Éric Zemmour : “Les Algériens ont réinventé et modernisé la vieille blague ‘La dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie, c’est cause toujours’…”

Le Zemmour du vendredi. “C’est une campagne électorale unique au monde et, sans doute, dans l’histoire, avec pour candidat à l’élection présidentielle un candidat qui ne parle pas, ne marche pas, n’arrive même pas à élaborer une pensée construite : un pantin, une marionnette. Abdelaziz Bouteflika n’est plus que l’ombre de ce qu’il a été, mais il est sûr d’être réélu pour la 4e fois. Bienvenue en Algérie ! Ce miracle a un nom : pétrole. Il a une mémoire : la guerre d’indépendance contre le colonisateur français qui livra le pays à un quarteron de généraux désormais tous au cimetière ou à la retraite. Il a une hantise, la guerre civile, celle qui ensanglanta le pays dans les années 90 lorsque les islamistes gagnèrent les élections mais aussi les exemples les plus récents de la Libye, de la Syrie. Tout mais pas ça. Tout, c’est l’unité d’une nation terriblement divisée entre laïcs et islamistes, entre Arabes et Berbères aussi. Un pays qui a toujours été une terre d’empire, des Romains aux Espagnols ou aux Turcs, jusqu’aux Français, qui a parfois l’impression qu’il est désormais occupé et pillé par une nouvelle race de colons, les clans autour du vieux FLN. Tout, c’est donc Bouteflika. Tout, c’est la distribution clientéliste de la rente pétrolière par un régime de prédateur corrompus, à ceux qui arrivent à se faire entendre ou craindre : patrons, armée, police, syndicats de fonctionnaires, association d’anciens combattants. Les autres n’ont que leurs yeux pour pleurer ou leur rêve de s’enfuir en France. On se souvient de ces innombrables jeunes gens qui acclamèrent Jacques Chirac en lui criant : ‘des visas, des visas !’ L’Algérie est un pays riche rempli de pauvres. 70% de la population vit avec moins de 250 euros par mois. Ceux-là n’iront pas voter, l’abstention sera leur seul moyen d’expression, de contestation d’un régime figé qu’ils ne savent pas comment abattre. Cette élection présidentielle algérienne est le village Potemkine de la démocratie : toutes les procédures sont en place, mais elles sont factices, en carton pâte. Le peuple regarde la comédie se jouer sans y croire ni même y participer. Personne n’est la dupe de personne, ni les élites ni le peuple. L’Algérie a inventé la lucidité qui tue. L’immobilisme est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres.

Et pourtant, le régime tient. Il a même appris à s’adapter, à tout changer pour que rien ne change. Les Algériens peuvent parler, les journaux sont innombrables et libres, les partis politiques sont environ une centaine, les chaînes de télévision se multiplient, Internet n’est même pas censuré, la loi a même prévu une discrimination positive pour améliorer la représentation des femmes dans les instances publiques. Les Algériens ont réinventé et modernisé la vieille blague ‘La dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie, c’est cause toujours…’ Le seul qui ne parle pas, c’est le Président Bouteflika. Peut-être pour cela que c’est lui qui sera élu !”

Articles liés

26Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Tintin , 19 avril 2014 @ 15 h 57 min

    Monsieur Eric Martin,

    Article L113-5 du Code de la propriété intellectuelle et le droit sui generis prévu par les dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998.

    Faut-il vraiment en arriver là ?

    Ma demande est légitime, respectée là et je renonce à tout procès ainsi qu’à toute intervention futur sur les commentaires ou par d’autres moyens sur votre site.

  • Charles , 19 avril 2014 @ 18 h 17 min

    Je suis assez d’accord avec vous sur l’ambivalence paradoxale du tempérament de beaucoup d’algériens,pour en avoir connu dans ma jeunesse:
    Il y en a de bons et même de très bons,comme de très mauvais.

    Ils vivent une sorte de schizophrénie collective avec un sentiment
    curieux d’amour/haine pour la France et les Français.

    A tel point qu’ils sont méprisés dans l’ensemble du monde arabe,
    accusés d’être des ….Français de seconde zone.

    Ce n’est donc pas facile à vivre,d’autant qu’un certain nombre
    d’entre eux ont du sang Français en eux du fait de la main gauche…
    De toutes manières,nous devrons trouver une solution intelligente avec eux,
    car la situation actuelle est intenable:
    1 Million de naissances en 2013 et 300.000 vrais faux visas vals délivrés…

  • Spinaker , 20 avril 2014 @ 0 h 30 min

    Il y a belle lurette que les arabes ne construisent plus que des déserts.
    Charles De Gaulle. 1964.

  • Spinaker , 20 avril 2014 @ 0 h 45 min

    Sans parler des épidémies exponentielles – Trypanosomiase – paludisme – Fièvre jaune – malaria – Peste – Variole, pour les plus connus et maintenant Ebola. Sans intervention Européenne – la France en particulier – l’Afrique dans son intégralité, serait rayé de la carte. Algérie incluse.

  • Gisèle , 20 avril 2014 @ 19 h 30 min

    Quand on voit dans quel état ils ont récupéré leur pays et ce qu’il est devenu ….
    La casbah pourrit sur place .
    Et s’ils nous remplacent en France …….

  • Psyché , 20 avril 2014 @ 20 h 44 min

    Les arabes musulmans sauront peut-être bouter les Femens hors de France, EUX :

    Les femen sous protection policière pour l’inauguration, la veille de Pâques, de leur local squatté illégalement
    http://www.fdesouche.com/447279-les-femen-sous-protection-policiere-pour-linauguration-la-veille-de-paques-de-leur-local-squatte-illegalement

  • lima , 20 avril 2014 @ 21 h 39 min

    pendant huit années de guerre, guerre trop connue pour être relatée ici.

    les autorités françaises ( navigueront a vue, sans fixer une politique cohérente capable de rendre l’espoir tant aux musulman qu’aux européens).
    après bien des drames et des massacres, l’algerie accède a l’indépendance.

    Merci Pierre Mendès -France, merci François Mitterrand, merci Edgar Faure, merci Soustelle , Merci Guy Mollet , Merci le général Catroux.

Les commentaires sont clôturés.