Il y a un an, Soral annonçait le dérapage de Joly

Le 14 juillet 2010, Alain Soral déclarait à l’activiste monarchiste Franck Abed :

“Ce qui est étrange aujourd’hui, c’est qu’il n’y ait pas eu encore un c…, un homme politique bien c… – ça va venir ! – en général de gauche, de toutes façons on voit bien que c’est Chirac qui a arrêté la conscription, on voit bien que sur ce plan, ils sont tous de gauche, qui trouve scandaleux et obscène qu’on fête la fête nationale par un défilé militaire qui commémore la violence, l’impérialisme, le colonialisme, on peut imaginer toutes les conneries… et que cela soit remplacé par un défilé civil, Benetton je ne sais pas quoi pour faire l’apologie du métissage, du multi-ethnisme et même des sexualités différentes et puis qu’on ait un défilé de gays. On peut arriver à ça dans pas très longtemps !”

Il ne croyait pas si bien dire…

Articles liés