Ces maires qui pleurent leur centre-ville mais ouvrent des grandes surfaces en périphérie (VIDÉO)

Ces maires qui pleurent leur centre-ville mais ouvrent des grandes surfaces en périphérie (VIDÉO)

Pour lutter contre la disparition des commerces de centre-ville, l’Etat subventionne plus de 200 communes. Mais paradoxalement, 67 d’entre elles continuent d’autoriser dans le même temps les grandes surfaces à s’étendre…

Autres articles

3 Commentaires

  • jejomau , 18 Mai 2019 à 22:48 @ 22 h 48 min

    Ville de Saint-Etienne. Prototype parfait de la ville moyenne de province.

    Maire LR mis en place avec les voix LaREM + Centristes. Parfaite caricature de ce qui se fait en France pour empêcher la VRAIE DROITE d’arriver au pouvoir avec le RN…

    18 millions d’euros versés en 2018 aux associations (suivez mon regard..) contre 300 000 e versés à l’association des commerçants du centre-ville.

    Lol, non ?

    Mais c’est pas tout. Construction d’une énorme grande surface (prénommée “steel”) dont les promesses d’emploi se montaient alors par le maire LR en question à 600. En vue de faire voter le budget…(?) Il y en aura à peine 60… Avec en prime la délocalisation de certaines enseignes situés jusqu’ici en centre-ville vers cette monstruosité installée en périphérie

    Gain ? Zéro…

    Le 26 mai votez BIEN! Votez pour la LIBERTE !

  • borphi , 19 Mai 2019 à 12:27 @ 12 h 27 min

    Ce n’est vraiment pas la cohérence qui caractérise la gestion des pouvoirs publics !
    Surtout lorsqu’il s’agit de subsides financés par les contribuables…

  • Pierre 17 , 19 Mai 2019 à 16:16 @ 16 h 16 min

    Attention, le maire ou la mairesse ne peut pas s’opposer à certain projet ; serviteur de la Haute-Finance, le législateur, muselle les élus municipaux qui, au regard du citoyen, sont les responsables de tous les désordres.
    N’oublions pas que les politiciens sont bien plus menteurs que les arracheurs de dents !

Les commentaires sont fermés.