Réforme des collèges sur les programmes et les manuels scolaires : lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem

 

Articles liés

16Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ranguin , 18 mai 2015 @ 18 h 31 min

    Comme elle a la science infuse, cette lettre ne sera pas lue. Mais les dépenses peuvent se faire : “c’est l’état qui paye” !

  • Cap2006 , 18 mai 2015 @ 19 h 20 min

    Toujours aussi bégueules ces elus de l’UMP ( pardon Les republicains)

    Il faudrait désormaisque chaque loi bénéficie d’une étude d’impact…

    Quand au cout des livre scolaire, qui peut bien utiliser un livre dans un pays civilisée, moderne… c’est l’existance même des livres scolaires qui est un véritable scandale….

    D’autant que nous pourrions faire l’économie de ceux du latin du grec ou de l’allemand alors qu’ils en redemandent…

  • rocbrun , 18 mai 2015 @ 19 h 47 min

    Préparer des JRE (Journée de Retrait de l’ Ecole) …

  • hermeneias , 18 mai 2015 @ 20 h 25 min

    L’égalité dans la nullité voilà le projet socialiste .

    L’égalité par les “têtes” coupées au propre comme au figuré !
    Pas une tête qui dépasse . La guillotine était la grande égalisatrice ?……. Cela continue avec la rhétorique fielleuse d’une blédarde fille à papa qui a fait science popot pour le compte du parrain mafieux hollande et de son âme damnée valSS IZnogoud

  • eric-p , 18 mai 2015 @ 21 h 24 min

    ” Quand au cout des livre scolaire, qui peut bien utiliser un livre dans un pays civilisée, moderne… c’est l’existance même des livres scolaires qui est un véritable scandale…. ”

    Je ne comprends pas. Que voulez-vous dire ?

  • Melisenda , 18 mai 2015 @ 23 h 42 min

    Cette réforme est une ineptie, tant au niveau scolaire, que l’on évertue depuis environ quatre décennies à niveler vers le bas, qu’au niveau des obligations et contraintes de plus en plus renforcées envers le corps enseignant dont certains membres, conscients des enjeux, se rebiffent, d’autres, malheureusement, se montrent moins lucides et défendent un système par idéologie.

    Ce qui est extrêmement grave, c’est la désinformation systématique de tous ces média (télévisuel, radiophonique, journalistique) qui minimisent et ne traitent à dessein, ou par méconnaissance, qu’une partie infime des véritables enjeux contenus dans cette réforme criminelle envers non seulement envers nos enfants et petits-enfants mais également envers notre histoire et nos racines.

    Et tous ces déconstructeurs ont largement les moyens financiers de mettre leurs enfants bien à l’abri dans les établissements scolaires privés : l’égalitarisme, oui, mais pas pour eux !

    Jadis, la France tenait la première place mondiale au niveau de la qualité des enseignements, maintenant elle est bonne dernière et l’on continue, avec la complicité complaisante de certaines fédérations de parents d’élèves censées protéger la qualité de l’enseignement de nos chères têtes blondes, à la dégrader.

    Ou est-ce tout cela n’a pour seul et unique but de donner raison à Condorcet : “L’ignorance mène toujours à la servitude” à l’encontre du plus grand nombre ? Voici un futur vivier d’esclaves où les élites et leurs enfants pourront puiser et mener à leur guise.

    Parents, Grand-Parents, réagissez, vous en avez le pouvoir et les moyens ! Unifiez-vous !

  • Cap2006 , 19 mai 2015 @ 7 h 20 min

    Dans tous les pays développés, et depuis parfois une petite dizaine d’années, le support papier n’est plus le media utilisé…

    Alors pour les vieux comme nous, ou comme moi qui adoraient l’odeur du papier, le coté désuet des bouquins déjà en retard d’une reforme ( et il n’y en avait pas tous les deux ans) c’est pas facile à imaginer.

    Dans toutes les entreprises, dans le plus possible de documentations à destination des clients grand public, et avec une decenie de retard dans les relations de l’état avec les citoyens, les informations se consultent via une tablette ou un ordinateur… moins couteux !!!

Les commentaires sont clôturés.