Éric Zemmour : “Les Algériens ont réinventé et modernisé la vieille blague ‘La dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie, c’est cause toujours’…”

Le Zemmour du vendredi. “C’est une campagne électorale unique au monde et, sans doute, dans l’histoire, avec pour candidat à l’élection présidentielle un candidat qui ne parle pas, ne marche pas, n’arrive même pas à élaborer une pensée construite : un pantin, une marionnette. Abdelaziz Bouteflika n’est plus que l’ombre de ce qu’il a été, mais il est sûr d’être réélu pour la 4e fois. Bienvenue en Algérie ! Ce miracle a un nom : pétrole. Il a une mémoire : la guerre d’indépendance contre le colonisateur français qui livra le pays à un quarteron de généraux désormais tous au cimetière ou à la retraite. Il a une hantise, la guerre civile, celle qui ensanglanta le pays dans les années 90 lorsque les islamistes gagnèrent les élections mais aussi les exemples les plus récents de la Libye, de la Syrie. Tout mais pas ça. Tout, c’est l’unité d’une nation terriblement divisée entre laïcs et islamistes, entre Arabes et Berbères aussi. Un pays qui a toujours été une terre d’empire, des Romains aux Espagnols ou aux Turcs, jusqu’aux Français, qui a parfois l’impression qu’il est désormais occupé et pillé par une nouvelle race de colons, les clans autour du vieux FLN. Tout, c’est donc Bouteflika. Tout, c’est la distribution clientéliste de la rente pétrolière par un régime de prédateur corrompus, à ceux qui arrivent à se faire entendre ou craindre : patrons, armée, police, syndicats de fonctionnaires, association d’anciens combattants. Les autres n’ont que leurs yeux pour pleurer ou leur rêve de s’enfuir en France. On se souvient de ces innombrables jeunes gens qui acclamèrent Jacques Chirac en lui criant : ‘des visas, des visas !’ L’Algérie est un pays riche rempli de pauvres. 70% de la population vit avec moins de 250 euros par mois. Ceux-là n’iront pas voter, l’abstention sera leur seul moyen d’expression, de contestation d’un régime figé qu’ils ne savent pas comment abattre. Cette élection présidentielle algérienne est le village Potemkine de la démocratie : toutes les procédures sont en place, mais elles sont factices, en carton pâte. Le peuple regarde la comédie se jouer sans y croire ni même y participer. Personne n’est la dupe de personne, ni les élites ni le peuple. L’Algérie a inventé la lucidité qui tue. L’immobilisme est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres.

Et pourtant, le régime tient. Il a même appris à s’adapter, à tout changer pour que rien ne change. Les Algériens peuvent parler, les journaux sont innombrables et libres, les partis politiques sont environ une centaine, les chaînes de télévision se multiplient, Internet n’est même pas censuré, la loi a même prévu une discrimination positive pour améliorer la représentation des femmes dans les instances publiques. Les Algériens ont réinventé et modernisé la vieille blague ‘La dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie, c’est cause toujours…’ Le seul qui ne parle pas, c’est le Président Bouteflika. Peut-être pour cela que c’est lui qui sera élu !”

Autres articles

26 Commentaires

  • jejomau , 19 Avr 2014 à 7:35 @ 7 h 35 min

    Les algériens doivent tout aux Français qui ont colonisé leur terre pendant plus d’un siècle : la disparition de l’esclavage, l’éradication de la piraterie maritime, la libération des femmes, la scolarisation de leurs enfants, la construction des routes, de hôpitaux, de leurs villes, etc…

    Ils ont voulu le FLN; ils ont eu leur Bouteflica socialiste. Tout était prévisible depuis qu’ils ont rejeté la France. Quelques fait historiques pour leur rappeler comment et pourquoi ils en sont là aujourd’hui :

    http://www.youtube.com/watch?v=UHo0kius1_0

  • gerard , 19 Avr 2014 à 9:36 @ 9 h 36 min

    La France et les français d’Algerie leur on laissé un pays magnifique construit des villes magnifiques aménagé les terres les chemins de fer ,les mines …et j’en passe ; cinquante ans après qu’en ont -ils fait ?
    Des villes délabrées,des rues goudronnées si l’on peut dire li y a 50 ans
    la misère …..Vive l’indépendance !!!!!
    Alors on vient en France pour manger !

  • fleurdenavet , 19 Avr 2014 à 9:48 @ 9 h 48 min

    non seulement ils y viennent pour manger, pour se soigner comme leur président, et aussi pour y foutre le bordel.

  • Tonio , 19 Avr 2014 à 10:12 @ 10 h 12 min

    La civilisation arabo-musulmane est restée bloquée comme elle était il y a 800 ans: rien n’a évolué ni dans leur mentalité, ni dans leur religion, ni dans leur vision du monde; ils sont dépités de voir que dans tout ce qui les entoure il n’y a rien dont ils sont les inventeurs, à part le Coran: le droit, la médecine, la technique, les loisirs, sans parler des développements de l’informatique dont ces populations sont si friandes et usagers nombreux!
    Alors ne leur demandons pas l’impossible, puisque même déplacés dans des pays modernes, ils n’ont rien de plus pressé que d’y réinstaller leurs vieilles coutumes s’épargnant ainsi l’effort de l’adaptation à la modernité; il y a des exceptions, mais s’il y a des exceptions, c’est bien pour confirmer cette règle!

  • Kanjo , 19 Avr 2014 à 10:25 @ 10 h 25 min

    même le coran, ils ne l’ont pas inventé : tout est tiré du Talmud.

  • pas d'accord , 19 Avr 2014 à 10:34 @ 10 h 34 min

    “Les Algériens peuvent parler, les journaux sont innombrables et libres, les partis politiques sont environ une centaine, les chaînes de télévision se multiplient, Internet n’est même pas censuré, la loi a même prévu une discrimination positive pour améliorer la représentation des femmes dans les instances publiques. ”

    Il est où le problème alors ?

  • Sundance , 19 Avr 2014 à 12:46 @ 12 h 46 min

    Et en remerciement, ils nous crachent à la figure et nous traitent de sales Français… On n’aurait dû leur permettre de s’installer en France après le rejet des Pieds Noirs d’Algérie. Merci Giscard !

Les commentaires sont fermés.