Jusqu’où iront-ils ? Vincent Peillon doit démissionner

45 députés d’opposition* ont signé cet appel à la démission de Vincent Peillon, que Nouvelles de France reproduit :

Alors que les scientifiques ont démontré, sans aucune contestation possible, l’effet désastreux du cannabis sur le développement cognitif des adolescents, Vincent Peillon souhaite engager la discussion sur la dépénalisation du cannabis…

Cela ne pourrait être qu’une aberration supplémentaire d’un élu de gauche, mais en l’occurrence, il s’agit du Ministre de l’Éducation Nationale en charge de nos enfants.

Le Premier Ministre doit immédiatement exiger la démission de Vincent Peillon s’il ne veut pas une révolte des familles qui en ont plus qu’assez de cette succession d’inconséquences politiques.

La responsabilité du gouvernement est d’engager au contraire, immédiatement, une véritable campagne nationale d’information au sujet des ravages provoqués par cette drogue.

*Philippe Meunier, député du Rhône – Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines – Yves Albarello, député de Seine et Marne – Véronique Besse, députée de Vendée – Xavier Breton, député de l’Ain – Dino Cinieri, député de la Loire – Marie-Christine Dalloz, députée du Jura – Gérald Darmanin, député du Nord – Jean-Pierre Decool, député du Nord – Lucien Degauchy, député de l’Oise – Nicolas Dhuicq, député de l’Aube – Jean-Pierre Door, député du Loiret – Virginie Duby-Muller, députée de Haute-Savoie – Sauveur Gandolfi-Scheit, député de Haute-Corse – Bernard Gérard, député du Nord – Franck Gilard, député de l’Eure – Philippe Gosselin, député de la Manche – Christophe Guilloteau, député du Rhône – Guénhaël Huet, député de la Manche – Laure de la Raudière, députée d’Eure-et-Loir – Charles de la Verpilliere, député de l’Ain – Patrick Labaune, député de la Drôme – Elisabeth Lamure, Sénatrice du Rhône – Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor – Lionnel Luca, député des Alpes-Maritimes – Véronique Louwagie, députée de l’Orne – Alain Marc, député de l’Aveyron – Philippe Marini, Sénateur de l’Oise – Olivier Marleix, député d’Eure-et-Loir – Thierry Mariani, député des Français établis hors de France – Damien Meslot, député du Territoire de Belfort – Alain Moyne-Bressand, député de l’Isère – Jacques Myard, député des Yvelines – Yves Nicolin, député de la Loire – Bérangère Poletti, députée des Ardennes – Didier Quentin, député de Charente-Maritime – Bernard Reynes, député des Bouches-du-Rhône – Eric Straumann, député du Haut-Rhin – Guy Teissier, député des bouches-du-Rhône – Michel Terrot, député du Rhône – Dominique Tian, député des Bouches-du-Rhône – Patrice Verchère, député du Rhône – Philippe Vitel, député du Var – Michel Voisin, député de l’Ain

Autres articles

10 Commentaires

  • jejomau , 18 octobre 2012 @ 15 h 50 min

    Soutenons ces courageux députés : http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire

  • WILLIAMSON , 18 octobre 2012 @ 17 h 34 min

    Bravo!

    Il faut qu’ils fasse aussi une pétition pour le grand public!!

    PEILLON doit démissionner !!!

  • Jouan , 18 octobre 2012 @ 18 h 00 min

    45 députés de droite seulement ? Mais c’est une plaisanterie! La droite parlementaire est déjà dans la tombe!

  • Philippe ROUX , 18 octobre 2012 @ 18 h 58 min

    nous avons un gouvernement mou et une opposition molle. Dommage, avec la cacophonie actuelle du gouvernement, les “nôtres” peuvent marquer des points..

  • Mizette , 19 octobre 2012 @ 10 h 53 min

    Peillon est un nul, plus nul encore que le précédent, ce qui est peu dire.
    Ils vont parvenir à eux deux, à exterminer l’Education de notre Pays.
    Les députés de droite n’ont pas d’enfants ? je suis fort étonnée que si peu participent à cette pétition.
    Ou bien, ils ne suivent pas les travaux de l’Assemblée Nationale, alors pourquoi voter pour eux ?
    Affaire à suivre, au delà de la démission de Peillon, surveillons ce que font les députés que nous avons envoyés nous représenter.

  • jejomau , 19 octobre 2012 @ 11 h 55 min
  • LOUVIN , 19 octobre 2012 @ 15 h 22 min

    Il a fumé beaucoup beaucoup trop ! sait plus ce qu’il dit.
    Et les français par l’entremise des “dirigeants socialistes” lui confie l’éducation de leurs enfants…
    On atteint le sommet: abandon de l’orthographe, du français, des mathématiques, de l’histoire de France, théorie du genre, promotion de l’homosexualité…. toutes les motions dé-constructivistes de la république française sont promues à l’école…
    Manquait la promotion de la drogue.
    Mais l’aliénation n’est-elle pas le moyen le plus cynique et efficace de conquête et conservation du pouvoir ? Elle est en marche.

Les commentaires sont fermés.