Quand bien même Dieudonné serait antisémite

Il paraît évident que rien ne prédisposait Dieudonné M’Bala M’Bala à l’antisémitisme dont il est accusé aujourd’hui, ses collaborations avec Élie Semoun en sont la preuve.

Son exclusion du show business après son sketch du colon israélien marque le début de son (réputé) antisémitisme. Sa mise au banc du monde du spectacle sous les pressions des diverses associations telles que la LICRA n’a, on l’a vu, rien amélioré. Dieudonné a, on peut le déplorer, renchéri dans la provocation et les associations de défense de la mémoire ont durci sa mise à l’écart.

Ainsi, ces associations ont fini par générer de l’antisémitisme chez un humoriste qui n’en avait jamais montré la moindre trace. Elles ont rendu le meilleur humoriste de France inaudible par toute une partie de la population, elles ont pour partie gâché son immense talent ; tout amateur reconnaîtra que ses spectacles ont perdu en qualité depuis sa très forte politisation antisioniste.

Oublions un instant les “c’est lui/eux qu’a commencé”, regardons simplement le début et la fin de l’affaire Dieudonné. De la censure d’un sketch antisioniste (critique à l’égard de la politique israélienne donc) sur le plateau d’Ardisson au Dieudonné et à ses spectacles que nous connaissons aujourd’hui. Ne nous attardons pas sur les rebondissements de sa carrière censurée, le résultat importe plus.

“Si Dieudonné est réellement antisémite, ses censeurs en portent aujourd’hui une part de responsabilité, elle est aussi abjecte qu’évidente.”

Il est temps pour ces associations de se remettre en question. L’efficacité de la censure est, Dieudonné l’a montré, nulle. Pire, la censure dessert aujourd’hui sa cause initiale et cela est d’autant plus grave que la cause est juste. Si Dieudonné est réellement antisémite, ses censeurs en portent aujourd’hui une part de responsabilité, elle est aussi abjecte qu’évidente.

Dans une plus large mesure, toutes les associations qui cherchent à faire avancer une cause ou reculer une haine doivent se poser la question de leur efficacité et des conséquences de leur action : les Femen n’ont-elles pas desservi (ou dénaturé) le féminisme ? SOS Racisme n’a-t-il pas davantage créé du racisme qu’il ne l’a combattu ? Le lobby LGBT n’a-t-il pas fait naître chez certains de l’homophobie ?

Quand un peuple traverse des difficultés comme c’est le cas aujourd’hui, qu’il n’est plus écouté de ses politiques, les associations communautaristes et minoritaires, parce qu’écoutées, doivent se mettre en retrait et prôner l’union plutôt que l’exclusion ; sous peine de s’exclure elles-mêmes, avec leurs causes, de la communauté nationale et des causes nationales.

Autres articles

107 Commentaires

  • Maverick , 19 Jan 2014 à 0:48 @ 0 h 48 min

    @ monhugo

    Il est tellement pas populaire que ça fait 10 ans qu’il enchaîne les spectacles en en faisant quasiment un par an. Ensuite il faut être cohérent: il est pas populaire/il ne fait pas rire mais il fait ça uniquement pour le fric (discours de Manuel Valls). Ah bon ? Il faudrait m’expliquer comment on peut, en étant comique se faire du fric sans public. Pour info ses salles sont remplies à 90% et la main d’or est systématiquement remplie. “au rebourg des Foresti, Robin ou Dubosc” C’est ça vos références populaires ? Des comiques qui racontent leur vie, comment ils draguent, comment ils ont mis leur chaussette ? La ou Dieudonné politise ses spectacles ce qui les rends fondamentalement plus intéressants (même Zemmour l’admets)

    “MM. les soraliens, de grâce, arrêtez ce régime « tout-Mb2″.
    C’est comme tout : trop de dieudophilie va finir par tuer la dieudophilie ! Chez ceux qui avaient cru voir avec cet allochtophile LE héraut d’un combat de première importance : ”

    De la même manière que la dieudophobie va finir par tuer la dieudophobie… Pour info Dieudo se moque de tout le monde depuis 10 ans, des cathos, des musulmans, des pygmées… Il n’y a aucune “haine antiblanc” dans ses spectacles. La haine antiblanc est dans ces discours culpabilisateurs et infantilisants qui accusent depuis 60 ans le bon petit français d’un crime de masse dont il n’est ni responsable ni coupable.

    Ensuite, si Dieudo a pu être dans la compétition victimaire au début des années 2000, il n’est plus du tout dans ce registre d’ailleurs il se moque même de Taubira dans son dernier spectacle.

    Ensuite, vous critiquez son public qui dites vous ne serait pas dans la défense de la France éternelle. C’est quoi la défense de la France éternelle pour vous ? C’est la LDJ qui tabasse tout le monde sur son passage au cours d’une manifestation d’une rare violence ? C’est la shoah et la loi Gayssot ? Défendue par tous ces politicards républicains de bas étage ainsi que par des personnes telles que Cohen, Askolovitch, BHL, Barbier, Joffrin, etc…

    Vous confirmez ce qu’on peut comprendre dès votre premier message: vous n’avez jamais entendu un spectacle de Dieudonné en entier, et que vous ne connaissez ni ses répliques ni son public, ce qui vous autorise, vraisemblablement, à dire tout et n’importe quoi.

    Libre à chacun d’aimer ou de ne pas aimer Dieudonné, de le trouver drôle ou pas. Mais s’acharner sur lui pour y déverser sa haine et balancer des mensonges et des incohérences fallacieuses mérite d’être corrigé.

    Un dieudophile blanc, défenseur de la France éternelle

  • Robert89 , 19 Jan 2014 à 1:41 @ 1 h 41 min

    Correction: publiée

  • monhugo , 19 Jan 2014 à 1:49 @ 1 h 49 min

    @Robert89. Qui êtes-vous, vous qui m’apostrophez grossièrement, et sans à-propos ? Un “troll” de la DCRI, ou simplement un passant qui découvre le site, et y dépose une petite crotte ?
    Il se trouve que je suis l’actualité de très près, et que je n’avais jamais vu cette info sur une nouvelle tentative de frapper M’blablas au seul endroit qui fait mal, le portefeuille.
    Al Capone a été coincé pour une affaire de fraude fiscale. Mutatis mutandis, le pouvoir avait tous les moyens (certains depuis longtemps) de remettre le griot dans le droit chemin – au moins fiscalement. Un assujetti lambda qui ne paie pas son dû au fisc, celui-ci sait très vite, et très efficacement, le trouver, le menacer, puis le saisir, voire le mettre sur la paille, si nécessaire.
    Mb2 est une créature utile, que l’ON a cajolé dans le sens du poil très longtemps. Islamophile et partisan du métissage. N’ayant aucune envie de célébrer la France et ses racines.
    ON s’est réveillé sans nécessité juridique, sauf celle-ci, double :
    – donner un “signal fort ” à tous ceux qui veulent encore “l’ouvrir”. Dans le sens de la nouvelle jurisprudence du CE en effet (adoptée à la hussarde, véritable “justice” d’exception), si le pouvoir en décide, et quand, et comme il le voudra, la liberté d’expression sera “régulée”,
    – donner à cette occasion un “beau” signe d’allégeance à la judéocratie.
    Pour mettre Mb2 au pas, et lui seul, ON pouvait, et il fallait :
    – ruiner son insolvabilité organisée,
    – recouvrer les arriérés d’impôts en toute transparence,
    – recouvrer les amendes pénales,
    – assurer le versement des di aux parties civiles.
    Au lieu de cela, en prétendant faire plier Mb2, ON a touché tout le monde, grâce à la mise en place de la censure. Alors que les moyens (voir ci-dessus) de l’amener, LUI, et seulement lui, à résipiscence, existent. Le faire payer ce qu’il doit.

  • monhugo , 19 Jan 2014 à 2:28 @ 2 h 28 min

    @Maverick.
    Sachez au moins citer correctement. J’ai écrit : “au rebourS”. Comme il convient. L’expression veut dire “au contraire de”.
    Je suis à peu près sûre que vous m’avez déjà lue, et vous savez que je n’ai rien d’une judéophile ! Mais je ne suis pas non plus une “dieudophile”, voire comme vous, et d’autres que je veux croire égarés, une “dieudolâtre”.
    Je réclame d’être, comme l’écrasante majorité des Français, une “dieudo-indifférente”. Je veux que l’on arrête de vouloir m’en faire ingurgiter dans un article sur deux, sur NdF.
    Votre “grand humoriste” (pour l’auteur de l’article, qui ne craint pas l’emphase, et le ridicule, le “meilleur humoriste de France”) fait des tournées à une date à chaque endroit visité. Le directeur du Zénith de Nantes, au moment où celle, finalement stoppée net, allait commencer, rappelait qu’il faisait, au mieux, sur un seul soir, 5.000 places (sur 9.000). Quand Foresti, Robin ou Dubosc, en faisait le triple, sur 2 soirs, en moyenne. 5.000/9.000 = “complet” ?
    Renseignez-vous : Mb2 ne faisait pratiquement que des salles Zénith, toujours sur un soir, et depuis plusieurs années, le “show” de Nantes était le plus rempli sur son nom.
    Les vidéos circulent qui montrent le genre de public qui est “dieudolâtre”. Tout particulièrement celui, fait d’habitués, de la Main d’Or. Que du basané en montre. La salle a une capacité maximum de 250 places. Mb2 n’y est pas tous les soirs.
    Vous êtes donc très minoritaire, si Blanc, parmi les amateurs du griot.
    Je ne parle que de ce que je connais, au rebours de ceux qui parlent, par exemple, sous d’autres articles, de la valeur de Julie Gayet, dont ils n’ont vu aucun des 50 films. Si je ne suis jamais allée voir Mb2 sur scène, je l’ai vu en vidéo, dans ses “manières”, différentes, comme indiqué déjà.
    J’ai aussi visionné la vidéo – hallucinante” – où il peut se lâcher sur ses idées politiques islamophiles (il appelle les Français catholiques à se convertir à l’islam) – puisque interview (en 2011) à la télé iranienne. On le sent bien dans son élément.
    Je pense ce faisant avoir une bonne idée du personnage, qui n’aime pas le Blanc outre mesure, et fidélise donc son fonds de clientèle mahométan en faisant rire (sans subtilité – son public ne comprendrait pas la subtilité) du Blanc le plus directement haïssable pour lui, le Juif. Il est “historiquement” passé de la haine du Chrétien à celle, beaucoup plus “porteuse”, eu égard à ses “fans”, du Juif. Le virage est aisé à apprécier – quand le Noir qu’il est n’a pas trouvé d’oreille attentive, côté financement, à son projet de dénoncer l’esclavage (avec le Code Noir comme support).
    J’ai dit, redit, et même justifié… que les libertés publiques étaient moribondes dans notre malheureux pays depuis 1972 – loi Pleven, première d’une longue série de lois communautaristes pour lobbys de tout poil.
    Quand je parle de la “France éternelle”, ce n’est pas celle de la courte, très courte période “républicaine”, mais celle d’avant 89.
    La Gueuse est méprisable et vile. De plus en plus.
    P.S : votre alias laisse deviner un américanophile – “défenseur de la France éternelle”, vraiment ?

  • monhugo , 19 Jan 2014 à 2:51 @ 2 h 51 min

    Les propriétaires de “La Main d’Or” s’appelant Georges Melka et Gabriel Levy – depuis 2011 – même si l’argent n’a pas d’odeur, sont ces temps-ci fort gênés aux entournures.
    Ils sont rentrés d’urgence d’Israël le 6 janvier… Comme l’engagement de location s’est fait de société à société, les juifs propriétaires, via leur SCI, “Amnesia”, n’avaient aucune idée (au moins à la signature) de qui se cachait sous une société représentée par sa gérante, Mme Noémie Montagne (nom de l’épouse de Mb2).
    “Exclu” de VA :
    http://valeursactuelles.com/soci%C3%A9t%C3%A9/exclusif.-georges-melka-gabriel-levy-propri%C3%A9taires-th%C3%A9%C3%A2tre-dieudonn%C3%A9
    Le fait que la gérante de la Sarl habillant juridiquement l’insolvabilité de Mb2 ait oublié de renouveler en 2012 la licence de spectacles devrait faciliter la résiliation du bail, et des poursuites pénales, par ailleurs.

  • monhugo , 19 Jan 2014 à 3:27 @ 3 h 27 min

    Qui est donc Noémie Montagne, sa “femme de paille” – et femme tout court, en tout cas compagne ?
    Appréciez les relations de la dame et de Soral, jamais loin derrière le griot.
    http://www.elle.fr/Societe/News/Noemie-Montagne-la-patronne-de-Dieudonne-2653384
    Pour ceux qui hurleraient, quand on veut s’informer, on doit le faire à toutes les sources – “Elle”, pourquoi pas ? Après tout, “Closer” revient assez souvent sur NdF…
    L’article parle d’un maintien partiel de la tournée. Très improbable, eu égard au changement de la JRP administrative. On sait que Valls/Stirn n’ont pas craint, le 6 courant, de mettre en place la censure, toujours utile, bien au-delà du cas d’espèce – visant ce faisant la protection a priori d’une “dignité” à contours qui seront définis par le pouvoir, celle de la “personne humaine” (traduction : si protégée par lobby, et loi répressive et liberticide).
    Où l’on voit que le couple illustre ces familles recomposées que les commentateurs aiment si peu… Mb2 a eu 3 enfants d’un 1er lit (avec une femme sculpteur). NM en a 2 pour sa part – de 2 pères différents. Elle a eu une vie très “libérée”. Depuis qu’ils sont ensemble, la dame a pondu avec régularité : “Plume” en 2007 (filleule de JMLP, qui est un farceur, et ne raterait pas une occasion de se gausser des Juifs, de façon “hénaurme”, ici par ricochet – je constate, et ne juge pas), “Judas” (? !) en 2008, Ô (en 2009) – presque comme l’héroïne du très érotique “L’Histoire d’O” (en 2010) et “Zoa” (en 2011) – comme la “Grande Zoa” de la très juive Régina Zylberberg, plus connue comme “Régine”. Des prénoms qui fleurent bon le terroir.
    La jeune femme de presque 37 ans (le griot, verseau aussi, en aura 48, 4 jours avant elle) a semble-t-il arrêté de pouponner.
    Ils ne sont apparemment pas mariés – la vidéo de leur mariage (diffusée sur le net en 2012) serait un leurre. Mariés, l’insolvabilité du gourou passerait moins bien juridiquement, évidemment.
    Voilà donc un gentil couple, cependant pas très “catho tradi”. Les inconditionnels du griot seront peut-être moins zélotes après ces précisions.

  • monhugos , 19 Jan 2014 à 4:01 @ 4 h 01 min

    Si l’article ne s’affiche pas d’emblée en totalité, cliquer sur la colonne de droite, “les plus populaires”, où il est en rappel.

Les commentaires sont fermés.