on sombre en silence, soit on se révolte violemment.
    Il parait qu’un proverbe arabe dit: Pleure comme une femme, ce que tu n’as pas su défendre comme un homme.

  • Goupille , 17 septembre 2012 @ 18 h 51 min

    Ce que les arabes n’avaient pas prévu, et ne pouvaient pas même concevoir, c’est que ce sont les femmes qui vont défendre ce que les hommes n’ont pas su défendre, trop occupés qu’ils sont par leurs combats de mâles dominants pour un marigot.

    Trop de choses à perdre, donc rien à perdre… Il ne faudra pas venir nous dire que nous sommes des furies hystériques.

  • JACKY4546 , 18 septembre 2012 @ 11 h 02 min

    Bravo Goupille ! Les hommes, et surtout ceux-là, n’ont d’ambition que leurs carrières. Ils n’ont que foutre de la France.
    Où est donc passé Charles de Gaulle ? dont ces ordures ont le culot de se réclamer.
    Il va pourtant bien falloir se tourner vers Marine qui me parait être la seule à pouvoir nous sortir de ce merdier.
    Tout ce que nous pouvons dire et écrire sur l’UMPS estera vain.
    AUX ARMES CITOYENS ET CITOYENNES !

  • Le Nouveau Croisé , 18 septembre 2012 @ 18 h 45 min

    RALLIEZ-VOUS SOUS MON ETENDARD , LA DERNIERE CROISADE VA COMMENCER.

    CE N’EST PLUS UNE EPEE QUE JE PORTE NI UN ECU MAIS UNE KALACHNIKOFF ET UN GILET PARE-BALLES .

  • Christiane Lapotre , 18 septembre 2012 @ 18 h 46 min

    Je suis tout-à-fait d’accord avec vous mais, ” le désespoir en politique est l’absurdité absolue ” en effet, il suffit d’avoir la volonté farouche et indestructible de la riposte, et, comme vous dites c’est à ce stade la révolte violente qui nous tirera d’affaire. J’en arrive
    à envier les Russes qui, eux, ont eu la chance d’avoir comme président un homme’ comme Poutine, qui, en l’espace de quelques années a réussi à mettre la Russie au rang des grandes puissances; Nous, nous avons laissé passer cette opportunité à cause du comportement de désinformation de la presse et sa complicité avec le politiquement correct. Mais, rien n’est écrit dans le marbre et tout peut s’inverser; alors, en marche pour la contre- révolution et aux armes citoyens !

  • Frédérique , 18 septembre 2012 @ 19 h 16 min

    Aux armes citoyennes! Car nous n’avons plus rien à attendre des hommes.

  • François2 , 18 septembre 2012 @ 22 h 35 min

    Exact. Toujours se souvenir des paroles de l’académicien Maurice Druon : “En France, il y a deux grands partis de gauche ; l’un d’eux s’appelle, par convenance, la droite”. Le FN a toujours été la droite ; le qualificatif d’extrême-droite est une invention des communistes il y a très longtemps pour faire diversion sur leurs turpitudes (dont celles de 39-41) reprise par les autres partis de gauche (dont l’UMP) pour des raisons de basse tactique électorale.

Les commentaires sont clôturés.