France, c’est une Angela Merkel qu’il te faut !

Pendant que les politiciens français se disputent pour savoir si il faut interdire ou non les feux de cheminée, Angela Merkel a un taux de popularité de 67% dans son pays, note Marc Fiorentino sur BFM Business. Selon lui, la chancelière allemande est la preuve qu’on peut mener une politique courageuse tout en restant populaire. “Les couards qui dirigent la France devraient s’en inspirer et non l’insulter comme le clown du Front de gauche”, se moque-t-il avant de relever que lors de son discours, Angela Merkel a déclaré : “Nous avons fini de vivre à crédit car nous pensons à nos enfants et à nos grands enfants.”

Autres articles

27 Commentaires

  • SD-Vintage , 17 Déc 2014 à 14:17 @ 14 h 17 min

    Elle fait rentrer la Turquie en Europe et des bataillons de Turcs en Allemagne, a une politique familiale désastreuse comme sa politique étrangère. Sinon tout va bien.

  • hermeneias , 17 Déc 2014 à 14:23 @ 14 h 23 min

    C’est une plaisanterie j’espère cet article !

    Parce que la grosse berta est totalement soumise et lessivée par le politiquement correct en “bonne” protestante bêbête qui ne sait que protester et se pare ridiculement dans une “vertu” satisfaite

  • Pascal , 17 Déc 2014 à 16:46 @ 16 h 46 min

    « Nous avons fini de vivre à crédit car nous pensons à nos enfants et à nos grands enfants [petits enfants, je suppose ]. » (Angela Merkel). C’est un mensonge, les Allemands ont une natalité en berne et donc une économie qui va avec, d’où le choix d’un euro surévalué.

  • V_Parlier , 17 Déc 2014 à 17:47 @ 17 h 47 min

    J’ai cru en effet que le titre était une blague, mais non!

    Et je lis: “Angela Merkel a déclaré : « Nous avons fini de vivre à crédit car nous pensons à nos enfants et à nos grands enfants. »”
    -> La grosse illusion, oui! Qu’elle récupère d’abord son or disparu aux US et on reparlera de l’avenir de ses enfants, qui gagneront 1 euro de l’heure pour perpétuer la compétitivité en libre échange, après avoir été éduqués au “gender” et autres perversions (sous peine d’emprisonnement des parents) sous un parti qui se prétend “démocrate chrétien”! Et la politique étrangère, je ne préfère pas en parler. Vivement que l’Allemagne et toute l’UE nous suivent dans le trou (trop tard pour en réchapper), çà les rendra moins arrogants!

  • jjames , 17 Déc 2014 à 18:03 @ 18 h 03 min

    Je me souviens quand Thatcher réformait son pays d’une main de fer,
    tout le monde la vomissait ici, et Renaud y allait de son méchant couplet etc
    Et maintenant vous réclamez du Merkel …

    Mais cela ne fonctionnera jamais
    car cela signifierait mécontenter tous les camps
    aucun candidat n’osera déplaire à tout le monde !

  • Balou , 17 Déc 2014 à 18:04 @ 18 h 04 min

    Vous trouvez sans doute que nos politiques ne sont pas encore assez asservis aux USA !? Marc Fiorentino… BFM… Votre clown à vous ne vaut pas mieux que les autres.
    D’un côté vous soutenez Merckel sur le plan économique ; de l”autre vous l’accablez sur sa politique étrangère anti russe.
    L’Allemagne n’existe plus en tant qu’état ; c’est un “lander US”… Merkel a toujours aimé les pouvoir forts… depuis sa RDA natal jusqu’à ses nouveau patrons, les USA
    Sur le net (youtube), vous trouverez une députée allemande en train de lui tailler un short à propos de sa politique étrangère.
    Heureusement pour Hollande que cette dame n’es pas française…
    Respectueusement.

  • petitjean , 17 Déc 2014 à 19:16 @ 19 h 16 min

    c’est une mauvaise plaisanterie !

    Madame Merkel qui est écoutée par la NSA et qui ne fait rien. Tous ses services sont d’ailleurs noyautés par la CIA.

    Madame Merkel attaque la Russie sur ordre de Washnington.

    L’Allemagne est encore objectivement un pays occupé par les USA qui ont des moyens de pression sur la chancelière………..

    ré informons nous sur
    http://www.polemia.com

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen