7 propositions pour sauver la France !

Alors que nos dirigeants discutent toujours, depuis 40 ans, les déficits cumulés font exploser la dette nationale, et partout les familles souffrent, le chômage et l’insécurité s’installent durablement.

Si on ne procède pas d’urgence à de courageuses réformes, dans quelques années, ce ne sont pas le PS et l’UMP qui risquent de disparaître, mais notre pays tout entier.

Il y a 7 grandes propositions de bon sens que chacun connaît et qu’il nous faut appliquer, qui que soit celui ou celle qui aura le courage de les mettre en œuvre :

1. Réduire le déficit à 0%.
Depuis 40 ans, chaque année, des établissements financiers s’enrichissent d’intérêts en finançant le train de vie dispendieux de l’Etat français. Or, au fil de ces années les Français n’ont reçu aucune contrepartie de ces déficits ; ni emplois, ni croissance, ni patrimoine national, ni richesse des entreprises. Il faut mettre un terme définitif à cette politique catastrophique.

2. Réduire la dette de l’Etat et des ménages par l’inflation.
En 40 ans, les déficits cumulés ont atteint la somme colossale de 2 000 milliards d’euros de dettes, c’est-à-dire 100 000 euros pour chaque salarié français. Les Français sont aujourd’hui surendettés, sous-employés, voient leurs familles se détruire, et à terme leur sécurité menacée, et cela en conséquence de l’irresponsabilité de leurs dirigeants.

3. Encourager la création des emplois dans les PME.
La plupart des entreprises françaises sont incapables de se développer, étouffées par la facture sociale et fiscale qui pèse sur elles et sur leurs investisseurs. La majorité des entreprises du CAC40 ont plus de 40 ans et le tissu industriel du pays ne se renouvelle plus. Les politiques publiques successives n’ont crée d’emplois que sous contrôle de l’Etat, alourdissant la charge. Il y a aujourd’hui deux fois plus d’emplois publics qu’il y a 40 ans.

4. Rétablir un Service National citoyen, à objectif militaire, civil et humanitaire pour la sécurité, la cohésion nationale, et la place de la France dans le monde.
Redonner espoir et envie à la jeunesse, favoriser la mixité sociale et les échanges, créer des liens entre les différentes catégories socio-professionnelles, instruire et former les moins favorisés à entrer dans la vie active. Faire renaître une citoyenneté et un esprit civique par le service de tous.

5. Réduire l’immigration par une politique exigeante et élitiste.
Etre français doit signifier porter un nom français, servir la France et en parler la langue. Avant d’en avoir les papiers ou les aides, les candidats à la nationalité doivent choisir la France.

6. Construire une politique nataliste et familiale.
Donner aux familles le cadre protecteur qu’elles méritent, par l’impact vertueux qu’elles ont pour la société et l’économie. Favoriser les naissances réduira le besoin de main d’œuvre immigrée. Abroger la loi Taubira et réformer le droit de la famille préserveront l’autorité parentale et la stabilité familiale. Car les plus grandes créatrices d’emplois et de recettes fiscales sont les entreprises familiales.

7. Réduire le budget de la Sécurité Sociale.
En finir avec les abus sociaux en tous genres. Donner un mode de vie sain et équilibré aux français.
Les français ne supporteront pas une année de plus des politiques de gribouilles. Ils n’acceptent plus ces clivages idéologiques artificiels n’ayant pour but que de préserver des clientèles électorales et des places rémunérées. Il faudra bien que quelques uns bousculent leurs habitudes, amputent leurs rentes de situation et sacrifient leurs privilèges. Car sinon, la Ve République finira ou elle a commencé ; dans la rue.

Articles liés

23Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • marcS , 18 septembre 2014 @ 22 h 29 min

    Vaste programme …. comme l’aurait dit un certain grand homme

  • Cap2006 , 18 septembre 2014 @ 22 h 49 min

    1- aucun gouvernement n’a réussi à faire quelques milliards d’économie. ?. Quelle dépenses décidez vous de supprimer.
    2- retour au franc… c’était mieux avant marche toujours avec les amnésiques.
    3- quelle moyen de créer les emplois dans les pme? Abandon du smic… suppression des charges… liberté de licenciement…
    4-J’ai effectué mon service militaire…
    Je n’ai pas perçu à l’époque la notion de cohésion. On y développait surtout la bêtise
    J’opterais bien pour un tour du monde gratos, histoire de s’aérer les jeunes neurones ( pas la Syrie, il paraît qu’il n’y a que les militaires à 3000pied qui sont autorisés)
    5- les illettrés de chez gad- directement dans le bateau ?
    6-j’ai pas compris. Plus de famille mais pas celles qui le voudraient tant. Interdire le divorce et marier de force les mères célibataires… Ceci dit j’aime bien ma famille.
    7- bonne idée, réduire les soins en imposant la pratique du sport, une nourriture saine et équilibrée, sans abus … un monde merveilleux

    Bon moi aussi j’ai mes utopies ridicules pour la France.
    Mieux vaut votre capacité de proposition, que vous envie ent umps
    On y développait surtout la bêtise.

  • Catholique & Français , 19 septembre 2014 @ 3 h 07 min

    La question des institutions politiques et du fondement de ces institutions politiques est absolument capitale et prioritaire. Le négliger, c’est se condamner à continuer a bâtir sur le sable. Il est désormais certain, à mon humble avis, que les français ne le comprendront que dans le désastre et le malheur. Dieu fasse qu’il ne soit pas alors trop tard !

  • mbz , 19 septembre 2014 @ 3 h 43 min

    une seule proposition ‘: quittons le socialisme :
    1 fermer le secu
    2 passer a une retraite par epargne
    3 abolir le code du travail
    4 interdire les subventions
    5 abolir les services publics
    6 abolir le statut des fonctionnaires
    7 fermer l education nationale

  • Jean Bon , 19 septembre 2014 @ 4 h 15 min

    ” La Verite se tient dans le juste milieu ”

    Entre Blanc et Noir il y a toute la palette des couleurs vous n’avez pas remarque ?

    A priori vous auriez donc votre place dans cette nouvelle France. Toutefois, ce sont les bourricots de votre sorte qui m’ont pousse a l’exil, que j’espere definitif…

    J’ai assez donne, j’ai assez paye, j’ai ete trop patient avec ces gens dont il n’y a rien a tirer qu’ils soient a gauche, a droite, ou au centre ( du trou )…

  • Guillaume , 19 septembre 2014 @ 6 h 21 min

    A la lectur de l’article, j’ai presque envie de dire, évidemment…!

    Mais en fait rien de nouveau.

    Un seul point, sur le service national. Le but du service national n’est pas de favoriser le brassage culturel et social, même si c’est un effet bénéfique. Le but c’est d’avoir des effectifs importants pour la défense nationale et pour pas cher. Le reste c’est du plus, mais de grâce, ne tombez pas dans le cliché de l’armée, école de la vie. Vous seriez déçu, surtout aujourd’hui.

  • Longeval , 19 septembre 2014 @ 8 h 32 min

    8eme proposition : Suppression de l’ENA
    9ème proposition : Que les élus fonctionnaires ne retrouvent pas leur poste en fin de mandat

Les commentaires sont clôturés.