Nicolas Doze : Encore des impôts, c’est maintenant !

“En 2014, il n’y aura aucune autre augmentation d’impôts”, assurait François Hollande il y a trois semaines. Sauf qu’il manque 20 milliards pour ramener le déficit public à 2,9% l’année prochaine. “François Hollande, effectivement, avait dit ça et tout le monde l’a compris comme ‘les impôts, c’est fini’. Il avait ajouté juste après ‘au niveau de l’État’ »

Autres articles

12 Commentaires

  • j.-j. , 18 Avr 2013 à 17:08 @ 17 h 08 min

    hollande ment continuellement,c/est un nuisible !

  • Lieutenant X² , 18 Avr 2013 à 17:19 @ 17 h 19 min

    Pourquoi no si cher milliardaire du gouvernement ne se cotisent pas pour combler cette dette? Ca se serait en accord avec les discours socialistes.

  • Monique , 18 Avr 2013 à 17:50 @ 17 h 50 min

    Aux ministres millionnaires , le partage c’est maintenant , mais c’est bien connu ils sont généreux avec l’argent des autres

  • léopold joseph , 18 Avr 2013 à 19:33 @ 19 h 33 min

    Les esprits éclairés de BFM font l’impasse sur deux points capitaux

    Les comptes sociaux et ceux de l’Etat sont fortement grevés par un coût énorme et chiffré, celui des 300 000 immigrés qui arrivent chaque année, sans guère de contrepartie.
    Qui finance l’énorme investissement en logements, revenus, éducation, maintien de l’ordre public qui est nécessité par cet afflux massif et renouvelé?
    L’impôt est dépassé, la dette, toujours la dette qui y contribue, et ferme tout avenir économique.

    L’absence de vision morale et spirituelle, la France n’est pas un amassement d’individus interchangeables destinés à recevoir des revenus non financés et à consommer des produits non fabriqués chez elle.

    L’EDUCATION nationale ne donne plus une éducation qui élève l’enfant, lui apprend à se dépasser au service d’un idéal, elle ne transmet plus de connaissances solides qui apportent l’autonomie à celui qui les a assimilées.

    Le coût de l’accueil, de la politique des villes, des déficits sociaux, de l’ordre inversé dans une partie importante du territoire urbain, ce coût est de l’ordre du déficit financier grandissant constaté à chaque exercice budgétaire ou social.

    La fonction publique pléthorique et son statut inégalitaire par essence, ont été abolis en divers pays, mais ici cela est tabou, il y a une telle subordination des politiques à la fonction publique, que seul un référendum d’initiative « populiste », horresco referens, comme en Suisse, pourrait en délivrer les français.

    Voilà des chantiers sur lesquels la classe politique représentée fait l’impasse depuis trop longtemps

    Mais l’ennemi prioritaire semble être la chimère du “populisme” néologisme commode, car imprécis et vague mais stigmatisant à merveille toute tentative de renouveau politique dans le vide laissé à droite, avec le ralliement des UMP et autres RPR et UDI au collectivisme de pluripeuplement incontrôlable

  • LUC+ , 18 Avr 2013 à 20:22 @ 20 h 22 min

    BFMTV organe de press du PS ! comme RMC !

  • Charles , 18 Avr 2013 à 21:37 @ 21 h 37 min

    La farce de BFMTV.

    1.Nous sommes arrivés au point ou toute tentative d augmenter
    un taux de prélèvement sur une assiette taxable
    déclenche ipso facto une contraction de la dite assiette.

    Si votre taux est de 15 pour cent sur 1.000€ taxable,vous touchez 150€
    Si vous faites passer le taux de 15 a 16 pour cent cela provoque
    une contraction de la dimension de la dite assiette taxable.

    De 1.000€ elle passe à 940€,ce qui vous donne toujours
    la meme recette fiscale de 150€(16 x 940=150.40€).

    Cela veut dire que le contribuable saturé prend des dispositions
    pour réduire son activité ce qui provoque une contraction de la dite assiette taxable.

    2.En plus,toute masse monétaire prélevée sur le circuit productif ,
    par définition taxable,provoque par ce prélèvement une baisse d activité taxable.
    Moins d emplois,donc moins de cotisations patronales et salariales
    avec plus de consommation en droits au chomage
    et en plus moins de TVA générée par la chute de valeur ajoutée.
    etc etc etc

  • Charles , 18 Avr 2013 à 21:40 @ 21 h 40 min

    Nicolas Doze a un profil de militant communiste
    ,présentateur TV a la télévision Tchéckoslovaque des années 50.
    Il nous distille la bonne pensée.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France