Héros de Nice : ils méritent la Légion d’honneur. Lettre ouverte à Hollande et Cazeneuve

Héros de Nice : ils méritent la Légion d’honneur. Lettre ouverte à Hollande et Cazeneuve

legion

J’ai pris acte de la demande, bien que tardive, du Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve « à tous les patriotes d’intégrer la réserve opérationnelle » mais je lui demande dans ces conditions de remercier comme il se doit les trois patriotes qui ont anticipé cette demande par leur geste héroique.

Ils méritent la Légion d’honneur et Légion d’honneur à titre posthume.

Nous parlons de cet(te) femme ou homme (on ne le sait toujours pas à cette heure) qui s’est lancé(e) avec son scooter à la poursuite du 19 tonnes de l’islamiste, au péril de sa vie selon les sources policières puisque cette héroine / ce héros fait partie des victimes écrasées par le camion.

Les deux autres héros, Gwenael (26 ans, retrouvé et interviewé par Nice Matin) et cet inconnu (qui ne l’est pas pour les forces de l’Ordre puisque ensuite interrogé après l’attentat).

Gwenael s’est élancé à pied à la poursuite du camion, le rattrapant presque à un moment, devant éviter et enjamber les cadavres et victimes encore en vie. Il a aussi sauvé la vie d’un passant en le plaquant au sol lors de la fusillade avec le terroriste.

Le cas de Gwenael repose aussi par ricochet la question de la solidité du dispositif de sécurité le long de la Promenade (portiques pivotants et portiques amovibles ?) puisque ce dernier a pu s’élancer à la poursuite du tueur avec un couteau de poche alors qu’il dinait avec des amis sur la plage. Un complice du tueur aurait pu faire de même, achevant sur son passage à pied les victimes ou en faisant d’autres.

Enfin, le troisième héros qui s’est aggripé à la porte du camion et donnait des coups de poing au terroriste qui lui a tiré dessus, heureusement sans succès, avec son 7,65 mm.

Leur courage devrait être la règle générale au sein de la population, comme celui des résistants en leur temps, surtout quand on est en présence de pères de famille.

Ce courage doit être remercié. Cela redonnerait du sens à la Légion d’honneur, de nos jours décernée à n’importe qui (starlettes du showbiz, sportifs…), loin de l’esprit originel qui récompensait la valeur et le courage.

Igor Kurek, Gaulliste

Autres articles

28 Commentaires

  • ranguin , 18 Juil 2016 à 6:34 @ 6 h 34 min

    La légion d’honneur ?
    Il faudrait déjà la retirer de la poitrine de l’émir !
    Ce simple fait l’a ternie à jamais !!!!

  • cmi , 18 Juil 2016 à 7:09 @ 7 h 09 min

    Le gouvernement a failli, quelle valeur accorder a des decorations qu il pourrait distribuer

  • Domy , 18 Juil 2016 à 7:48 @ 7 h 48 min

    L’homme qui a poursuivi le camion, à essayé d’ouvrir la portière obligeant le terroriste à sortir son pistolet et ralentir s’appelle Alexandre Migues. Celui du scooter s’appelle Frank, on ne connais pas son nom de famille pour l’instant.

  • appeals , 18 Juil 2016 à 8:34 @ 8 h 34 min

    Ce qui est sûr c’est que le courage n’étouffe pas cazeneuve et ses complices du gouvernement !

  • saintpol , 18 Juil 2016 à 8:37 @ 8 h 37 min

    Gouvernement de crétins et de faux culs ! ! ! Un jour,ils traitent les Français de racistes et le lendemain ils font appel à leur patriotisme. ! ! ? ? ! ! ? ? DEHORS ! !

  • Pacific , 18 Juil 2016 à 8:51 @ 8 h 51 min

    A noter qu’une pétition a été lancée pour demander la démission de Cazeneuve :
    “Cazeneuve n’est pas a la hauteur de sa tache, depuis qu’il est au gouvernement trop de mort, alors quant on est intelligent, on démissionne s’il on n’est pas capable d’assurer la protection des Français.”
    http://www.mesopinions.com/petition/politique/cazeneuve-demission/23760

  • Hilarion , 18 Juil 2016 à 10:46 @ 10 h 46 min

    Valeur, courage ? Mais ce sont des expressions démonétisées depuis Mai 68 ou la veulerie, et la fuite sont célébrées. N’a t’on pas décerné la légion d’honneur récemment a un policier parce qu’il n’avait pas utilisé son arme alors qu’il était menacé par une barre de fer lorsqu’il s’extrayait de son véhicule de service en feu. L’état d’esprit général de la classe politique et médiatique, c’est l’esprit de Munich au carré. C’est la célébration de l’inacceptable, c’est la marche vers la dictature de l’immonde.

Les commentaires sont fermés.